Big Brother en Angleterre: la société de la peur

Paru sur le site de la Tribune, cette info montre un pas de plus dans la société de contrôle sur les individus, de la délation, de la peur, de la déliquescence du corps social. Quand les humains ne sont plus reliés par des valeurs partagées, Big Brother fait son lit.

big brother watching you.pngL’article dont je cite quelques extraits est signé S.K:

«... La société Internet Eyes met en place un nouveau concept de surveillance auquel pourront participer les internautes du monde entier.

Les participants à cette chasse aux délits géante se verront attribuer quatre caméras de surveillance qu’ils pourront regarder de leur ordinateur.

Dès qu’ils observeront des vols et autres délits, ils pourront alerter les propriétaires des caméras (entreprises, commerces, police) et ainsi gagner des points. Les justiciers en charentaises se verront attribuer une récompense allant jusqu’à 1600 francs.
...
La Grande-Bretagne est le pays le plus surveillé du monde avec une caméra pour 14 habitants, soit 20% de toutes les caméras de surveillance mondiales.»

Je veux bien qu’on lutte contre la criminalité. Vivre dans un monde où il faut se méfier des voleurs et autres délinquants est vivre à moitié. Mais j’avoue ma très grande perplexité en lisant cette info.
BigB1.jpg
D’une part, savoir qu’en Angleterre il y a 1 caméra de surveillance pour 14 habitants, je tombe des nues. Les suisses en veulent aussi, je sais, et on me dira que celui qui n’a rien à se reprocher n’a aucune crainte à avoir. Voire. Trop de surveillance ouvre la porte à de possibles abus et à un état d’esprit assez douteux.

Et payer pour la délation n’est pas nouveau non plus. Les récompenses pour arrêter des criminels se pratique régulièrement. Mais de là à institutionnaliser cette pratique, la société continue sa descente dans la paranoïa.

Je vois dans cette progression une grosse carence d’éducation, d’enseignement de valeurs et de leur mise en exemple par les adultes, de dilution du sens de la communauté humaine.

Chaque caméra de surveillance en plus est un constat d’échec sociétal.

PS: Les otages suisses en Libye aimenraient bien eux qu'on les retrouve...

desertCache.jpg

Catégories : société 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • C'est la suite logique de la télé-réalité. On a tellement l'habitude de s'ennuyer en regardant des émissions stupides que surveiller des ruelles sombres nous paraîtra prodigieusement intéressant. Quelque chose me dit que l'audience de Secret Story va baisser.

  • @ Lord Acton:

    En effet. Et d'ici que des malins créent de toutes pièces des délits devant leurs caméras pour marquer des points... Allez savoir, le monde de la parano est vaste et très imaginatif!...

Les commentaires sont fermés.