Grippe A: la thèse du complot pharmaceutique

J’ai lu hier sur un billet du Post que le vaccin contre la grippe AH1N1 a été breveté en été 2007, soit presque deux ans avant son apparition

AH1N1_large.jpgL’auteur laisse entendre qu’en conséquence le début de la pandémie ne serait peut-être pas fortuite, mais planifiée - un complot. Il ajoute qu’une bonne épidémie pourrait justifier les risques de durcissement de la crise économique et financière.

Etant en général peu sensible aux thèses de complots, je suis allé vérifier.

L’information sur le brevet déposé par la firme Baxter se trouve à cette page, sous l’onglet «image file wrapper», puis dans la page «specification». En voici le contenu (si besoin cliquer sur les images):

 

 

 

1. Confirmation de réception de la demande de brevet datée d’août 2007:

Baxter1.jpg
2. Description de l’invention:

Baxter2.jpg

3. Applications possibles de l’invention, mentionnant la grippe porcine (pig flue):

Baxter4.jpg

 

D'après ce que je comprends, le brevet déposé concerne donc une METHODE DE FABRICATION des vaccins, et non le vaccin lui-même. L’auteur du billet cité plus haut confond donc le vaccin avec une nouvelle méthode fabrication pouvant s’appliquer à tous les vaccins.

D’autre part, le porc est un des vecteurs connus des virus grippaux: rien d’étonnant donc à ce qu’un laboratoire envisage la production de vaccin contre la grippe AH1N1 d’origine porcine.

Il n'est pas dit dans le document que la variante de grippe AH1N1, pour laquelle la méthode de fabrication brevetée pourrait être utilisée, soit bien le virus mexicain, car les caractéristiques biologiques des différents virus cités dans le document ne sont pas spécifiées.

De plus le groupe AH1N1 existe depuis longtemps (grippe espagnole), puis d'autres l'ont remplacé. Le AH1N1 est donc ancien.oscillococcinum.jpg

On peut aisément imaginer qu'un laboratoire tienne compte dans la préparation de ses produits des anciennes souches qui peuvent toujours réapparaître, c'est une caractéristique des virus grippaux.

Si donc le brevet ne concerne qu'une méthode de fabrication, l’article tombe complètement à l'eau et sa théorie du complot frise la paranoïa.

Il faudrait, pour être crédible, prouver que le brevet concerne le vaccin lui-même et que la souche de AH1N1 est bien la souche mexicaine.


Ceci pour dire qu’il ne faut pas croire tout ce qui se dit sur internet et qu’il faut à la fois vérifier par soi-même et réfléchir!


Par contre, concernant la grippe elle-même, je ne me ferai pas vacciner. On sait que les vaccins ne sont pas des protections absolues, que parfois ils déclenchent la maladie, et qu’ils contiennent souvent de l’aluminium - produit suspecté d’être à l’origine des cas de sclérose en plaque après les vaccinations contre l’hépatite B. Et je n’ai pas l’intention de contribuer à casser l’économie en refusant de travailler, quitte si besoin à porter un masque. Et si je contracte cette grippe, je ferai ce que j’ai fait pour toute grippe: diète, un lavement, repos 3 jours, Oscillococcinum (1/2 dose par jour). Je ne donnerai pas dans la panique.

Echinacea purpurea Maxima.JPGEn tant que naturopathe ma prévention est la suivante:

- chlorure de magnésium désseché, 20gr. par litre d’eau, et boire un verre matin et soir (goût moyennement agréable);
- Thymuline 9 CH, 1/2 tube-dose un dimanche sur 2, en alternance avec:
- Oscillococcinum, 1/2 tube-dose l’autre dimanche;


Pour les personnes à l’immunité déficiente: Echinacea TM, 30 gouttes dans un peu d’eau matin et soir.

Toutefois, chacun se détermine et je ne saurais déconseiller quelque moyen que ce soit aux personnes que je ne connais pas.

 

PS: Sur le VRAC D'IDEES de ce jour: la violence à l'école.

