Les nains de jardins ne font pas de ski - les autres je sais pas

Attendu que Pascal Decaillet fait un appel à la censure contre le blog de Sami Aldeeb qui n’insulte pas et ne calomnie pas, mais qui a pour tort de développer un thème à plusieurs reprises, et afin de ne mettre mal à l’aise aucune communauté, je fais un billet sur les nains de jardin. Sujet supposé être très consensuel.

Nains1.jpgLes nains de jardins ne parlent pas de politique. En effet, toute discussion politique conduit inévitablement à des prises de position. Si vous prenez position pour la droite, vous heurtez les conviction des gens de gauche qui ensuite vous insultent copieusement. Si vous prenez position pour la gauche les gens de droite, blessés par votre non-reconnaissance, vous vouent aux gémonies.

Et après, ça fait des bagarres, des ulcères d’estomac, des campagnes d’affiches pour des votations et ça va faire détruire plein d’arbres pour faire le papier, et en plus les petits oiseaux ne pourront plus faire leurs nids, et la ligue de défense des familles oiseaux fera une manifestation, et même que le black block des fouines viendra tout casser et voler les noisettes des écureuils.

Les nains de jardins ne veulent surtout pas mettre mal à l’aise les politiciens. D’ailleurs, ils se partagent les bulletins: la moitié pour la gauche, l’autre moitié pour la droite, le reste au centre.

Voyez, les nains de jardins sont très gentils.
nains2.jpg
C’est pour ça qu’ils ne font pas de ski. Ils pourraient, notez bien, mais ils n’en font pas. Comment, vous ne voyez pas le rapport? Imaginez que Monsieur Decaillet fasse du ski, et Monsieur Aldeeb aussi. Imaginez, par un pur hasard, qu’ils fassent du ski, le même jour. Au même endroit. Sur la même piste. A la même heure. Il y a peu de chance, d’accord, mais si cela arrivait? Se voyant de loin, ils se fixeraient du regard sans plus regarder où ils mettent les skis.

Imaginez maintenant que les nains de jardin fassent du ski le même jour, au même endroit, sur la même piste, à la même heure. Imaginez Decaillet et Aldeeb déboulant à toute vitesse, se regardant en chiens de faïence. Là, aucune chance qu’ils puissent remarquer les nains de jardin.

Donc: patatras, boum crac hue, les nains de jardins à l’hôpital, et même aussi peut-être Decaillet et Aldeeb, les pieds et les mains bandés.

Terrible, terrible. M. Aldeeb ne parlerait plus de la circoncision, : Decaillet parlerait ne plus de M. Aldeeb ni de Dieu. Le grand silence des blogs.

NainYseult_DET.jpgEt ça, ça mettrait mal à l’aise la communauté des malentendant, qui auraient toute raison de croire que l’on parle dans leur dos. Déjà que Vincent Peillon a accepté à France 2 un débat où il n’est pas allé - remarquez qu’en se taisant il a fait parler - si en plus il n’y a plus de blogueurs pour remplir la colonne de gauche et celle de droite (remarquez que la colonne de gauche a des images et pas celle de droite, marque d’un favoritisme politique certain), la blogosphère devient une chienlit.

Et ça, jamais les nains de jardin ne voudraient en être la cause.

Donc ils ne font pas de ski. CQFD.



PS: Un nouveau billet collectif vient de paraître ici.



PS: En Libye, les nains de jardins se cachent sous le sable. C’est pour ça qu’on en voit pas aux côtés des deux otages suisses de Kadhafi, retenus depuis 18 mois.

desert112.jpg

Catégories : Humour 31 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Pisse Love ...

  • Vous dites que les nains de jardin ne parlent pas politique ? N'avez-vous jamais entendu parlé le politicien français " Robert Hue " ?

    D.J

  • Trop chou! : )
    A part ça, mais que va-t-on devenir? Les blogs de la Tribune sont trop politisés ou censurés et comme pour se venger de la désertion, Edipresse laisse à l'abandon les blogs du 24h et surtout celui du Matin! ça donne vraiment envie de se faire la malle pour de bon! :(

  • @ hommelibre

    Soyez un peu raisonnable!

