Jean Ziegler, ami de Kadhafi: un zorro de plus dans le jeu de dupes

«On ne négocie pas avec des terroristes». Petite phrase lue au hasard des blogs. Disons que les terroristes eux ne négocient pas. Ils n’ont d’autre logique, objectifs et volonté que les leurs. Les terroristes, on les capture ou les abat si l’on est assez près d’eux. Et si l’on discute, ce n’est que pour gagner un peu de temps afin d’ajuster leur tête dans la lunette du fusil. Pas pour négocier. Car les terroristes ne négocient pas.

Ziegler1.jpgL’affaire des otages vient nous le rappeler. Pourtant, certains assurent qu’ils pouvaient faire mieux que Monsieur Merz. Au hasard, tiens, Jean Ziegler, grand admirateur de potentats pour lesquels la démocratie n’est qu’une feuille de papier dans les toilettes. Jean Ziegler qui ira comme de par hasard à Tripoli le 1er septembre pour faire la fête nationale avec ses amis du Klan Kadhafi.

Ah, Jean Ziegler revenant avec les otages...

Ce serait le comble. Il tirerait à lui l'effet médiatique de l'action d'Hans-Rudolph Merz, dont il prétend qu'il a saboté le travail du DFAE. C'est pour le moins singulier. Serait-il frustré de ne pas avoir joué le rôle de médiateur qui avait été évoqué dans la presse il y a quelques jours? Son amitié indéfectible et son admiration pour le Klan Kadhafi auraient-elles pu faire ce que Micheline Calmy-Rey n'a pas réussi depuis un an?

Car s'il était vrai que le Klan Khadafi se serait finalement contenté de regrets, selon ce qu'il affirme, une telle info ne tombe pas du ciel. Cela pose trois questions:

  • - Depuis quand le sait-il?
  • - En a-t-il informé Micheline Calmy-Rey (alias Madame 2 millimètres)?
  • - Celle-ci a-t-elle briefé Monsieur Merz à ce sujet? Si c'était le cas celui-ci aurait bien évidemment exprimé des regrets, pas des excuses.

MCR1.jpg

Et puis, venir faire la leçon à Monsieur Merz, c'est l'hôpital qui se moque de la charité. Jean Ziegler humilie bien plus la Suisse par son amitié pour les dictateurs  et pour s'être aplati devant Kadhafi en contribuant à la mise en place d'un prix des Droits de l'Homme en Libye... Un prix des Droits de l’Homme en Libye, c’est aussi incongru qu’un prix de la danse classique chez les rhinocéros. Le cynisme politique n'a décidément plus de limites! Triste tableau de charognards qui veulent bouffer du Merz. Quel vacarme d'oies indignées après un an de silence...

Je remets ici une réponse que j'ai fait à un commentaire de Pascale sur mon billet de samedi. Elle se demande si notre énervement bruyant pourrait desservir les otages. Je n'en suis personnellement pas sûr.

M. Kadhafi doit bien s'amuser de nos réactions et du point de rupture atteint entre le président et les autres Conseillers Fédéraux, et la chienlit dans la population. Libérer les otages, c'est donner la claque finale, montrer que les autres avant Merz étaient des incapables, et qu'il suffisait de faire ce qu'il demandait pour que tout s'arrange. Dans cette hypothèse, l'ennemi est intérieur à la Suisse, et lui se montrerait magnanime et chef d'Etat respectueux de l'accord. S'il refuse de les libérer, il redevient l'ennemi No 1.

Je crains plus la résistance du Conseil d'Etat genevois. On peut imaginer que juridiquement le débat va être âpre: M. Merz a-t-il outrepassé ses prérogatives, ou bien l'affaire est-elle considérée comme engageant la Suisse en tant que pays? Faudra-t-il considérer qu'Hannibal était un diplomate - ce qui donnerait tort à Genève sans autre débat? N’oublions pas qu’il y a eu un échange de courrier en Berne et Genève avant l’arrestation d’Hannibal, signe que d’une part Genève se posait des questions, et que d’autre part ce n’était pas considéré comme une affaire purement genevoise mais comme une affaire suisse. En effet: «Pourtant, les autorités genevoises, qui avaient sollicité Berne pour savoir si Hannibal bénéficiait du passeport diplomatique, avaient été averties des conséquences politiques et diplomatiques d’une telle arrestation.» (Tribune de Genève du 23.12.2008).