1libyenvaurien.jpg

Catégories : Santé 25 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Merci pour la posologie, John. Quand au fond votre billet bien documenté, on peut s'attacher à l'envie au réel ou à l'irréalité de la situation. Complot du lobby pharma? Parano de citoyens qui ne savent plus à quel saint se vouer pour croire à la réalité des évènements? Si vous avez le temps, écoutez cette semaine à 15heures sur RSR1 les émissions consacrées aux machinations des multinationales (produits pharma, amiante, etc.). Cela fait peur, très peur quand à l'irresponsabilité, voir la criminalité de celles et ceux qui gouvernent l'économie. Il semble que les choses bougent enfin dans le bon sens. Mais est-ce vraiment possible quand on sait les coûts de la recherche? Si, en cas d'une voie sans issue, un médicament est irrémédiablement inutile voir toxique à la santé, directeur de laboratoire, et chef d'entreprise ayant investi des dizaines de millions pour rien, n'auriez-vous pas vous-même la tentation de faire du jonglage marketing pour persuader le business que votre produit est un produit miracle indispensable à la guérison de telle ou telle maladie? Telle est la question. Survivre ou mourir. Et plutôt survivre dans le mensonge diront la plupart d'entre-nous.

  • @ pachakmac:

    Les politiques commerciales des entreprises sont parfois critiquables. Mais dans le cas présent sur un brevet de méthode et non de vaccin, il y a confusion et extrapolation infondée.

  • C'est plus que certain qu'il s'est agi d'un complot dans le but de provoquer la psychose dans les populations mondiales, de les rendre impuissantes.
    Tout au bénéfice de la grande Pharma multinationale.

    La grippe H1N1 a tué nettement moins que la grippe A tout court. Il suffit de réviser les statistiques de chaque fin d'hiver.

    Là où les choses se gâtent c'est que nos gouvernements y jouent le jeu et c'est leurs citoyens qui paient la facture. Les Caisses-Maladie (obligatoires) ont elle une participation financière dans ces lobbies pour ne pas protester et de les saigner un peu plus, les menaçant du non remboursement du vaccin ?

    Vivement une Caisse Maladie Cantonale.
    Dans les lois fédérales, rien n'interdit aux cantons de se positionner comme un privé et de crééer sa propre caisse pour ses administrés. Tout citoyen intéressé devrait demaander l'ouverture de débats à ce sujet.
    2è étape, Il est bon de faire inscrire dans la loi, quelques obligations faites aux caisses comme un simple assorti de l'obligation de s'assurer, enfin pour l'assuré de par son association de défense, le droit inscrit de connaître les comptes des caisses et les politiques de gestion de l'assurance obligatoire.

    Pourquoi aucune association n'a jamais lancé de telles revendications pour rétablir l'équilibre entre obligations et droits ?
    Nous avons vécu des diktats dignes des dictatures de pays sous développés.

  • Alerte... la théorie du complot revient au galop... avec cette ânerie ce n'est pas d'un masque dont j'ai besoin mais de de boules quies....

  • @ sirène:

    On est pour le moment plus atteints par la dramatisation, qu'elle soit gouvernementale ou privée comme pour le billet que je critique ci-dessus, que par la grippe elle-même.

    boules quies... sera-ce suffisant?

    @ Nepotin:

    Complot autour de ce brevet de vaccin? Non, comme je l'ai démontré. Maintenant, en fait-on trop ou non? A mon sens oui. D'un autre côté, les autorités ont un mandat à remplir. Où est l'équilibre entre trop et trop peu de sécurité?

    Pour la question des assurances, je vous rejoins.

  • On entend souvent ce genre d'idées de complots concernant cette grippe. Il semble qu'il y ait des gens qui ne peuvent pas accepter l'idée que le monde qui nous entoure est dangereux et que "Mère Nature" est capable de créer des dangers bien pires que ce que l'Homme peut fabriquer. Bref pour ces gens, tout ce qui vient de la nature est bon et tout ce qui est mauvais vient forcément de l'Homme. Merci de démystifier cette accusation gratuite.

    Et merci aussi pour vos conseils de médication, j'en prends bonne note. Par contre, ne croyez-vous pas que des personnes immuno-déficientes auraient intérêt à se faire vacciner ? Par exemple les personnes porteuses du HIV courent, il me semble, un danger très important.

  • @ Kad:

    Je ne peux évaluer le degré de risque des personnes immuno-déficientes, je reste donc très prudent. Que les vaccins posent problème (et pas seulement ceux que je cite dans mon billet) n'enlève pas le fait qu'ils permettent aussi, dans une majorité de cas, ce déclencher une réponse immunitaire. Je ne veux pas polémiquer ici sur les vaccins et troubler des personnes qui peuvent en avoir besoin. Donc je pense qu'elles doivent en effet envisager la vaccination, tout en s'informant et en demandant conseil à leur médecin.

