Salerno-Garbani, vidéosurveillance (2), les rats à Genève

Trois news rapidement survolées, histoire de ne pas avaler les infos sans en recracher un petit bout.

1. Sandrine Salerno engage Valérie Garbani

Garbani2.jpgIntéressante interview de Sandrine Salerno dans la Tribune. Elle précise à la journaliste Emmanuelle Drevon:

«Il était exclu pour moi de l’imposer. Je n’ai jamais imposé personne.»

Pourquoi cette précision? Y aurait-il eu un doute? Oooohhhh….

«Je préfère courir ce risque et même être taxée d’ultraféministe qui n’engage que des socialistes…»

Ultraféministe: chez vous c'est un pléonasme doublé d'un euphémisme... Mais enfin, vous sentiriez-vous visée? Pourquoi s’en défendre? Y aurait-il anguille sous roche? Les anecdotes qui se répètent à l’envi en ville de Genève seraient-elles fondées? Oooohhhh… A propos, combien d’hommes ont-ils été recherchés pour ce poste?

Bon, comme disent certains sur le blog de Blondesen, ça mettra un peu d’ambiance à Genève.

Seul problème: Madame Salerno avait fait enlever des affiches supposées sexistes pour un tout petit riquiqui bout de sein à peine visible. Espérons que Madame Garbani n’ira pas travailler en petite culotte et nuisette… Raaaahhhh...


2. Vidéosurveillance (2)

La Tribune reparle de cette initiative, relatée dans mon billet d’hier, qui vise à payer les internautes qui signaleront un délit en regardant par des caméras de vidéosurveillance en Angleterre. Et signale que la vidéosurveillance a eu un impact quasi nul sur la criminalité. Pire: en 2008 une seule affaire a été élucidée grâce à une caméra.

Chère, inquisitrice, inefficace. Mais comme des moutons (noirs?) qui vont librement à l’abattoir, les suisses en redemandent. Cherchez l’erreur.


3. Les rats à Genève

SoliGolum.jpgLe Service de santé politique et mentale diffuse cette information: il y a un risque de voir des rats envahir Genève le dimanche 11 octobre. Ce serait dû à la présence de cailles qui leur auraient fait fuir leur habitat naturel. Ces rats sont peut-être contagieux et porteurs de maladies telles que la peste cérébrale, la rat-caillite aiguë, susceptibles de provoquer nausées et éruptions cutanées.

Il est recommandé de circuler avec un masque dès le résultat des élections de dimanche connu, de bien se laver les mains si l’on salue un citoyen contaminé, et de manière générale de se tenir éloigné de toute manifestation visible où ces rats profiteraient de la présence des médias pour envoyer de mauvaises ondes…

 

 

PS: Les otages suisses en Libye? Une chance pour eux: depuis 14 mois ils sont à l’abri de toute contamination...

desert03.jpg

Catégories : société 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • YES ... mon Hommelibre! Trop fort l'accent mis sur le rat qui caille ...
    Le mouton (noir) sera-t-il éjecté ou le panurgisme suivra-t-il son cours?

Les commentaires sont fermés.