KadhafiNezRouge.jpgEt puis on ne saura jamais le fin mot de l’histoire concernant les domestiques. Affirmer qu’ils ont été maltraités est de la pure spéculation puisqu’il n’y aura pas de procès. Bafouer la présomption d’innocence est une pratique courante à Genève. Même si Hannibal ne semble pas être un enfant de choeur: «Hannibal, 32 ans, qui accuse la police de l'avoir maltraité lors de son interpellation, a déjà été poursuivi à Paris pour des violences sur sa compagne en 2005 et interpellé en 2004 pour avoir dévalé les Champs-Elysées à 140 km/h au volant de sa Porsche.» (AFP mars 2009).

Concernant M. Merz: depuis un an on nous a dit 2 ou 3 fois que l'accord était imminent, et à chaque fois les revendications libyenne ont été plus nettes et dures. Tripoli n’a fait que monter le ton depuis un an. Dire récemment qu'on est «à 2mm de l'accord» alors que le Klan Kadhafi parle de démanteler ou d'atomiser la Suisse (et même si ce n'est que figure réthorique, ces propos illustrent l’état d’esprit du Klan), cela montre bien l'impasse et l’isolement diplomatique international où était le DFAE ainsi que le discours autiste qu'il se faisait. Madame 2 millimètres (mm2mm) peut fulminer: elle a échoué, fait durer les choses, et s'est moqué du peuple suisse avec ses propos rassurants mais à chaque fois démentis. Son impuissance et son incapacité à s’en rendre compte sont une humiliation pour la Suisse. Le DFAE de Madame 2 millimètres est un théâtre d'ombres, et ceux qui vilipendent M. Merz ne devraient pas oublier Micheline Calmy-Rey. Et si M. Merz devait un jour démissionner à cause de cette affaire, combien plus mm2mm devrait-elle le faire!

C’est intéressant de lire certains billets: on sent bien que des élections approchent. Genève et la Suisse s’offrent un nouveau jeu de dupes.

Alors Merz a pris un risque, il a vu l’échec évident de Madame 2 millimètres, et il a fait ce que d'autres n'ont pas fait en temps utiles. Pourtant les signes de l'intransigeance libyenne étaient nombreux et clairs, par Me Poncet, par la plainte contre Genève, par les propos du Klan.

Certains se sentent humiliés? Ne croyons pas que la Libye sort grandie de cet épisode. Le Klan Kadhafi montre qu'il n'a pas renoncé aux méthodes terroristes. Les pays qui pactisent aujourd'hui avec lui devraient méditer sur cette affaire.

111UnAn.jpg

Catégories : Politique 22 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Facile de dire des bétises parielles quand on est bien au chaud bien nourri!Monsieur Ziegler se bat depuis des années contre la faim (un enfant meurt de faim toutes les 4 minutes)mais vous etes bien trop occupé de vous meme pour vous en soucier.Rien de tel qu'une bonne polémique pour se faire mousser.

  • @ pema:

    Et bien vérifions et demandons une réponse au Conseil Fédéral sur ces trois questions:

    - Depuis quand le sait-il?
    - En a-t-il informé Micheline Calmy-Rey?
    - Celle-ci a-t-elle briefé Monsieur Merz à ce sujet?

    Après on verra.

  • Ah, bon, grâce à "l'action" de Ziegler, moins d'enfants meurent de faim? C'est d'abord de son ventre qu'il s'est occupé toute sa vie! Le droit à l'alimentation est au coeur de la majorité des dossiers onusiens...

