La critique comme une tragédie

Ensor6-Rebels89.jpgIl ne la supportait pas, la critique. Mais alors pas du tout. il en était plus que blessé: mortifié. Il lui a fallu du temps pour être reconnu, pour prendre valeur aux yeux du monde. Quand enfin c’est venu, et comme la critique de son oeuvre continuait, il a arrêté de peindre pour se consacrer à la musique pendant les dix dernières années de sa vie.

James Ensor, peinte Belge, est né le 13 avril 1860 à Ostende, et mort dans cette ville le 19 novembre 1949, il y a juste 60 ans ce mois. C’ est un Ensor3.jpgartiste-peintre belge. Il adhère aux mouvements d'avant-garde du début du XXe siècle, et laisse une œuvre expressionniste et originale.



C’était un grand coloriste et plusieurs de ses tableaux sortent du cadre comme un poing dressé tant sa couleur est expressive. Ainsi cette Chute de l’ange rebelle (image 1 (cliquer pour agrandir).



Mais il travaillait aussi beaucoup la lumière. Une lumière presque aveuglante, intense, comme artificielle de tant de présence (image 2, Les dock d’Ostende).

Ensor1.jpg
James Ensor a également peint de nombreux personnages masqués. Masques grotesques, ridicules, morbides, qui tranchent avec le mouvement enlevé et presque joyeux de son dessin. Que voulait-il exprimer par ces masques? L’envers de l’endroit? L’ombre cachée sous la lumière? (Image 3).

Ensor-portraitoftheartistsu-1.jpg
Homme de paradoxe probablement.



On ne parle pas de lui dans la presse, ou si peu, il est comme retombé dans l’oubli. Cet oubli qu’il a vécu si fort durant sa vie que pour le combattre, pour avoir le sentiment d’exister, il a peint 112 autoportraits! (Image 4, au milieu des masques).


Pourtant son évocation me rappelle des souvenirs. Des vacances d'été près d'Ostende.

 

merNord1.jpgOstende, Oostende en vlaams, ville portuaire belge du pays flamand, sur la mer du nord fougueuse (image 5) aux plages interminables à marée basse, où les chars à voile filaient sous le vent d’ouest quand, enfant, j’allais pêcher les crevettes dans les flaques laissées par la mer retirée (image 6), avant d’aller retrouver mon amoureuse Christine dans le château de sable qu’elle avait creusé pour nous dans les dunes. J’avais 11 ans...
merNord2.jpg


L’oeuvre de James Ensor est originale. Il a tracé sa propre voie, entre une technique classique et un dessin acide très moderniste. Chez lui l’avant-garde n’était pas une simple posture: c’était son travail de peintre, c’était sa quête.


«Comme à Ostende», par Léo Ferré.


Léo ferré _ comme a ostende
envoyé par bisonravi1987. - Regardez d'autres vidéos de musique.

 

Catégories : Art et culture 0 commentaire Lien permanent

Les commentaires sont fermés.