  • Quand, pour une très bonne raison (notre "sécurité" bien entendu ou la "solidarité avec les personnes à risque", imparable celle-là!), le vaccin sera rendu OBLIGATOIRE, j'espère que vous ôterez vos boules Quiès et que vous ouvrirez les yeux...!
    Désolé, mais votre recherche me paraît un peu courte pour donner la preuve que les rumeurs de complot soient infondées. Mais ça rassure celui qui veut être rassuré.
    Allez donc faire un tour sur http://newsoftomorrow.org/spip.php?article6195

    ps: J'ai entendu dire également que l'administration américaine avait accordé l'immunité totale aux pharmas en cas de problèmes, genre effets secondaires, avec le fameux vaccin. Auriez-vous le temps de faire une petite recherche pour nous à ce sujet? Merci

  • @Boule quies. Surtout pour ne plus rien entendre. Après les bulletins de l'OMS, une avalanche de déclarations, d'infos, de pub.... c'est le calme plat ...avant la tempête.

  • On attend tellement des autorités que celles-ci sont obligées de dramatiser - le seul risque qu'elles courent est de ne pas en avoir fait assez. Personne ne leur en voudra d'avoir pris une surabondance de précautions.
    Je suis assez persuadé que:
    - le risque de la grippe existe réellement,
    - la vitesse de propagation des virus a considérablement augmenté (voyages, trafic de marchandises),
    - par conséquent, une nouvelle souche mal maîtrisée pourrait faire des dégâts considérables en très peu de temps.
    Maintenant, ce qui est dommage (mais pas nouveau), c'est qu'on ne croit qu'à la technique, et qu'on ne veut pas agir sur le comportement des gens. On peut crier au scandale, au complot des pharmas. Mais personne ne dit aux gens de dormir plus, de manger davantage de fruits et de légumes, bref d'accroître la résistance de leur organisme par des moyens naturels (et salutaires à bien d'autres égards). On ne pense pas remettre en question l'industrie du tourisme, inciter les gens à voyager moins loin (là aussi - que les autorités en fassent trop et la branche économique demandera des dommages-intérêts, comme les producteurs de salade après Tchernobyl).
    C'est nous, la population, qui nous mettons dans une situation de dépendance vis-à-vis des pharmas. Nous faisons tout pour qu'ils doivent vendre encore plus de médicaments, nous en consommons tellement que la plupart des médicaments dirigés contre des virus deviennent inefficaces à relativement court terme (à peine le vaccin contre H1N1 était-il lancé que des souches résistantes se développaient). Il y a des antidépresseurs dans tous nos cours d'eaux (c'est pour cela que les perches ont la frite). On veut se comporter comme des animaux - il faut assumer. Ce sera vaccination obligatoire pour tout le monde.

  • Bonjour à tous !

    Bien .. Rien de tel qu'un bon débat à la rentrée pour se remettre en jambe!

    Je crois qu'il y déjà bien longtemps que les pouvoirs (politiques, économiques, militaires) de chaque époque ont saisi l'ampleur du comportement schizophrénique et grégaire des masses. On sait en psycho-sociologie qu'un petit nombre (la masse critique) est capable d'induire une impulsion généralisée de manière totalement artificielle. Créer l'adhésion d'une foule à une idée, un concept, un mouvement, grâce à une stratégie préméditée.

    Comme, il n'y a pas si longtemps Hitler avait réussi à embarquer une population cultivée et raffinée dans son mouvement barbare. Plus proche, G.W. Bush a persuadé la majorité des E.U. que l'Irak était une menace militaire directe. A coup de mensonges aussi énormes que culottés, assenés sans vergognes. Même la presse pourtant bien informée n'a pas tenu son rôle de régulation de l'information à ce moment.

    En ce qui concerne le côté scientifique de la santé, les choses sont plus nébuleuses, moins faciles à maitriser pour tout un chacun. Donc, difficile d'y voir vraiment clair sur un sujet sensible.
    Le modèle de communication généralisée autour de ce virus ne me plait pas, car dès que l'on dépeint une menace pour la population mondiale cela justifie les mesures les plus antidémocratiques comme dans les exemples cités plus haut.