    Tirer les marrons du feu pour sa propre gloriole, ça il sait faire, en effet. La statégie du nouveau Zorro est si limpide : demander la tête du radical Merz pour mettre au-devant de la scène sa copine MCR, qui n'a pa su la bonne partition dans cette triste histoire. Moche spectacle où les motivations les plus médiocres sont mises en valeur, une de fois de plus dans notre échiquier politique! Franchement, la Suisse mérite mieux!

  • A mon sens, dans le débat de hier soir, seuls Philippe Leuba et Stephane Valente sont vraiment sortis du lot. Pour Luscher savoir qu'il est l'associé de Poncet, chose que j'ignorais, m'a dégoûté d'entrée, voilà encore un vautour qui n'a pas hésité à sauter sur l'affaire. Savary m'ennuie tojours autant, pareil pour l'ex-mooniste que tout le monde connaît. Non, vraiment, ma toute bonne surprise de la soirée a vraiment été Leuba, c'est celui qui a vraiment bien cadré le débat, en insistant sur les couleurs diamétralement différentes qu'il prendrait selon ce qui se passerait le 11 septembre.

    Ziegler a vraiment été pathétique! Il se vante en plus que ses ouvrages inspirent la propagande anti-occidentale de Kadhafi... Comment peut-on encore respecter une hyène rieuse pareille? Un charognard et un lâche!

    @Judith

    "Ah, bon, grâce à "l'action" de Ziegler, moins d'enfants meurent de faim? C'est d'abord de son ventre qu'il s'est occupé toute sa vie! "

    +1 --- Avec un salaire qui explose tout en plus, c'est vrai qu'il est mieux placé que vous et moi pour parler de la faim!

    @pema

    Être payé quelques dizaines de milliers de francs par mois (sans compter les conférences et autres mandats multiples) pour dénoncer la faim dans le monde ne met pas Jean Ziegler dans une position moins envieuses vis à vis de ceux qui n'ont rien. En plus vous êtes hors sujet.

  • "11 septembre"

    Gros lapsus! Le 1er septembre évidemment! Lapsus symbolique lourd de sens!

  • Jean Ziegler ? Une âme généreuse et flamboyante, empêtrée dans ses contradictions. Privilégiant l'intérêt général, il a paradoxalement toujours eu une sorte de fascination pour les dictateurs, surtout ceux qui, avec éclat et bien des effets de manche, font comme lui la nique aux banquiers de la Bahnhofstrasse. ...

    Il doit avoir le sentiment qu'en politique comme au théâtre, les projecteurs se focaliseront davantage sur les personnages impérieux, forts en gueule et qui entretiennent la réplique, que sur les soubrettes frappant en coulisses à la porte donnant sur scène, et auxquelles on répond : n'entrez pas !

    Ziegler n'hésitera d'ailleurs pas, début septembre et sur invitation du metteur en scène, d'aller à Tripoli pour participer à la farandole finale de la pièce, saluant sur scène le public, et le remerciant d'être venu en si grand nombre. "The game is done, I've won, I've won" (Hamlet-Shakespeare)

  • Qui n’a pas entendu le 20 août (jeudi noir de la dignité helvétique) à la télévision M. Ziegler déclarer que Kadhafi est un autodidacte et qu’il a lu tous ses livres, du moins ceux traduis en arabe. A voir le peu de cas que Kadhafi fait des us et coutumes en vigueur dans un pays civilisé, on a le droit d’être songeur quand à la qualité de la prose dont nous abreuve depuis si longtemps le plus prolixe des sociologue suisses. Jean Ziegler a une très bonne cote dans les régimes totalitaires et il soigne apparemment bien ses lecteurs, au point d’accepter une invitation à Tripoli pour le 40em anniversaire de la prise du pouvoir Kadhafi. Ziegler pourrait offrir quelques exemplaires de ses livres à nos 2 otages, cela leur ferait passer le temps.
    Lors de la même émission on entendu maître Poncet déclarer que lorsqu’une démocratie commet une bourde, elle s’excuse. Il n’a pas dit que de la part de la Libye une pareille chose est impensable, tout le monde l’aura compris. Il a aussi dit que son mandat était terminé. Es-ce pour laisser les coudées franches à son associé Christian Luscher pour sa candidature au Conseil Fédéral ?