    Dites moi cher Monsieur, si vous faisiez partie d'un grande famille, et qu'un de ses membres, ou un de vos enfants, commets un acte condamnable ( crime, pédophilie par exemple), aimeriez-vous que vos voisins, les médias et la terre entière, répètent sans cesse que tous les membres de cette famille sont barbares, ignobles, monstrueux, etc... Qu'à chaque fois qu'ils mettent le nez dehors, on les regarde méchamment, que l'on dise aux enfants de partir de leur pays, qu'ils sont de sales étrangers alors même qu'ils sont de parents suisses? Mais je pense qu'il vous sera difficile de vous mettre à la place de l'autre pour saisir le vrai message de Aldeeb!

    Certes il n'insulte pas, il est trop intelligent et connait trop bien les ficelles de la loi, pour tomber dans ce piège grotesque! Mais son message subliminale est claire comme l'eau de roche, et il faut être aveugle pour ne pas le comprendre, ou en parfaite harmonie avec lui!

  • Ah,cher Hommelibre, j'étais sûre que la blanche neige inspirerait quelqu'esprit bien intentionné ... Biquet, vraiment biquet cet aparté! Bien à vous

  • Wahoo ... j'étais sûre que la blanche neige inspirerait quelqu'esprit bien intentionné! Biquet, vraiment biquet cet aparté!

  • C'est Plonk&Replonk qui vont être contents de voir figuré dans cet honorable blog, un de leurs protégés.
    Faites gaffe, Homme Libre ! Le FLNJ n'est pas loin.

  • Je remets ici le comm que je viens de mettre chez Decaillet. Je commence par commenter un avis de Duda sur la circoncision:

    Le témoignage de Duda est intéressant et non négligeable. Quelle que soit la justification de la circoncision - qui est pratiquée non seulement par les musulmans mais par les juifs aussi - celle-ci n'est pas naturelle. Elle n'a même que rarement des justifications médicales. De plus elle n'a pas de justification esthétique.

    N'ayant pas de justification religieuse - car comment imaginer que le Créateur ait engendré un défaut chez les hommes (le prépuce) qu'il faudrait effacer pour rattraper son erreur - et n'ayant que très rarement une justification médicale et jamais esthétique, la circoncision doit donc avant tout être considérée comme un rite de passage communautaire, une violence contre l'individu qui, s'il avait le pouvoir de la refuser, aboutirait à son exclusion de la communauté.

    Elle est donc non seulement une mutilation mais une pression sociale. Chez nous nous avons le bizutage comme rite de passage et d'intégration communautaire. Rappelons que si le bizutage tourne mal, si le bizuté subit des lésions physiques, cela tombe sous la loi pénale.

    On peut bien sûr considérer qu'un adulte a le droit de faire ce qu'il veut de son corps: changer son nez, ses seins, changer de sexe. Il peut même s'automutiler. Mais il s'agit d'adultes, pas d'enfants, et ces adultes n'engagent qu'eux-mêmes. Pour modifier l'intégrité corporelle d'un enfant, il faut une justification médicale impérative, pas une simple tradition communautaire. En tous cas dans notre société dont les lois sont au-dessus des traditions communautaires particulières.

    On doit séparer l'analyse de la circoncision de son contexte communautaire, comme on doit le faire pour l'excision, et comme on doit le faire pour la transfusion de sang (refusée par les témoins de Jéhova). Prétendre que dénoncer la circoncision est contre les communautés musulmanes et juives, c'est offrir le bâton pour se faire battre. Mais visiblement ces communautés, parfaitement respectables, ne veulent pas entendre le langage de la science, de la médecine, de la raison, et préfèrent faire de leurs traditions - dont on voit mal le fondement - des absolus intouchables.

