Deep Impact

Rappelez-vous, le 4 juillet 2005. En juillet 2005, l’ouragan Emily touchait le Mexique. Les premières idées sortaient pour une révision totale de la Constitution genevoise. Un camérounais mettait au point un produit à base de plantes indigènes pour soigner l’hépatite B. Martha Argerich donnait un concert de piano au festival de La Roque d’Anthéron.

DeepImpact1.jpgEt il y a eu Deep Impact, le 4 juillet. Une collision volontaire entre une sonde spatiale et la comète Tempel 1, de dimension de 6 km sur environ 3, à des millions de kilomètres de la Terre. (Images Nasa).

La première chose qui me fascine est la précision de l’événement, la fiabilité du calcul des ingénieurs, la qualité de fabrication de la sonde. Ensuite des découvertes intéressantes ont été faites:

"La structure de la comète serait très pelucheuse et constitué principalement de particules de poussières extrêmement fines qui semblent être faiblement liées (gravité). Il s'agirait plus d'un empilement de poussières qu'une roche solide. Elle contient aussi une concentration relativement élevée de substances organiques. D'après les scientifiques, ces substances seraient plus abondantes pendant et après les sursauts d'activité que l'eau et le dioxyde de carbone.
DeepImpact2.jpg
Autre résultat, la porosité du noyau cométaire. Cette caractéristique rend la surface de la comète très réactive au rayonnement solaire. Son amplitude de température varie ainsi très rapidement. Cela suggère que la chaleur ne soit pas facilement transportée à l'intérieur du noyau ce qui peut signifier que les éléments primitifs à l'origine de sa formation n'ont pas été altérés de sorte que leurs propriétés soient les mêmes qui prévalaient lors de la formation du Système Solaire.

Un des résultats les plus intéressants est sans doute l'augmentation importante de molécules carbonées détectées dans l'analyse spectrale du panache de gaz et de poussière consécutif à l'impact. D'une part cela confirme que les comètes renferment des quantités substantielles de composés organiques et d'autre part qu'elles ont bien pu enrichir la Terre en matériaux exotiques, favorisant ainsi l'apparition de la vie, lors du 'Grand Bombardement', une période qui a duré plus de 700 millions d'années après la formation du Soleil et où 14 millions d'objets ont percuté la Terre et l'ont enrichi en différents matériaux."


DeepImpact3.jpg


Et en images animées, cela donne quoi? Deux vidéos lcourtes e montrent. La première est une reconstitution 3D, la seconde est l’impact filmé par la sonde.


Fascinante recherche spatiale.

 

 


2009, année mondiale de l'astronomie.

AMA2009logo.jpg

 

 

1libyenvaurien.jpg

Catégories : Univers 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • It was payback for what they did to dinosaurs ! Pas mal, mais comme revanche il faudra frapper un plus grand coup... Merci pour ces vidéos John.

  • Oui Kad le clin d'oeil est amusant mis au milieu!

    Intéressant de savoir qu'il y a de la matière organique dans la comète. D'où vient cette matière? Comment s'est-elle constituée? Qui dit matière organique signifie molécule, si je ne me trompe pas, donc matière élaborée par rapport aux éléments inorganiques. Il y a donc quelque part de la matière organisée hors de la Terre.

Les commentaires sont fermés.