    Effectivement, les "pharmas" et l'industrie alimentaire surfent toujours bien au-dessus des décisions démocratiques et représentent les domaines où il y a le moins de libertés.
    Ex: l'extrait de pépins de pamplemousse est resté très populaire, car il peut rendre d'immenses services à moindres frais dans les foyers, mais il a été interdit dans sa forme efficace, sur une action de Novartis en Suisse pour des motifs assez tordus, puis l'interdiction est passé pays par pays dans toute l'Europe, (Le chlorure de magnésium cité dans l'article est juste un dernier reliquat de tout ce que le Dr. Delbet avait popularisé). En alimentaire, les populations européennes ont clairement exprimé leur refus d'OGM dans l'alimentation, que l'on retrouve pourtant infiltrés partout.

    Donc, si l'on parle de vaccins obligatoires on entre dans ce domaine anti-démocratique, d'autant plus facile à faire passer, puisqu'il touche ce domaine qui touche la crainte pour sa santé (domaine peu investi de manière autonome) et l'incompétence scientifique que ressent tout un chacun face à ce sujet. On a vu la communication formatée relayée par la presse lors de l'épisode de la rougeole.

    Aussi, on en fait effectivement des tonnes sur le sujet de cette grippe, alors que la population mondiale est menacée en bien des points qui font tout juste l'objet de quelques brèves. Pourquoi précisément ce sujet est traité avec autant d'ampleur ? Il y a matière à développer certaines interrogations, voir plus pour certains.
    J'ai l'impression parfois que la peur et le comportement psychologique est encore plus contagieux que n'importe quel virus. D'ailleurs, une infection commence souvent par cette contamination psychique.

  • Hommelibre, j'ai envoyé à mon médecin votre médication. Je vous tiendrai au courant de sa réponse.

    Je me fais vacciner tous les ans de la grippe.....

    Bien à vous

  • Garder les peuples en bonne santé est un complot des multinationales pour mieux exploiter les travailleurs. Bientôt les capitalistes internationaux apatrides globalisés n'hésiteront pas à éradiquer toutes les maladies connues afin de priver leurs employés de toute excuse pour rester couchés le matin. Travailleurs, travailleuses, prolétaires, prolétaises, mettons fin à l'exploitation des gens bien portants, exigeons le droit de tomber malade à volonté (et surtout le vendredi et le lundi) !!

  • Après que l'agro-alimentaire ait pris le plein pouvoir sur les populations mondiales, voici la pharma qui se dépêche de s'affranchir de l'autorité politique en faisant du chantage aux pandémies. La grande pharma se rend terriblement suspecte.

    Lorsque nous évoquons l'immuno-déficience d'une certaine population, nous n'avions pas attendu de connaître le nom de chaque virus pour prendre des précautions à son avantage. Le recensement des maladies ou des virus qui les mobbent a toujours suivi une grande conscience. Le corps médical a toujours fait des efforts pour les soigner ou les en épargner.

    Il y a plusieurs impossibilités aujourd'hui concernant cette population, surtout si elle est issue de milieux précaires, de contexte socio- économique précaire. Pour commencer, les moyens d'interventions pour faire de la prévention.
    2 - le coût du suivi pour lequel les assurances maladie sont beaucoup plus restrictives.
    3 - le mode de vie qui fait souvent échec aux thérapie d'accompagnement.
    4 - les mauvais héritages non diagnostiqués.
    5 - la méconnaissance des anciennes maladies, des maladies spécifiques aux différents territoires géographiques (environnement naturel et social)
    6 - les médecins généraliste sont moins bien formés qu'avant à force de spécialisation. Ils négligent donc la physiologie et l'anatomie pathologiques qui sont censés être des connaissances de base.
    7 - leur formation en chimie et biologie est revue au rabais au fil des décennies pour les laisser aux spécialistes.(autrefois, le médecin demandait au pharmacien des préparations sur mesure pour son patient. Cela veut dire qu'il connaissait aussi bien, sinon presque autant que le pharmacien, les composants du médic qu'il prescrivait. Aujourd'hui, il consulte le compendium et certaines molécules lui échappent. Certains médecin les découvre, alors que certaines d'entre elles ne sont pas des nouvelles, récemment découvertes).

