07 février 2010

La terre crue, matériaux de construction bioclimatique

On connaît la terre crue dans la construction depuis des siècles, sous le nom de pisé. Remplacée par la brique et le béton, elle a été le matériaux essentiel des maçons et constructeurs pendant de longues périodes.


Pisé3.jpgCette terre est l’argile que l’on trouve sous la terre végétale, certaines de ces argiles étant plus appropriées que d’autres. Aussi étonnant que cela puisse paraître une construction en pisé est vouée à durer plusieurs siècles même sous nos latitudes: l’humidité, qui est normalement ennemie de la terre sèche, n’a que peu d’influence si l’on prend certaines précautions.

La construction se fait sur un lit de briques ou de galets et les toits disposent d’une forte avancée pour protéger les façades. On peut aussi mélanger de la chaux au pisé pour le rendre insensible à l’humidité.
pisé4.jpg
En France le pisé a été largement utilisé jusque dans les années 1950 dans des régions comme l’Ain, la Savoie, la Drôme, la Loire. Dans la région de la Dombes au nord de Lyon on trouve de nombreuses fermes contruites en pisé. La pierre était à l’époque réservée aux châteaux et cathédrales, en particulier.

On trouve des constructions en pisé en Mésopotamie il y a 10’000 ans, en Afrique il y a 7’000 ans, et dans diverses régions d’Asie. Les techniques ont varié: la brique sèche de pisé a longtemps été utilisée au même titre que le coffrage.

pisé5.jpgDans le Haut-Atlas au Maroc, de nombreuses maisons de pisé ont cette belle couleur rouge-brun et semblent sorties de la terre.

Le pisé se prépare par tassement de la terre crue sans déchets végétaux ni gros cailloux dans un coffrage. La terre est prise sur place. Il n’y a pas de pollution à la construction, pas de transformation, pas de chimie ajoutée. Elle maintient faîcheur en été et chaleur en hiver, comme un matériaux qui vit. Elle maintient également une hygrométrie naturelle dans la maison car ce matériaux respire.

On continue actuellement à construire en pisé, et la technique revient à la mode dans l’objectif de réaliser des habitations plus écologiques.

PS: Une salutation à distance aux otages suisses en Libye. 18 mois de rétention.

Beach.jpg

11:16 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : écologie, pisé, construction, architecture, afrique, chine | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

effectivement au Maroc c est une technique ancestrzle das le sud et malheureuesment les respnsables n y accordent que peu d importance et cette technique a aussi chez les hakkas de chine laissé de beaux batiments qui sont encore habités de nos jours par des tribus vieille de plus de 17 siecles!cette technique je vais bientot l utiliser pour construire un raid ecologique et economique bientot!!
merci pour vos temoignages

Écrit par : akki | 10 mai 2010

Les commentaires sont fermés.