La croissance démographique chute au Maghreb

Paru dans «La recherche» de février, une interview de Youssef Courbage, directeur de recherche à l’Institut national d’études démographiques.

bebe-les-bons-gestes-id792.jpgEn Europe, la chute de la natalité remonte déjà aux années 60. On compte en 2009 qu’une femme a en moyenne deux enfants. Il s’agit d’une statistique globale car il y a des variations selon les régions et le niveau de l’emploi. Les grandes familles sont devenues rares.

Le phénomène de diminution de la natalité est attribué en Europe à plusieurs facteurs. L’élévation du niveau de vie, l’urbanisation et l’arrivée massive des femmes sur le marché de l’emploi, la pilule contraceptive, le développement de l’individualisme, entre autres. On doit aussi noter que la mortalité infantile a chuté de manière spectaculaire. Au Moyen-âge, une famine pouvait emporter jusqu’à 3/4 des enfants. Les familles nombreuses servaient la survie des groupes et de l’espèce. De plus, l’espérance de vie était - par exemple en 1740 - de 23 ans pour les hommes et 25 ans pour les femmes. Les générations tournaient vite et le renouvellement des populations devait être assuré par une natalité importante.

Selon le chercheur cité plus haut, on observe une chute importante de la natalité dans les pays du Maghreb. Dans les années 60, une femme mettait au monde plus de 7 enfants. En 2008 le nombre est proche de celui de l’Europe.

Pourtant dans ces pays le niveau de vie n’a pas augmenté comme en Europe. Alors à quoi est due cette baisse de la natalité?

Selon le chercheur, il y a l’urbanisation, qui entraîne une augmentation de l’emploi féminin, ce qui induit un retard de l’âge du mariage et un plus grand recours à la contraception. Pour le Maroc, l’influence du mode de vie de la diaspora vivant en Europe entre aussi en ligne.

Selon ce chercheur on constate le même phénomène de baisse de la natalité dans d’autres pays du monde, qui ne sont pas parmi les plus riches.

La diminution de la natalité n’est donc pas simplement liée à l’accroissement des richesses et à ce qui est parfois considéré en Europe comme une accentuation de l’égoïsme individuel. Le travail féminin et la contraception sont des éléments majeurs pour la maîtrise de la démographie.

 

PS: Quand les otages suisses en Libye pourront-ils retrouver leur femme et leur enfants? 558 jours de rétention.

désertIMG_4738.JPG

Catégories : société 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Hello John, suis ensable a abou dhabi. J ai beau faire une priere pour les 2 otaes, mais je trouve que des oreilles sourdes. Ainsi je continue vers le pays du sourire et des cocotiers, pour voir si la Thailande est toujours aussi accueilante. Jai donc quitte hier les lattes pour les tronquer contre un calloc de bain. Quant a la surpopulation, j en suis bien heureux si la raison prime sur l exces. Mais oublions pas que les enfants represente leur caisse de retraite Avec meilleures salutations du Sud BM

  • "On doit aussi noter que la mortalité infantile a chuté de manière spectaculaire." Le travail féminin et la contraception sont des éléments majeurs pour la maîtrise de la démographie."

    le tout conjugé fait que la population reste stable dans des pays comme la france. et c'est trés bien, les femmes ne sonts plus obligées de s'occuper principalement de leurs enfants puisqu'elles en onts peu, elles peuvent utiliser leurs potentialitées pour d'autres taches.
    et dans les foyers à revenus modestes ce qui est la majorité, elles sonts obligées de travailler, un foyer ne peut plus vivre comme il y a 25 ans avec uniquement le salaire du mari, les salaires des hommes onts baissé proportionnelement au coût de la vie.

  • je adresse email des correspondance

Les commentaires sont fermés.