Naissance d’une étoile

Cela commence par presque rien. Une zone sombre, grande. On croirait le vide. Mais ça n’est pas le vide.

C’est un nuage. Un nuage froid, - 250 degré, qui s’étend sur plusieurs dizaines d’années-lumières. Il est sombre car composé de grandes quantités de poussières, ainsi que d’hydrogène et d’hélium.

naissance-étoileimage003.jpgCe la commence donc ainsi: du gaz et des poussières. Dans ce nuage il y a des régions plus denses, où l’on trouve jusqu’à 100 millions de molécules par centimètre cube. Normalement les nuages moléculaires sont en équilibre entre la pression interne du gaz qui tend à disperser la matière, et la gravité qui tend à la concentrer.

Hasard des variations de densité, ou pression dues à des ondes gravitationnelles (causées par l’explosion d’une supernova relativement proche), ces régions ou globules denses renforcent leur propre champs de gravité et commencent à s’effondrer sur eux-mêmes.

La gravité prend le pas sur sur la pression interne et une réaction en chaîne s’amorce. La matière vient se coller, s’agglutiner sur le coeur du globule. Ce mouvement, s’accélérant, génère une forte énergie sous forme de rayonnements. Au début ces rayonnements sont évacués vers l’extérieur. Mais plus la matière s’effondre plus les rayonnements sont retenus à l’intérieur de la proto-étoile.
naissance proto etoile.jpg
Le coeur commence alors à chauffer, les particules s’agitent et déclenchent de premières petites réactions nucléaires. Le coeur, pris dans ce mouvement, commence à tourner sur lui-même. Très vite. Jusqu’au moment où la force centrifuge l’empêche de continuer à capter de la matière. Alors, par cette force centrifuge, elle s’aplatit  en un disque d’accrétion qui la ralentit. Ce qui permet au bébé étoile d’accumuler encore plus de matière et d’éjecter le surplus par ses pôles.

naissance-d--une-etoile.jpgElle engloutit tout ce qui est à sa portée. La pression du coeur augmente à cause de la gravité, ce qui le réchauffe encore plus. Quand il atteint 15 millions de degrés, , soit en environ 30 à 50 millions d’années, la proto-étoile s’allume. L’hydrogène se transforme en hélium. Et comme l’hydrogène représente 90% de la masse de l’étoile, elle en a pour des milliards d‘années avant de tout brûler. C’est grâce à cette réserve inouïe de gaz accumulés qu’une étoile brûle longtemps.

En vidéo, cette naissance d’une étoile, jusqu’à son effondrement final quand il n’y a plus d’hydrogène et son explosion en supernova.

A lire, le Numéro hors-série de Ciel & Espace: «Origines, comment tout à commencé». Très bien fait, avec les différentes théories sur le début de l’univers. A consommer sans modération!




 

Année mondiale de l'astronomie, 2009.

AMA2009logo.jpg

PS: Comment tout a commencé pour que deux suisses soient retenus en otages par le klan Kadhafi? On raconte qu’un jour de juillet 2008… etc… etc...

desert016.jpg

Catégories : Univers 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Très belle image pour un message de solidarité touchante...

    Merci

  • Merci, Mireille, pour ce regard vers l'essentiel.

Les commentaires sont fermés.