  • Est-ce bien raisonnable d'ailleurs pour un ancien politicien suisse ayant de plus travaillé pour l'ONU que d'accepter cette invitation à Tripoli? N'est-ce pas cautionner le régime et ses actes en pleine crise des otages? Et s'il est si bien introduit et informé, que n'a-t-il été envoyé en émissaire pour vérifier que l'accord dont il parle aurait bien lieu dans ces termes? En tant qu'ami de Kadhafi, il aurait engagé le régime libyen en scellant l'accord d'une poignée de main.

    Rappelons que le DFAE a dit tant de bien de Ziegler en vue de son élection au Conseil des Droits de l'Homme:

    "La Suisse, sujet de multiples controverses dans les livres et les mandats politiques de Ziegler, présente son « enfant terrible » comme un « excellent connaisseur » des droits économiques, sociaux et culturels, habité par « une grande indépendance d’esprit ». Il serait « une personnalité à même de promouvoir activement l’importance des droits de l’homme tant auprès de la société civile qu’au sein de la communauté internationale », quelqu’un de compétent « par son engagement et sa personnalité ».

    La « brochure Ziegler » de 8 pages en format A5, arbore un rouge confédéral. Elle est distribuée depuis une semaine aux délégations du Conseil, est un soutien exceptionnel du Département Fédéral des Affaires Étrangères (DFAE), pour une élection qui va se dérouler dans la prochaine session de mars 2008. Plusieurs délégations au Conseil qualifient cette démarche d’« exceptionnelle », du « jamais vu ». Un diplomate de l’Union européenne parle même d’« excès de zèle de la part de la Suisse ».

    (http://www.humanrights-geneva.info/Jean-Ziegler-en-campagne-a-l-ONU,2533)

    D'ailleurs, rappelons-nous la polémique autour de son mandat onusien:

    "Genève, 27 octobre 2005 – L’expert des Nations Unies pour le droit à l'alimentation, Jean-Ziegler, qui visitait aujourd’hui New York pour présenter son rapport annuel devant l’assemblée générale, a abusé de son mandat pour lancer une campagne politique contre les Nations Unies, affirme un rapport publié aujourd’hui par UN Watch, une organisation contrôlant les performances des Nations-Unies basée à Genève.

    Sur la période de quatre ans couverte par l’étude, Jean Ziegler, le rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation, a critiqué les Etats-Unis dans 34 déclarations séparées, les accusant par exemple de commettre un « génocide » à Cuba et d’être une « dictature impérialiste » responsable de toute la misère du monde. Dans la même période, cependant, M. Ziegler n’a fait aucune mention de la situation de l’alimentation dans 15 des 17 Etats examinés, Etats où il existe pourtant, selon l’Organisation des Nations-Unies pour la Nourriture et l’Agriculture, des famines produites par l’Homme.

    Plus récemment, M. Ziegler a accusé les Etats-Unis de « faire mourir de faim » les Iraquiens, une affirmation niée par les militaires américains. M. Ziegler s’était préalablement opposé à l’intervention américaine en Irak, et avait suggéré en 2003 que la Suisse offre l’asile à Saddam Hussein pour empêcher la guerre.

    ... Un discours de M. Ziegler prononcé en août comparant les israéliens aux Nazis lui avait déjà valu une réprimande de Annan et Arbour, ainsi que les protestations de 70 membres du Congrès américain et du gouvernement canadien."

    http://www.unwatch.org/site/c.bdKKISNqEmG/b.4293373/

    Bizarre, vous avez dit bizarre?...

  • J'aime bien le poil a gratter qu'est Ziegler ...

