SN 1054

En ce temps là régnait la dynastie des Song. Elle contrôlait la Chine dont la capitale d’alors était Kaifeng. L’empereur s'appelait Zhao Zhen (趙禎). L’administration du pays devenait de plus en plus centralisée. Cette dynastie avait développé les villes au-delà de leur rôle administratif, les transformant en centres économiques, industriels, et de commerce maritime.

SN1054-1.jpg"Une sorte de révolution industrielle s'amorça, en particulier par la production de fer et la fabrication de charrues et de divers outils. C'est également à cette époque que les Chinois inventèrent ou développèrent la poudre à canon, le canon, l'imprimerie, entre autres. Ces innovations et la révolution agricole qu'elles permirent élevèrent certaines villes chinoises au rang des plus peuplées du monde, très loin devant les villes européennes de la même époque. On estime par exemple la population de Hangzhou à 500 000 habitants.

L'art et la culture parvinrent sous la dynastie Song à un haut degré de raffinement, notamment dans les domaines des écrits historiques, de la peinture, de la calligraphie et de la porcelaine. L'idéal de l'homme universel de la dynastie Tang, à la fois lettré, poète, peintre et homme d'État, fut ressuscité."
crabxNeutrons.jpg
Un jour, en 1054, une grande lueur illumina le ciel. Les astronome chinois en parlèrent longtemps dans leurs chroniques puisqu’elle resta visible pendant plus d'un an. Au plus fort de sa brillance elle est décrite comme aussi lumineuse que la pleine lune. On en retrouve d’autres témoignages au Japon et dans le monde arabe. Il existe également des témoignages européens, dont la fiabilité est mise en question par défaut de concordances entre eux et avec les documents chinois.

C’est entre les années 1920 et 1940 que cette lumière fut identifiée comme une SuperNova, appelée SN 1054. Elle fut située dans ce qui est aujourd’hui la Nébuleuse du crabe, dont le rémanent, la projection de matières stellaires riche en éléments lourds du même type de ceux dont la Terre est formée, ressemble à un cocon déchiré. En 1968, l’étoile restante de cette supernova fut formellement identifiée comme un pulsar, ou une étoile à neutrons émettant un signal radio  régulier et rapide. On la voit ici photographiée (en bleu) en rayons X par le télescope spatial Chandra.

Une étoile géante qui explose en supernova peut donner un trou noir ou une étoile à neutron. Le trou noir est l’accrétion de la matière avec une force de gravité telle que la lumière en reste prisonnière. Une étoile à neutrons est également très dense.

«Alors que le diamètre typique d'une naine blanche est de 10 000 kilomètres, une étoile à neutrons a une taille de l'ordre de quelques dizaines de kilomètres. Un diamètre 1000 fois plus petit signifie, à masse égale, une concentration de matière un milliard de fois plus forte. La densité moyenne d'une étoile à neutrons est ainsi d'un million de milliards de fois celle de l'eau. Un centimètre cube de sa matière a une masse de 1000 millions de tonnes.»


SNcrabe.jpg«En dessous de 1,4 fois la masse du Soleil, l'étoile s'éteint dans la sérénité, elle passera de la taille d'une géante rouge (environ 50 millions de Km de rayon), à celle de la Terre (environ 6 000 Km de rayon). L'étoile devient alors une naine blanche.

Entre 1,4 et 5 fois la masse du Soleil, son agonie est beaucoup plus violente. Son rayon se rétrécit jusqu'à 10 Km. La densité finale est énorme, les noyaux ne peuvent résister et le cœur de l'étoile devient un gigantesque noyau de neutrons. L'effondrement provoque une explosion terrible qui va projeter les couches supérieures de l'étoile dans l'espace et l'on verra briller dans le ciel, une supernova.

Au dessus de 5 fois la masse du Soleil, l'effondrement est extrêmement violent. Celui-ci ne peut plus être arrêté. Le cœur de l'étoile devient un trou noir.

La violence de l'effondrement produit une explosion gigantesque qui projette les couches supérieures de l'étoile dans l'espace. Comme dans le cas précédent une supernova va s'étendre sur des centaines de milliards de Km, ensemençant le milieu interstellaire d'éléments lourds, fabriqués pendant la vie de l'étoile et au cours de l'explosion. Ces éléments lourds sont les constituants des planètes telluriques comme notre Terre.»


Aujourd’hui il reste la superbe Nébuleuse du Crabe, qui a transformé les nuits de Chine il y a presque 1’000 ans.


Sources:
http://www.chine-informations.com/guide/chine-dynastie-des-song_284.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/SN_1054

et selon les liens. Images Hubble et Nasa, Créative Commons.


En vidéo, une simulation de l'explosion de SN 1054





2009, Année Mondiale de l'Astronomie.

AMA2009logo.jpg


 

PS: Les otages suisses en Libye ne peuvent plus aller pêcher le crabe sur la plage. La décision nébuleuse de la justice de Kadhafi n’éclaire pas leur ciel. 16 mois déjà...

desert-blindé.jpg

Catégories : Univers 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • La Chine inventa la poudre à cannon et c'est l'occident qui conquis le monde.La Chine inventa bien des choses,mais son élite se garda bien de confiner la créativité chinoise par peur que cela lui échappe en perdant son autorité sur les chinois.Et il en était de même pour l'astronomie,pour ne pas mettre en cause l'astrologie chinoise qui était d'une importance capital pour leurs dirigeants.Et c'est encore cela aujourd'hui.

    A part cela espérons que la prochaine supernova sera pour bientôt et dans notre hémisphère.C'est l'évenement le plus violent et spéctaculaire de l'univers.

    D.J

  • @ D.J.:

    La prochaine devrait être Betelgeuse. Ca pourrait être incessamment... donc entre maintenant et peut-être 1'000 ans. Mais j'aimerais bien en voir une aussi.

Les commentaires sont fermés.