    Si l'on suit cette voie je ne vois pas de raison de dénoncer l'excision. Tradition pour tradition, qui peut prétendre que la sienne est la meilleure, sans tomber dans une forme d'ostracisme à l'égard des autres qui reviendrait à nier chez les autres le fondement culturel que l'on valide chez soi? Position intellectuellement indéfendable, colonialisme culturel, complexe de domination et de supériorité: on n'est plus très loin du racisme pur et dur.

    Etre contre la circoncision ou l'excision n'est pas être contre une communauté mais contre une pratique mutilatoire difficilement défendable médicalement et relié à la pression sociale normative du groupe, et pratiquées sur des mineurs irresponsables juridiquement.

    Au final, la violence particulièrement choquante et autoritaire du billet de M. Decaillet (qui ne s'applique pas à lui-même la même rigueur quand il tacle par exemple le président des Verts) aboutit à offrir une tribune irrationnelle à M. Aldeeb, où les extrêmes sortent du bois.

    Je rappelle ici la virulence répétitive de M. Decaillet à l'égard du président des Verts, Ueli öeuenberger, en 2008.

    http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2008/07/31/ueli-leuenberger-vert-de-rage.html

    M. Decaillet titre par exemple "Ueli le climatique" et qualifie le président des verts d'homme-pastèque, de Philippulus le Prophète, et attaque sa bonne fois et son intégrité sans vergogne:

    "Tout cela, comment Ueli Leuenberger ose-t-il l’ignorer ? Soit par crasse incompétence dans le domaine, et absence totale de culture sur ce qui s’est passé avant lui, soit par mauvaise foi pour servir la seule cause qui le meut vraiment : la conquête d’un siège par les Verts au Conseil fédéral. Lorsqu’il ose avancer qu’on en est resté à la guerre froide et aux années 50, il énonce, tout simplement, quelque chose de faux. Comment se fait-il, à ce moment, que personne, nul intervieweur, nul commentateur, ne le contredise, ne lui brandisse le miroir de sa falsification ?"

    La violence de M. Decaillet est donc coutumière. Pourquoi pas, je ne lui fais pas la leçon, mais qu'il l'assume.

    Et qu'il assume sa pensée pour le moins étrangement contradictoire quand dans son billet du lendemain, sous le titre "Ueli Leuenberger vert de rage", il écrit:

    "J’ai beaucoup attaqué le président des Verts suisses, Ueli Leuenberger, ces derniers jours. Comme dans toutes mes chroniques et tous mes éditos, depuis plus de vingt ans, j’ai attaqué le comportement politique, en aucun cas l’homme, à l’amabilité duquel il me semble même avoir rendu hommage."

    http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2008/07/31/ueli-leuenberger-vert-de-rage.html

    Côté matraquage contre le président des Verts, M. Decaillet n'avait rien à apprendre de personne. Je n'ai pas la même conception de l'amabilité que le catholique Decaillet pourfendeur de ses moulins à vents.

    Oui, vraiment, il offre une belle tribune à M. Aldeeb. Comment appelle-t-on cela? Se tirer une balle dans le pied?

  • Cabotin et histrion, ce sémillant individu se disant journaliste, n'est qu'un cuistre de bas étage. Ses écrits ne sont que cuistreries ! Peut-être qu'il ne vise que l'intérêt qu'on lui porte, à savoir son palmarès "mabutien".
    Homme libre, je dois vous féliciter pour deux raisons :
    Primo : vous prenez la défense d'un individu contre une tentative de censure injustifiée.
    Segundo : votre avis sur la circoncision est tout à fait pertinent.
    Bonne continuation.

  • Se tirer une balle dans le pied. Certainement. Plus exactement dans le pied des communautés concernées. Je peux en attester. Je n'ai jamais été amené à lire Aldeeb sur ce sujet. Et bien maintenant je vais le lire.

    Question simple.

    Pourquoi aujourd'hui et en Suisse la circoncision non justifiée par un impératif médical immédiat et sans consentement valable de l'individu concerné au vu de son âge est licite ?

    En effet, circoncire est incontestablement commettre des lésions corporelles, soit adopter un comportement présumé illicite. J'ai bien conscience que la présomption d'illicéité peut être renversée et la licéité établie. C'est pourquoi j'invite les lecteurs à m'indiquer les motifs qui font que ces agissements sont -dans l'ordre juridique Suisse et aujourd'hui- licites.

