La folie du lipdub

Cela a commencé il y a environ 3 ans, par un jeune new-yorkais qui s’est filmé dans les rues de la grande pomme, chantant en playback sur une chanson connue. Il n’a rien retouché, a posté sa vidéo sur le net, et c’était parti.

Ces derniers jours le lipdub des jeunes UMP, en France, a fait un buzz incroyable. Critiqué, détourné, mais très regardé. Auparavant les verts de Cohn-Bendit avaient fait leur propre lipdub, qui a également bien marché.

Le lipdub signifie: doublage des lèvres, soit plus simplement: playback. Le principe est de se mettre en scène, seul ou à plusieurs, de préparer une sorte de chorégraphie, et de filmer le tout en quelques séquences.

C’est joyeux, ludique, sans prétention artistique mais avec un grand moment de fun à passer ensemble. Il ne faut donc pas chercher à y trouver de grandes qualités artistiques. Seuls comptent le plaisir et la communication.


2 exemples de lipdub

Le lipdub se fait en politique, mais aussi dans les grandes écoles, les universités, les entreprises, et les thèmes se multiplient à plaisir. On trouve même des boîtes de production qui font pour vous le lipdub de vos désirs. Personnellement je préfère le fait maison, projet collectif où tout le monde s’amuse. Et qui n’empêche pas de réaliser des prouesses.

Comme l’Université Uqam de Montréal, qui a réussi cet époustoufflant lipdub en une seule séquence sans trucage. On imagine le temps de préparation qu’il a fallu pour le réaliser.

I gotta feeling Uqam

 

En deuxième exemple, un autre genre: les habitants d’une petite ville ont été sollicités, sur un tube de Grégoire dont les paroles ont été réécrites.

lip dub autoroute castres mazamet

Beaucoup d’autres lipdub sont visibles sur google ou youtube, avec un intérêt assez inégal  cependant.




PS: manque plus qu’un lipdub pour les otages suisses de Kadhafi, histoire de se rappeler qu’ils retenus depuis 16 mois, qu’un dexième procès a normalement eu lieu hier et que l’appel du premier est prévu pour le 22. Mais bon, peut-on parler de justice quand un clan s’approprie les moyens de l’Etat pour faire sa vendetta?

desert-04.jpg



PS2: Paula, en attente également d’une décision cohérente et juste qui répare l’erreur de l’administration. A lire ici

Kafka's.jpg.

Catégories : société 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • La 1ère vidéo est joyeuse, ludique, fraîche (sans prétention), mais cela a du demander une sacrée préparation et un enthousiasme sans défection de la part de tous ces étudiants ! D'autant plus admirable, vu le nombre de "participants".
    Un vrai plaisir à regarder.

    La deuxième n'est pas mal non plus, mais est trop "pilotée" d'utilité publique.

    (o_o)

Les commentaires sont fermés.