    Par exemple, il vous rappellera que, pas plus tard que MAINTENANT :
    - Qu'il y a eu un coup d'Etat au Honduras ... ou le président expulsé à eu le malheur d'être trop a gauche.
    - Que l'armée américaine a caché au parlement américain le projet d'installer une base militaire en Colombie ...

    Mais évidemment, toutes ces nouvelles ne vont pas gâcher votre journée ... tant vous êtes occupé à vômir Ziegler qui n'a de cesse que de dénoncer les divers impérialismes des pays du Nord.

  • @ Djinius: les coups d'Etat viennent tantôt de la droite, tantôt de la gauche.

    Tous sont illégitime en ce sens que la population n'a pas pu choisir ceux qui gèrent les affaires publiques. Celui de Kadhafi était tout autant illégitime. Que M. Ziegler ait fait quelques bonnes choses, comme dénoncer les biocarburants, je ne le nie pas. Mais qu'il encense Kadhafi, ou Mugabe autrefois, c'est autre chose.

  • Pitoyable spectacle que celui qui nous a été offert hier soir sur "Infrarouge", où nos "politiciens-charognards" se disputaient ce qui sera bientôt (?) plus que la carcasse politique du très discuté H-R Merz, le ci-devant Président d'un pays qui s'appelait jadis la Confédération Helvétique ...
    C'était la curée ...

    Triste spectacle en effet que cette tentative de récupération politique, par des individus censés nous représenter au Parlement, d'un fait divers tragique, non encore dénoué rappelons-le, ce qu'il faut appeler une prise d'otage avec chantage et rançon !

    Comme l'a rappelé un autre intervenant, les seuls qui furent quelque peu dignes dans ce débat, furent Philippe Leuba et Stéphane Valente, merci à eux d'avoir tenté de remettre l'église au milieu du village, d'avoir évoqué les bonnes questions ...

    Quant aux autres, exception faite de Géraldine Savary - étouffée par notre Tartuffe de Russin - ils ont été indignes !

    J'ai même entendu ce lapsus "... Ils veulent le scalp de H-R Merz ...", imaginez-vous le trophée, lui qui n'a plus guère de cheveux sur le caillou ...

    Triste spectacle de Tartuffe-Jean Ziegler qui va naturellement donner suite à l'invitation de Kadhafi de se rendre à Tripoli pour le 40ème anniversaire de la "Prise de la Bastille libyenne : la tente de commandement", et nous ramener les deux otages en engrangeant tout le bénéfice d'une telle opération, un peu à la manière de Sarkozy ramenant triomphalement les infirmières bulgares ...
    Pensez-vous que Kadhafi se priverait d'une telle opportunité, d'un tel spectacle, pour leur faire boire à ces Suisses, la coupe jusqu'à la lie ?

    Triste spectacle de Christian Lüscher et d'Yves Nidegger, nous rappelant que l'argent n'a point d'odeur et qu'il n'y a aucune limite à l'opportunisme, tant il est vrai qu'en affaires on a point d'amis mais que des correspondants ...

    Cher "Homme libre", vous posez trois questions, permettez que j'en ajoute une :

    - " Quelle a été la contribution de Me Charles Poncet dans l'élaboration de l'accord signé par H-R Merz à Tripoli ?"

    Voir cet accord ici :

    http://www.news-service.admin.ch/NSBSubscriber/message/attachments/16551.pdf

    Je regrette vivement que cette question n'ait pas été posée à Me Christian Lüscher hier soir lors de l'émission, lui en tant qu'associé de Me Poncet, lui qui s'est prévalu d'être très bien informé sur cette affaire, ce dont nous ne doutons point ...

    Bien à vous tous !

    Signé : un citoyen écoeuré ...

  • Il est cocasse que de voir que le paragraphe d'introduction de l'accord (cf le pdf sus-mentionné), contient quelque chose de faux: il fait mention du fait que Hannibal est "diplomate", ce qui est bien évidemment faux: il ne disposait pas du passeport diplomatique au moment de son arrestation.