    Je répète bien en droit actuel et en Suisse.

  • C'est bien beau votre histoire de nains de jardin, mais vous avez oublié de nous communiquer la distribution ...

    De mon enfance, je me souviens qu'ils étaient sept (oui 7 !) et non pas deux, alors quels sont les cinq malheureux que vous avez éliminés ?

    Ou plus simplement, on veut connaître les noms des deux lauréats de votre casting, les deux nains sélectionnés !

    Allez, j'en propose deux : Grincheux et le Prof ...

  • @ Jean:

    Pas mal, je souscris...

    ):o))

  • @Jean d'Hôtaux,
    Il ne s'agit ici que d'un seul nain, et je n'ai pas éliminé les autres. Je les ai simplement capturés contre une rançon à savoir "Un séjour de mise en forme à la T'Chaux". Si vous quelqu'un qui...?
    Avouez que vous avez tout droit mal lu le commentaire.
    Le nain rescapé est chez sis "hommelibre" et il se nomme "Delamaison". Il ne fait pas de ski non plus.
    Bonne nuit chez vous.

  • Homme libre, je suis bien d'accord avec vous (vous voyez, tout arrive). Pascal Décaillet, telle la grenouille de bénitier voulant se faire plus grosse que le boeuf, possède un égo en voie d'éclatement.

    Ceci influence sa capacité de jugement et a un impact direct sur son niveau de tolérance. Ce dernier, en dépit du verbe manié de manière ampoulée, est très bas.

    Cette fatuité est insoutenable.

  • Permettez-moi cher John d'apporter ma modeste contribution au débat, pour avoir il y a bien longtemps, consacré une page du défunt Journal de Genève à la circoncision, qui à l'époque avait suscité quelques vagues. Je n'y évoquait pas le fait religieux, car les Etats-Unis par exemple, pratiquent la circoncision sytématiquement et on tenté de répandre en Europe cette coutume, comme d'autres, dans l'Europe de l'après-guerre.
    Au cours de mon enquête, j'avais pu constater que très intimement, tous ceux qui étaient circoncis (pour raisons médicales, religieuses ou autres) étaient violemment pour et tous ceux qui ne l'étaient pas... violemment contre. Cela touchait à l'évidence un point particulièrement sensible de leur anatomie, de leur virilité, et pour tout dire, de leur moi profond et ils refusaient de s'imaginer autrement. Ce qui ne facilite pas le débat. C'est pourquoi je soupçonne Aldeeb d'agir en toute connaissance de cause dans le dessein pas très intelligent de semer la zizanie et d'acculer les musulmans.
    Autre élément qui m'avait troublé, plusieurs femmes y compris des sexologues, notamment l'une d'elles, de vieille famille genevoise libérale, m'avaient affirmé que pour la femme, la sexualité avec un homme circoncis était plus agréable, car le Monsieur, ayant le gland stimulé en permanence par les frottements divers, n'étant pas protégé par le prépuce, développait une sensibilité moindre et risquait donc moins l'éjaculation précoce, ou en d'autre termes, savait faire durer le plaisir.
    Quelques hommes non-circoncis, dont moi-même, appuyés par des médecins se demandaient à l'inverse si le fait d'enlever le prépuce, qui lors de l'érection, s'étend élastiquement sur le membre, n'avait pas pour effet, en réduisant l'élasticité de la peau du membre, de tendre à raccourcir la longueur finale de l'objet.
    Vous imaginez bien combien de tels propos avaient pu faire toussoter dans les doctes pages du Journal de Genève... Sur le fond, et pour en venir au... fondement du comportement des nains de jardin, à savoir la censure, prônée ici par un imprécateur souvent injuste, d'autant qu'il est parfois mené par des rancoeurs et des frustrations personnelles sur lesquelles je ne m'étendrai pas (ça c'est bas et mesquin, n'est-il pas ?)... je dois dire que je n'ai guère d'avis.
    Ou plutôt, mon coeur et ma raison balancent entre la liberté d'expression, que je chéris et le dégoût que m'inspire la lie qui coule à flots de certains blogs. Certaines plumes exaltées ne se rendent même plus compte du mal qu'ils ou elles pourraient faire à leur peuple et à leur communauté si les gens ne se rendaient pas compte que précisément, il ne s'agit que d'exaltés isolés se croyant investis d'une mission divine. Pour ma part, appliquant les préceptes de Saint Jean-François "le Bienheureux" Mabut, je me contente de leur interdire l'accès à mon blog en les en boutant hors, la plupart du temps.
    Bien à vous John, et je ne doute pas un instant que vous saurez faire face à vos mauvaises nouvelles avec la combativité qui est la vôtre.
    Tchimbé raid pa ka moli (c'est du kréol et ça peut se traduire par "Tiens bon la rampe")

