Les mots bleus

L’homme parfois baisse les armes. Il y a des moments comme cela où il se montre. Montre ce qu’il y a de vulnérable en lui. Moment de grâce. Grandeur de l’infiniment fragile.

Bleus3.jpgMoment d’intimité profonde, proche des abîmes du sensible, là où tout se perd, se noie, s’engloutit, où cette lumière obscure de l’extrême sensible est à nu, et l’on se retrouve dans un espace sans âge, de l’enfance à la mort.

L’homme nu.

Sans ses rêves de conquêtes, sans ses défenses, sans rodomontades. Plus besoin de rire de loin. Plus d’armure.

Moments d’intimité qu’il ne faudrait partager qu’avec l’être aimé. Il n’est pas bon de semer à tous vents ses bulles d’intimité, de donner sans risque à des inconnues ce quelque chose de magique, ce diamant profondément enfoui dans le coeur de l’homme.

L’homme ne peut vivre indéfiniment dans cet espace de sable et d’eau. L’homme a besoin de voyages, de découvertes, de grandes constructions, d’ambitions inouïes et de paix.

Mais l’homme a besoin aussi de dire qu’il est un enfant devant le vertige des étoiles. De dire à l’être aimé combien lâcher le fil lui est intense. A besoin d’être accueilli, reçu sans rien d’autre que la présence, l’écoute. Sans que le coeur de l’être aimé ne s’en défende ou propose une réponse là où il n’y a pas de question.

Dire les mots bleus, ceux que l'on dit avec les yeux. Envoyer une étoile à cette femme qui probablement ne me lit pas. Dire la matière de l’homme.

Les mots bleus.

(Image: Monique Pans)


Catégories : Poésie 15 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Très émouvant! Une belle sensibilité dans ces mots très forts. Une chanson à naître?

    Bien à vous,

    Patoucha

  • Il n'y a rien de mieux

    que des mots bleus

    murmurés

    sous un ciel étoilé

    Pour avoir sa dose

    de vie en rose

    (♫_♫)

  • Loredana, où avez-vous déniché les notes??? Trop forte!! :)

  • Ah, trop fort Loredana!!! Je propose que l'on vous attribue la palme d'or du smiley!!! Et en plus on pourrait chanter "Le temps des cerises" avec des yeux comme ça...

    |◊…◊| d-_-b

  • Pssss .... Patoucha ?

    En toute confidentialité ... vous avez déjà vu une femme livré ses découvertes à une autre femme ?

    Faites comme moi ... cherchez. Et vous trouverez.

    (@-@)

  • @Hommelibre,

    Certains "avec des yeux comme cela", comme vous dites .... chanteraient plutôt "l'amour est cerise". lol

    (&_&)

  • Loredana, lol c'est pas un secret d'alcôve que je vous demande là? Merci quand même, j'espère ne pas vous avoir trop dérangée?!!!!!!

    :))))))))))))))

  • Aucun dérangement Patoucha. Et qui vous dit que ce n'est pas un secret d'alcôve ?

    (o-o)

  • Loredana, deux notes qui friseraient un drame à la Britannicus... Mdr mdrrrrrr

  • @Patoucha,

    Deux notes dont la racine privée d'eau se meurent ...

  • Loredana, :)

    Deux notes raciniennes... :)))))))))

  • @ Loredana: vous êtes une énigme à vous seule!!! Quel talent!

    @ Patoucha: oui je travaille sur une nouvelle chanson, mais pas exactement sur ce thème. A venir.

  • Hommelibre, désolée mais ces paroles valent la peine de les mettre en musique, sans amateurisme!

  • Vraiment Patoucha? Et v^bien il faudra que j'y songe, essayer de mettre le texte en forme et trouver une musique.

  • Avec le concours d'un orchestre comme celui de Sardou dans "Je vais t'aimer" même si les premières minutent sont un plagiat de l'adagio du Concerto d'Aranjuez. Mais une chanson avec des paroles exceptionnelles qui vous prennent aux tripes.

Les commentaires sont fermés.