Si vous n’aimez pas le foot, n’en dégoûtez pas les autres…

Le foutebol américain est un sport «viril»: casque à grille, protection des articulations, et ça y va, que je fonce dans le tas, que je prenne des coups! Viril je vous dis, si viril veut dire musclé, téméraire et tant soit peu punchy. Et pourtant…

LFL5.jpgPourtant il y a une ligue bien différente: la «Lingerie Football League». Formée uniquement d’équipes de femmes, 7 par équipe. Elles ont tout comme les hommes: casque, épaulettes, protèges-articulations. Tout… sauf la tenue.

Ces dames très sportive, qui savent aussi faire du rentre-dedans, sont habillées en tenues que l’on voit d’habitude davantage dans une chambre de couple, au cabaret ou sur scène dans les shows de Madona. Et ma foi, elles savent payer de leur sueur et s’engager corps et âme.

Chicago Bliss, Dallas Desire, New York Euphoria, Los Angeles Temptation, Miami Caliente, San Diego Seduction, Seattle Mist, Denver Dream, Atlanta Steam, Tampa Breeze… Les noms des équipes, suggestifs, sont de nature à laisser rêveurs plus d’un homme. A moins que ce ne soit destiné à intéresser les femmes à un sport qui jusque là ne s’intéressait pas à elles.
LFL7.jpg
J’imagine que Madame et Monsieur seront maintenant à deux devant la télé: Madame pour calculer les défauts et peau d’orange, genre: «Qu’est-ce qu’elles ont de plus que moi?», et Monsieur regardera autour des défauts…

Oui, mais ça va pas ça: si les deux regardent, qui va faire la vaisselle et coucher le petit?

Au début il s’agissait d’un simple divertissement pendant les pauses du superbowl, puis c’est devenu une compète à part entière. Et elles assurent sur le terrain. Car ce ne sont pas des midinettes, et elles jouent pour de vrai comme le montre la vidéo plus bas.

LFL2.jpg"Dix équipes vont lutter pour le titre jusqu'au 29 janvier, les matches se déroulant chaque vendredi, avec un système de conférence Est et Ouest. Les organisateurs de ce curieux championnat précisent toutefois que les entraîneurs de ces équipes ont été joueurs ou coaches en NFL, et que les filles ont une grande expérience sportive (volley, basket soccer...). A noter toutefois que les règles sont différentes de la NHL (deux mi-temps de 17 minutes, 12 joueuses de chaque équipe sur le terrain...). Après trois journées, ce sont les Dallas Desire qui sont en tête. Le problème, c'est que les maillots sont si courts qu'on ne sait pas à quelle équipe les jeunes femmes appartiennent..."

Reste à voir si elles susciteront à terme autant d'enthoisiasme que leurs confrèrs masculins. Et pourquoi pas? Le tennis l'a bien fait.

Et c'est quand-même plus agréable à voir...

 

 

PS: Kadhafi étant un grand libérateur des femmes, on devrait un jour voir de tels matches sur la plage de Tripoli. Avec la chaleur ce serait très adapté. Et cela égayerait les longues journées des deux otages retenus depuis 16 mois...

désert-blanc-3.jpg

Catégories : Humour 9 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Hmmmmm.... bof :/

  • et vous oubliez le beach-volley.
    A la place de parier sur les buts marqués, on pourrait peut-être parier sur les mesures physiques. Ainsi, il y aurait moins de triche, quoi que

  • Quelque soit le sujet, football américain ou violence conjuguale, avec Homme Libre, on a toujours à peu près le meme message, qu'on peut résumer par: les femmes aussi ! (je n'ose pas écouter vos chansons !)
    Quand même, j'ai bien aimé la phrase sur les maillots qui sont si courts qu'on ne sait pas à quelle équipe les jeunes femmes appartiennent.

  • @ dano:

    Bon, cette fois je vous réponds. "les femmes aussi !" : normal, j'aime les femmes et j'aime l'égalité (dans la différence). Notez toutefois que j'ai choisi ici le thème "humour".

    Avez-vous vu le lien proposé dans l'autre billet, sur l'article de Marcella Iacub déconstruisant l'enquête de l'ENVEFF sur la violence conjugale? Il est un peu long, mais il mérite vraiment le détour:

    http://www.la-cause-des-hommes.com/spip.php?article203

    J'y reviendrai car sa réflexion est pour moi une bonne référence des dérives actuelles et de leurs conséquences. J'ai l'impression que vous avez de moi une opinion peu amène. Peut-être un jour comprendrez-vous le fond et le sens de mon engagement, qui n'est en aucun cas un engagement contre les femmes. Je fais la part des choses entre les femmes et le féminisme de l'égalité d'un côté, et l'indifférenciation des genres et le féminisme idéologique victimaire de l'autre.

    Je peux aussi m'engager pour les femmes. Je l'ai fait encore récemment pour une mère ici sur mon blog, j'en ai d'ailleurs été critiqué - peut-être avec raison, je ne sais pas. Vous craignez d'écouter mes chansons? Dommage, vous verriez autre chose. Mais je ne veux pas vous l'imposer!

    Toutefois, éventuellement une, dont j'ai fait un clip qui est sur ma page sur youtube. Il s'agit de "Doa (la lapidation)":

    http://www.youtube.com/watch?v=aloXHSxdomU

    Bien à vous.

  • Notez toutefois que j'ai choisi ici le thème "humour".

    Oui HL et je préfère cela à ""La violence conjugale dans sa présentation mensongère et biaisée est le panzer idéologique du féminisme victimaire"
    Moi aussi je suis le plus souvent en mode humour, même si j'aime mieux ne pas le dire (ce serait comme se mettre un gros nez rouge ou faire sans arrêt des clins d'oeil (déclin Dieu ?): en fait j'aime bien si les gens se demandent si c'est du lard ou du cochon).
    Et rassurez-vous, quand je dis que je n'ose pas écouter vos chansons, ce n'est pas une critique, mais un trait d'humour de quelqu'un qui ne les a effectivement pas entendues, et je n'ai absolument pas d'opinion sur vous (amène ou autre, je ne me permettrais pas ne vous connaissant point), je m'arrête aux idées que vous exprimez généreusement, et qui sont pour le moins inspirantes. Vous ne croyez tout de même pas que ça me dérange que vous ne pensiez pas comme moi ?

  • J'aurais presque envie de dire " voilà un sport d'homme" contrairement au foot traditionnel.

    D.J

  • dano, vous y avez réussi - côté lard ou cochon. Quand au "déclin Dieu", une seule parole: "amène"...

    Je reviendrai de manière plus explicite sur le thème de la violence conjugale et les enjeux cachés qui sont derrière l'émotion. Vous verrez que le panzer n'est pas une métaphore si décalée que cela...

  • Boo, votre côté tigresse n'aimerait-il pas se jeter dans la mêlée?

    ;)

  • C'est certain que là on reprend vite gout au sport si on a décroché

Les commentaires sont fermés.