  • Le coup de gueule de Décaillet révèle bien ce qu'il a des tripes. Sa cuistrerie et la vacuité de ses propos éclatent au grand jour une fois de plus. Heureusement que des blogueurs se sont soulevés contre cette prise de pouvoir, en appelant à Mabutu, qui aime à censurer et à privilégier certains blogs selon son goût! Un tout petit bonhomme!

  • oups, pas relu... Je n'y évoquais... ont tenté... pour la suite, chacun rectifiera de soi-même :-)

  • Sami Aldeeb m'a répondu un jour sur son blog : "Il faudrait m'ériger une statue en or !"
    Paraphrasant Gounod dans son opéra Faust, je dirai plutôt : "Le Veau d'Or est toujours debout !"

    Laissez-moi maintenant vous compter brièvement une triste histoire vécue, celle de mon ami rabbin et psychanalyste franco-américain Léo Abrami, lequel a publié récemment ses souvenirs aux USA dans un livre intitulé "Evadind the Nazis". Mais le titre aurait très bien aussi pu être : "Mourir pour un prépuce" :

    En France pendant la "drôle de guerre" en 1940, la mère juive de Léo envoya ses deux fils (sous un faux nom à consonance aryenne), dans une colonie de vacances regroupant des enfants français à l'île d'Oléron. Il s'agissait pour elle de les éloigner du théâtre des opérations afin de leur éviter un destin funeste lié à leur origine.
    Tout se passa bien, sauf qu'un jour un moniteur français antisémite soupçonnant que Léo ne fût juif, fit monter celui-ci sur l'estrade du grand réfectoire où étaient regroupés les 150 enfants de la colo.
    Il lui ordonna de baisser son pantalon et son slip devant tout le monde. A la vue du pénis circoncis de Léo, il déclara en ricanant : "Il me semblait bien que tu en étais un !". Ce fut pour le petit Léo (âgé de 9 ans), une des plus grandes humiliations de sa vie.

    Plus tard, à Nice après l'invasion de la "zone libre" par les nazis, ceux-ci rassemblèrent sur la plage tous les hommes qui avaient été dénoncés comme Juifs et dont il fallait vérifier l'identité. Après avoir ordonné à tous ces gens de baisser leur froc, on arrêta tous ceux qui étaient circoncis et on les expédia à Auschwitz.

    Ne plaise au Destin qu'un jour proche, à l'initiative de Sami Aldeeb et de tous ceux qui, aujourd'hui et toute honte bue bombent le torse depuis le succès de l'initiative anti-minarets, on ne regroupe à Genève sur la plaine de Plainpalais tous ceux dont le faciès sémitique pourrait laisser supposer qu'ils auraient laissé leur prépuce au vestiaire ...
    On ne fera plus baisser les pantalons au nom d'une idéologie totalitaire ou d'une religion dominante, mais au nom de la Nature et de ses droits inaliénables ! Un comble, n'est-il pas ?

