Grippe A, Tamiflu et perplexité...

Je veux bien que les autorités sanitaires fassent de la prévention. C’est aussi dans leur mandat. La prévention est une bonne médecine. Je veux bien que l’on diffuse des informations. La population a le droit de savoir. Je veux bien encore que la mémoire de la grippe espagnole et ses dizaines de millions de morts hante les esprits.

pandémie.jpgMais je reste perplexe devant le matraquage généralisé et le climat de guerre qui s’est développé. On prévoit de fermer des écoles, annuler des événements, vivre avec un masque: une sorte de climat de guerre.

On sait que cette grippe est bénigne, même si elle fait des morts. La grippe saisonnière en fait aussi et combien plus. On nous dit que le virus est certes bénin, mais on ne sait pas comment il va évoluer, s’il va muter, se croiser avec d’autres, devenir plus agressif. Mais cela, c’est le lot de tous les virus grippaux, et d’une manière générale des virus et bactéries qui ont ce pouvoir de mutation et d’adaptation. D’ailleurs, il faut s’attendre dans ce siècle à d’autres épidémies graves au vu de l’usage immodéré des antibiotiques, de la cortisone et d’un mode alimentaire qui ne favorise pas l’immunité.

L’argent mis dans cette campagne est-il déjà chiffré? Combien coûtent les millions de doses de Tamiflu - véritable aubaine pour les grands labos - déjà achetées par les Etats? Et le vaccin mis en route? Et les campagnes médiatiques? Et pourquoi ne pas dire que l’immunité est déjà améliorée en mangeant moins de sucré, plus de fruits et légumes, et avec la vitamine C?

On peut mettre en parallèle cette pandémie avec d’autres grandes maladies:

1 million de personnes par an meurent dans le monde de la malaria, qui pourrait être prévenue avec un simple moustiquaire et soignée en partie avec les plantes locales.

2 millions d’enfants par an meurent dans le monde de la diarrhée, alors que l’on pourrait l'éviter avec un banal sérum pour 0€25 la dose et en favorisant des infrastructures d’eau potable dans les pays concernés.

10 millions de personnes par an meurent de la rougeole, pneumonies, que l’on pourrait largement prévenir avec une hygiène de vie et une alimentation adéquate, et dans certains cas avec de simples vaccins (les complications à la rougeole étant liées, selon l’OMS, aux conditions de vie).

On peut continuer: les allergies, qui se sont développées considérablement et qui sont parfois handicapantes à vie (asthme, baisses immunitaires par prise habituelle de corticoïdes). Les cancers, dont la prolifération est favorisée entre autres par une alimentation inadéquate (selon les Ligues contre le cancer).

Etc, etc...

Alors ce stress collectif autour de la grippe A me laisse pour le moins perplexe: pourquoi déployer une telle énergie sur cette maladie, et sensiblement moins pour d’autres?

Sans compter que le stress affaiblit l’immunité comme cela a été démontré par des chercheurs.

Un petit compte. En France le Tamiflu est vendu 24€ en pharmacie (dose pour 1 adulte). Le prix aux hôpitaux est de 17€. La France a stocké 24 millions de doses, soit, au prix bas, plus de 40 millions d’euros (sans parler des frais de campagnes à la télé, des gens qui travaillent dans ce domaine, du coût du vaccin à venir). Et ce n’est que la France. Des centaines de millions de doses ont été stockées par différents gouvernement. Ajoutons que des médecins contestent l’efficacité réelle de ce médicament, et que l’on a déjà vu des résistances développées par le virux.

Au vu des sommes faramineuses dépensées, je reste perplexe: prévention de la grippe A, oui. Mais la dramatisation mise en scène par les autorités sanitaires des pays occidentaux et le peu fait pour les autres maladies me laisse comme un malaise... Cette pandémie risque fort de faire vivre beaucoup plus de gens qu’elle n’en tuera. Par contre elle contribue à déstabiliser un peu plus les populations à une époque où les agressions sont multiformes et généralisées, poussant un peu plus à vivre dans la peur et à se réfugier dans la dépendance des autorités.

111UnAn.jpg

Catégories : Santé 7 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Tout à fait d'accord avec ton point de vue HL.
    Ce qui me fait souci aussi c'est d'imaginer les pauvres urgentistes devant déjà faire face à tant de consultations parfois pour un simple rhume qui vont se retrouver assaillis par toutes les personnes terrorisées par cette nouvelle épidémie...et il y en a beaucoup. Petite annecdote : J'ai déjà du récupérer mon enfant de 6 ans le deuxième jour de reprise scolaire car la maitresse le trouvait fatigué et il avait un peu la nausée! je l'ai ramené le jeudi normalement à l'école en évitant bien sûr de serrer la main de sa maîtresse car c mieux pas m'a t-elle dit...sic
    Vitamine C (la plus pure) et reiki pour ma part avec un peu de papier d'Arménie brûlé pour chasser les vilains microbes.

  • @ vali: la psychose scolaire commence... et ça risque de durer.

  • Le Tamiflu est composé, principalement, de deux agents actifs, la badiane et l'anis étoilé. Alors, dans le doute, buvons un "p'tit jaune" plutôt que d'ennuyer les toubibs puisque ces ingrédients sont la base du pastis !

  • En cherchant un peu sur le Net, vous découvrirez que la société américaine Gilead Sciences detient le brevet du Tamiflu et que le principal actionnaire de cette société n'est d'autre que Donald Romsfeld, secrétaire d'Etat sous le règne de Busch aux USA ! C'est déjà la même société qui a encaissé des milliards lors de la fameuse grippe aviaire, alors que le Tamiflu ne servait à rien, et continue d'encaisser du pognon grace à l'OMS !

  • En France on a aussi quelques théories de conspiration, surtout autour d'un gouvernement qui ne fait pas trop

    http://www.reponseatout.com/guen-nous-sommes-pas-tous-egaux-devant-risques-pandemie-a-8809,65.html

  • On fait la chasse aux malades qui se font prescrire plus de médicaments qu'ils en ont besoin... Faisons la chasse au malade qui a prescrit toutes ces dose sur le dos de la sécu, ajoutons a ca les 94 millions de doses de vaccins, et 36 millions de doses préréservé... Alors qu'ils ne sont meme pas administrable a toute la population (enfants en bas age, malades du sida, sclérose en plaque, de la grippe, réticents), et que l'on doute de leur efficacité et de leur innocuité
    C'EST UN SCANDALE... il faut arrêter ce patient avant qu'il ne ruine notre système de santé... à moins que ce ne soit une autre oppération rat du désert ? Car il est vrai que Le très critiqué Donald Rumsfeld est bien un dirigeant du
    laboratoire californien Gilead, inventeur du Tamiflu... et que les immenses stock de tamiflu cntre la grippe aviaire n'ont pas servis... alors, qu'en faire avant leur péremption ??? "Allo...

  • Au final tant de polémique pour ça ! Le virus de la grippe A étant encore moins meurtrier que celui de la grippe saisonnière. Le grand perdant dans cette affaire est l'État avec son stock de 70 millions de dose restant à écouler et sa crédibilité. Mais qui au final va payer ces vaccins, c'est nous ^^ Enfin je ne reproche pas à notre gouvernement d'avoir acheté toutes ces doses, le principe de précaution se comprend et se prévaut à mon sens. S'il s'était déroulé le phénomène inverse ( grippe très meurtrière et peu de vaccins ), je n'ose imaginer les dégâts sur tous les points. Voyons la chose ainsi et remercions l'état de bien prendre soin de ses concitoyens ;)

Les commentaires sont fermés.