Affiches du 27 (quatrième partie)

Suite de l’analyse visuelle et sémantique des affiches de campagne. Un regard sur la communication et non sur les prises de positions.

Photo008.jpgAffiche Démocrate-Chrétienne. Logo orange depuis des années: on identifie rapidement cette affiche comme cette de ce parti. Un bon point en communication. Pour l’ensemble, visuel très pastel, couleurs douces, pas très frappant. Presque discret. A l’image du PDC? Enfin de ce qui lui est parfois reproché: ne pas être assez visible dans ses positions. L’affiche donne un sentiment de quelque chose de compliqué: une bulle en haut avec du dégradé fondu délimitant mal le message graphique; une flèche qui relie cette bulle au logo: a priori, impression d’un jeu pour enfants ou d’un labyrinthe. Il faut du temps pour comprendre que c’est une famille, et que le PDC se définit comme le parti des valeurs familiales. Mais la photo est ambiguë: les enfants sont dans un caddie. On sait qu’ils aiment cela, les enfants, mais n’y a-t-il pas aussi une connotation marchandise autour de ces enfants? Bon, je pousse peut-être trop loin. Mais la famille est présentée comme consommatrice: active, ayant des moyens, et heureuse: tout le monde sourit, tout va bien, le ciel est dégagé, aucun pathos. C’est un projet idéal car je pense qu’à l’heure actuelle peu de familles peuvent se montrer si heureuses et capables de consommer sans souci apparent.

Ecriture: claire, lisible, et assez moderne (le C coupé à droite, l’arrondi du jambage du T, la rondeur du O). J’aurai vu toutefois un orange plus tonique.

Le message: argent (pouvoir d’achat) et et affect (coeur). Délicat de relier les deux. Je ne sais pas si le message est efficace. J’en doute même un peu car on ne sait pas de quelle action il est question. Mais il passerait certainement mieux si l’ensemble de l’affiche était plus tonique tout en restant  esthétique (critère peu retenu dans cette campagne), car indubitablement je trouve cette affiche la plus esthétique (avec celle du parti socialiste) par les nuances, l’audace d’un peu de complexité, la construction, la valeur ajoutée (images de l’humain) et la douceur qui s’en dégage.


Photo007.jpgAffiche de l’UDC. Visuel efficace, très efficace. C’est aussi une forme d’esthétique, et l’on ne peut pas rater les recommandations. Le contraste jaune sur vert les met en valeur, même si le vert fait tapis de billard ou roulette, donc plus ludique que politique. En deuxième regard, les post-it collés sur ce fond me dérangent: un post-it ne tient jamais bien longtemps sauf sur du verre ou du plasticque N’importe qui peut l’enlever, il n’est pas gravé dans le marbre. Au final un visuel réussi mais comportant un sentiment sous-jacent de fragilité.

Ecriture: classique. Pas originale, pas très moderne, mais efficace.

Le message: il est sans fioritures, ce qui est dit ne signifie pas autre chose. Pas d’argument: chacun est censé savoir de quoi il retourne. L’affiche donne une position, pas un argumentaire dont la place n’est pas ici. On ne doit donc pas y chercher une raison de voter oui ou non, mais uniquement une recommandation. La simplicité fait mouche. Peut laisser penser qu’à l’UDC le langage est clair et ferme. Ou aussi: peu élaboré.

A suivre.

 

 

 

Et pendant ce temps nos otages en Libye compteront les grains de sable à défaut de bulletins de vote...

désert.jpg

Catégories : Politique 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Merci cher Monsieur, votre analyse est fine, parfois humoristique et souvent pertinente.

    J'espère que vous aurez le temps de vous livrer au même exercice pour les affiches des élections du 11 octobre, qui offrent aussi à mon avis matière à des analyses intéressantes.

    J'en profite en passant pour vous manifester toute ma sympathie pour les ignominies dont vous êtes la victime. Est-ce une coïncidence, mais il me semble qu'elles ont commencé quand vous avez commencé à publier votre opinion sur certains actes d'un membre du MCG ?

  • @ Pierre: Merci beaucoup pour votre compliment. Il serait possible de développer encore, et de proposer encore d'autres angles de vue, mais l'intérêt de l'exercice est de faire l'analyse en quelques traits, et comme vous le soulignez si possible avec humour. Je suis très heureux que vous appréciez. J'essaierai de faire de même pour le 11 octobre, c'est vrai qu'il y a de quoi.

    Merci de tout coeur de votre solidarité me concernant. En effet, cette décharge de haine et de calomnie s'est déclenchée juste après mon billet sur le MCG. Cela me pose aussi question.

    Bien à vous.

Les commentaires sont fermés.