    Santo Cappon




    Tout se passa bien sauf qu'un jour,

  • @Santo: Votre histoire de baisser les pantalons pour découvrir qui est circoncis est aussi passée de l'autre côté, dans le sens inverse. Les non-circoncis ont été tout simplement charcutés par des islamistes venus de l'Arabie et ailleurs. Cela a été relevé comme faisant partie des crimes de guerre. C'était dans la sale guerre en ex-Yougoslavie.

    Mais est-ce une raison pour mutiler des millions d'enfants **quotidiennement** sans raison médicale, sans leur consentement, bêtement parce qu'un certain Abraham sénile a cru voir le bon Dieu (cela ne doit pas se passer tous les jours!) lui intimer l'ordre de se mutiler et de mutiler les autres en signe d'alliance. Avouez que c'est une histoire de dingues.

    Si vous ne voulez pas qu'on ridiculise vos coutumes, alors cessez d'être ridicules et laissez les enfants en paix. Le tour est joué et les cochons seront bien gardés.

  • @Sami Aldeeb.
    Certains ont l'esprit de géométrie, d'autres ont l'esprit de finesse, alors qu'une catégorie de gens comme vous et d'une manière hargneuse veulent discréditer l'islam et le judaïsme en sciant l'arbre à la racine. Et pourquoi ? La réponse s'est trouvée un jour dans une crèche de Palestine où est né un enfant divin que l'on nommera Sami ...

    Quant à la guerre de l'ex-Yougoslavie (je parle principalement de la Bosnie que je connais bien), elle ne développe pas chez vous la nécessaire pudeur, le respect minimum et la compassion pour ces musulmans qui ont été massacrés aussi méthodiquement que les nazis avaient su le faire, par des Serbes orthodoxes qui voulaient diffuser l'ombre de la Croix sur ces pauvres contrées.
    Srebrenica, 7000 hommes et jeunes hommes massacrés froidement, agenouillés au bord d'une grande fosse avec pour seul viatique une balle dans la nuque ...

  • @Santo:

    Je compatis avec toute personne souffrante, quels que soient sa religion, son sexe ou son âge, et je condamne toute forme de violence d'où qu'elle vienne, quelle que soit l'origine de son auteur et quelle que soit sa motivation (religieuse, nationalsite ou autre).

    Ne m'attribuez donc pas des idées nauséabondes pour discréditer mon combat en faveur du droit des enfants à leur intégrité physique.

  • @Inside: "Certes il n'insulte pas, il est trop intelligent et connait trop bien les ficelles de la loi, pour tomber dans ce piège grotesque!"

    La cause que je défends bec et ongles n'a pas besoin d'insultes. C'est une question de logique: a-t-on le droit de disposer du corps d'autrui sans raison médicale et sans son consentement? La réponse est non.

    Esnuite, il s'agit de voir pourquoi la circoncision a été et continue à être pratiquée. Là aussi, il n'y pas besoin d'insultes: ce sont des faits et il faut savoir faire des recherches et les présenter.

    Ceux qui insultent ce sont ceux qui ne veulent pas la logique et ne veulent pas se donner la peine de faire des recherches. Ils préfèrent suivre leurs traditions ... et insulter ceux qui s'y opposent en inventant des accusations gratuites: anti-sémitisme, islamophobie, etc... Comme si les enfants ne comptent pas.

  • @Aldeeb

    "Ceux qui insultent ce sont ceux qui ne veulent pas la logique

    Votre problème n'est pas uniquement la circoncision, votre problème c'est tout l'Islam que vous accuser de barbarie et d'obscurantisme, et ce, depuis belle lurette!

    "Votre logique" veut imposer aux musulmans une religion à votre façon! C'est vous qui comprenez tout, et les musulmans pratiquants, rien de rien!

    Vous êtes à tous les fronts et sur tous les blogs, et toujours pour raconter des choses négatives sur l'Islam! Pouvez-vous avouer une bonne fois pour toute, le pourquoi de tant de haine?

  • @Inside

    Relisez votre message et vous voyez que vous confirmez mes propos. Je suis là en train de discuter de circoncision, et vous voilà me faire un procès d'intention et de m'accuser d'islamophobie au lieu d'aborder la question de la circoncision.