    Il est vrai que l'alimentation est le principal gage de la conservation de son capital santé. L'hygiène complète l'ensemble des soins quotidiens. Mais justement cette dernière n'est pas toujours facile à réaliser car elle dépend étroitement de sa façon dont on passe la journée. Les conditions de travail extrêmement détériorées en notre époque le prouvent. Le stress continuel est le grand responsable de la destruction de la barrière immunitaire. Mais comment faire comprendre cela aux cadres d'aujourd'hui qui considèrent que le stress est synonyme de dynamisme et de performance, stress qu'ils imposent à leur subordonnés. Juste ceci et sans parler de harcèlement de toutes sortes.

    C'est le choix de société qu'il nous faut repenser. Nous nous étions laissés imposés des définitions, des sens ou contre-sens, des acceptions de contenus et de notions qui vont contre la stabilité, contre le rythme physiologique, contre la concentration, contre le recul et, en un mot, contre la faculté de se recueillir, de réfléchir ou de méditer. C'est la condition pour entendre les maux de notre corps qu'alerte notre cerveau. Au contraire, nous nous laissons projeter en avant vers des objectifs qui ne sont pas les nôtres mais qui sont ceux des exploiteurs-spéculateurs: nous nous consumons très vite. C'est dans cette combustion sauvage de nos énergies qui nous expose à l'épuisement de nos réserves duquel il résulte de la vulnérabilité ou si l'on veut, de l'immuno-déficience.

    C'est cette part supplémentaire d'agression que nous devrions pouvoir éviter, que nous devrions être plus à l'écoute de notre corps.
    Les règles simples d'hygiène (physique et mentale)font leur preuve. On ne comptabilise pas ceux qui échappent à la grippe, on ne parle que de ceux qui en succombent.

  • @ aoki:

    Plaisir de vous retrouver. Je trouve aussi que cette affaire de pandémie pose bien des questions. Il y aurait une étude multiniveau à faire: politique, philosophique, sanitaire, sociologique.

    Aux yeux de certains responsables qui ont pris la parole, ce qui justifierait une telle campagne pour une maladie bénigne est la peur que le virus de mute. Pourtant tous les virus grippaux sont apparus quelque part, peuvent muter - et le font! C'est une campagne où la peur est omniprésente.

  • @ Patoucha: on peut ajouter, en cas de forts symptômes, l'oligo-élément Cuivre-Or-Argent, puissant stimulant des défenses. Merci de me tenir au courant de l'avis de votre médecin.

  • @ Lord Acton:

    En effet les moyens naturels de stimuler l'immunité ne sont pas assez valorisés. Je ne veux pas dire que la médecine n'a pas son utilité, et bien des médicaments sauvent tous les jours des vies. Mais ne compter que sur cela c'est manquer de réflexion.

    Les entreprises ont besoin de fonctionner. Le paradoxe dans le cas des firmes pharmaceutiques est que si le monde se portait bien elles n'auraient plus de raison d'être. Mais je ne diabolise pas pour autant.

  • @ Olegna:

    J'ai lu le lien que vous proposez. Je ne vois aucune démonstration, aucune preuve de ce que Jane Burgermeister dénonce. Aucun argument étayé. Imaginer que les labos ont mis dans le vaccin un produit pour tuer des centaines de millions, voire des milliards d'humains comme je l'ai entendu, relève de quelque chose de trop irrationnel pour être pris en compte. Il y a des milliers de gens qui travaillent dans les labos. L'accès aux unités de production est extrêmement surveillé. Des contrôles réguliers à plusieurs niveaux sont effectués par des inspecteurs sanitaires. S'il y avait complot, alors tout le monde devrait être au courant vu le nombre de gens que cela devrait impliquer. Et puis les labos n'ont aucun intérêt à tuer la moitié de l'humanité: ils perdraient leur client.

    Le contenu de ce lien est au mieux un non-sens, au pire un complot paranoïaque.

  • Ok hommelibre, j'ai justement rendez-vous lundi. :)

  • Bonsoir Hommelibre,


    1/ Le médecin pas chaud pour l'oligo-élément Cuivre-Or-Argent: le dafalgan serait plus efficace!

    2/ - chlorure de magnésium désseché, 20gr. par litre d’eau, et boire un verre matin et soir (goût moyennement agréable);
    - Thymuline 9 CH, 1/2 tube-dose un dimanche sur 2, en alternance avec:
    - Oscillococcinum, 1/2 tube-dose l’autre dimanche.