    Certes je critique les musulmans et les normes islamiques. Et puis quoi? Ce n'est pas permis? C'est au-dessus de tout soupçon? J'ai aussi critiqué le Conseil fédéral, l'église catholique, l'église protestante, les normes juives, la commission fédérale contre le racisme, l'ONU, l'OMS, l'UNICEF, etc.

    On a aussi le droit de critiquer une erreur, d'où qu'elle vienne... On n'est pas dans une dictature.

    Et dans toutes ces critiques j'essaie de raisonner. Je n'insulte pas.

  • En dehors de toutes les structures contre lesquelles vous vous battez sans relâche, et vous les nommez, que reste-t-il pour trouver grâce à vos yeux ?

    Pensez-vous qu'en étant aussi aigri on puisse encore dialoguer avec les autres sans s'enfermer dans de lancinantes redites ?

  • @Aldeeb
    Il suffit de suivre votre parcourt en Suisse et de se rendre compte soi-même de votre travail et de son unique objectif! Et comme vous aimez toujours avoir le dernier mot, comme tant d'autres d'ailleurs, je vous le laisse volontiers!

  • "Ne plaise au Destin qu'un jour proche, à l'initiative de Sami Aldeeb et de tous ceux qui, aujourd'hui et toute honte bue bombent le torse depuis le succès de l'initiative anti-minarets, on ne regroupe à Genève sur la plaine de Plainpalais tous ceux dont le faciès sémitique pourrait laisser supposer qu'ils auraient laissé leur prépuce au vestiaire ...
    On ne fera plus baisser les pantalons au nom d'une idéologie totalitaire ou d'une religion dominante, mais au nom de la Nature et de ses droits inaliénables ! Un comble, n'est-il pas ?"

    Le comble de l'ignominie, c'est seulement d'imaginer ce que vous avez écrit. Il faut vraiment avoir l'esprit complètement tordu pour en arriver là.

    Et pour mémoire, les juifs ashkénazes ou sépharades n'ont pas un "faciès sémitique".

  • "Pensez-vous qu'en étant aussi aigri on puisse encore dialoguer avec les autres sans s'enfermer dans de lancinantes redites ?"

    Sami, aigri? Pourquoi projetez vous vos propres sentiments sur lui. Il m'apparaît comme parfaitement serein, ce qui n'est pas votre cas. Vous êtes sur la défensive et vous n'acceptez pas que M. Aldeeb se batte pour ses idées et les développe. Quant à votre sens du dialogue... quand on évoque la plaine de Plainpalais comme vous l'avez fait, il est bien évident qu'aucun dialogue n'est possible.

    M. Aldeeb accepte le dialogue et réponds courtoisement, même quand il est insulté. Et finalement personne ne vous oblige à lire ses contributions. Vous le faites par masochisme?

  • @Inside:

    Je sais que cela vous dérange que je critique l'Islam. C'est votre droit le plus absolu de vous sentir dérangée (sans jeu de mots). Mais c'est aussi mon droit de pointer le doigt sur un problème en rapport avec l'islam et autres. On est malheureusement en Suisse et pas en Arabie saoudite où pour un oui et pour un nom on vous coupe la tête. Profitez de mes critiques pour vous améliorer... si c'est possible. Vous devriez plutôt me remercier au lieu de m'en vouloir.

    Je sais que la discussion sur la circoncision masculine est pénible pour vous, pour les juifs et pour d'autres. Mais il faut aussi admettre que certaines pratiques qui nous viennent des nuits des temps puissent être mises en question. Et heureusement. Sinon où serait-on? Certains juifs d'ailleurs l'ont bien compris: http://www.facebook.com/#/group.php?gid=82674239227. Et même des musulmans se mettent à critiquer la circoncision masculine: http://www.facebook.com/#/group.php?gid=37736989287

    En tout cas n'attendez pas de moi que je vous caresse dans le sens des poils (sans jeu de mots). En tout je ne me vois pas dans ce rôle.

  • M. Aldeeb est un vrai gentleman. Chapeau!

Les commentaires sont fermés.