    Pour les personnes à l’immunité déficiente: Echinacea TM, 30 gouttes dans un peu d’eau matin et soir.

    En revanche, Il n'est pas contre de les prescrire pour ceux qui ne jurent que par l'oméopathie car il connait parfaitement ces produits, surtout l'Oscillococcinum. Il les préconiserait à titre préventif... Je retourne demain matin.Si vous avez d'autres questions?

  • BOnjours CEST clair que cette histoire es un complot cest écrit partout sur internet il on acheter les médias pour en parler et voilaaaaa

    je donne 5 millions au Médias X pour en parler chaque jours et voila

    LE VIh aussi a été un complot mais si Vous etes trop "paresseux" pour faire des Recherches ou tout simplement avoir un sens critique et biennnnn la cest peut etre votre jugement qui es mauvais...

    SOyons honette REgarder comme l'informations es présenter il annonce la Grippe comme ci cétais un film l'Oms es corrompu les médias aussi il on été acheter

    cest Dla merde cette histoire de GRippe c totalement dla foutaise du mensonge et un gros complot pkoi la police ne vont pas areter ces gens ???

    bordel moi je ferais areter les gens des pharmaceutique pour 10 ans de prison

    GSK a été dans plein daffaire de FRaude cest écrit partout REnseigner vous!!!

  • ce complot peut sembler etre de la science-fiction, mais pourtant le désir de tuer des centaines de milliers d'etres humains à été le reve de baucoup d'homme et depuis tres lontemp, les génocides sont plus que banals et le désir de pouvoir aussi. Oui les labo ont recu une imunité en cas de problems avec le vaccin et ce vaccin ne sera soumi à aucun test avant la vaccination ingnorant les effet secondaires provoqué pas d'ancien vaccins (qui avaient d'éclanché la maladie de Crohn chez certaine personne) De plus si une pandémie se déclare au niveau mondial l'OMS aura une autorité total sur les gouvernement, et là il ne sagit que des faits. Je vous rejoint sur la vaccination obligatoire qui es anti-démocratique, et
    refuser la vaccination sera considéré comme un crime au USA. Il ne sagit pas d'etre paranoiaque mais juste de se poser des question. PS: d'avance pardon pour l'orthographe.

  • Autant qu'Anthony, je suis convaincu que ce complot a pris un tour de force tout à fait réel de la part des multinationales pharmaceutiques.
    Cet article documenté (en cliquant sur le lien ci-dessous) nous en apprend plus que ce que nos journalistes de province peuvent nous raconter.
    Ce qui est très choquant c'est la manière dont se déresponsabilisent les autorités sanitaires et le gouvernement de certains pays comme le Canada et certains états d'Amérique.

    Souhaitons que l'Helvétie ni ne militarisera la santé publique, ni n'accordera l'immunité totale aux grandes pharmas, ni elle ne leur délèguera un tel pouvoir.

    Il est inadmissible que des représentants de l'intérêt du peuple puissent céder à une panique irrationnelle, pire, à la manipulation de leurs citoyens en les livrant à ces industries comme on livre des cobayes en masse. Dans le fond, l'intention peut être ainsi qualifiée de génocidaire.

    www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=14453

  • pour le brevet Baxter, si je comprends bien, il sagit là d'une méthode de fabrication de vaccins, je ne voit rien qui montrerai que baxter aurai anticipé la pandémie de grippe A. Il y a surement une très bonne raison pour que l'OMS et le gouvernement veuillent nous paniquer, la grippe a tué 3000 personnes (sf erreur) ce qui es ridicul par rapport au 500 000 morts du sida ces 6 dernier mois. Pourquoi un labo vien d'investir 100 million d'euros dans une usine anti-grippe A qui ce revelera totalement inutile si le virus ne mute pas alors que le sida lui ne s'arretera pas mais ne fait pas l'objet de tel investissement.

  • Voici un article avec des liens sur les sources de ses quelques affirmations.

    H1N1 : les médias contaminés par la fièvre

    http://www.michelcollon.info/index.php?option=com_content&view=article&id=2278:grippe-et-medias-ils-nen-mouraient-pas-tous-mais-tous-etaient-frappes&catid=7:attention-medias-

Les commentaires sont fermés.