    S'en suis également la mention que les actions judiciaires entreprises contre lui était "injustifiée" et "non nécessaires" ... ce qui n'est pas encore déterminé par une cours helvétique !

    Manifestement, notre conseiller fédéral va avoir quelques petits soucis pour justifier cela !

  • "@ Djinius: les coups d'Etat viennent tantôt de la droite, tantôt de la gauche."

    Hommelibre,

    J'ai une mémoire relativement courte ... ce qui explique pourquoi elle va vite être raffraîchie quand vous me donnerez quelques exemples récents de coup d'Etat de gauche ...

  • Visiter librement un despote et psychopathe, est-ce digne d'un Suisse? Selon l'écho d'hier soir, Jean Ziegler le fera. S'il veut ramener dans ses bagages les 2 directeurs d'ABB, il aura intérêt de ne pas oublier l'enveloppe. Oui, les étrennes de Fr. 500'000 pour Hannibal II ! S'il réussit, j'irais le remercier (avec une bouteille de Merz-Water, pardon d'Appenzeller sous les bras) à Russin, même à pied s'il le faut !

    Au fait, qu'a fait ABB ou qu'est-ce qu'elle a pu entreprendre pour faire libérer ses 2 collaborateurs ? On n'en sait rien. Est-ce que leurs mains sont également liées, liées par l'or ? Intéressant, non !

  • @ Djinius: on parle justement du coup d'Etat de Kadhafi, comme exemple. Mais ce n'est pas le sujet.

  • Jean Ziegler n'est pas machiavélique ! Le premier septembre à Tripoli, il pourrait très bien suggérer en loucedoc à Kadhafi de ne pas libérer les otages suisses avant la mi-septembre ou début octobre, afin de provoquer la démission immédiate de son meilleur ennemi Merz, ce "mercenaire-du-grand-capital-zurichois". Non, pas une seconde il n'y a pensé ! Voyons, qu'allez-vous imaginer ! Enfin !

  • @ Carlito,

    Moi aussi j'ai trouvé que Leuba et Stéphane Valente sont sorti du lot.Dommage que ce dernier ne fut pas un invité principal.J'ai été aussi surpris dans mon ignorence que Luscher était associé à Poncet.Ben merde,moi qui l'est mis dans mes favoris au conseil fédéral.Faudra que je réinitialise ma liste des favoris.

    Personnelement,je pense que Mertz aurait du monnayer la libération des otages au lieu de faire des excuses.L'argent n'a pas d'odeur et vu que tout se monnaye...

    Du moment que Mertz a été cynique,qu'il fasse sans baisser son froc.J'aurais préfèré.

    @ Djinius,

    La coup d'état au Honduras fut certe brutal,mais non contraire à la constitution de ce pays.

    D.J

  • @ D.J:

    Je ne sais plus pourquoi les fonds de Kadhafi en Suisse n'ont pas été bloqués. N'y aurait-il pas eu une astuce juridique pour le faire?

    7 milliards à ce que l'on dit. Ce n'est pas rien. Et là nous aurions eu de quoi négocier. Qui pouvait le faire? Genève? mm2mm?

  • @D.J.

    Brutal? Les temps changent pour qualifier la déportation d'un homme de brutal....
    Non contraire à la constitution? Si, justement, c'est là tout le problème...extrader un citoyen hondurien est contraire à la constitution de ce pays

    @Djinius
    Un exemple récent de coup d'état de gauche? Facile...Honduras! Président (de gauche) déstitué par un congrès majoritairement de gauche (et par la cour suprême) et remplacé par un homme...de gauche!Là, ça revient?

  • Un exemple récent de coup d'état de gauche? Facile...Honduras! Président (de gauche) déstitué par un congrès majoritairement de gauche (et par la cour suprême) et remplacé par un homme...de gauche!Là, ça revient?

    Mensonges, à moins de considérer le Parti libéral suisse comme de gauche.

  • Un exemple récent de coup d'état de gauche? Facile...Honduras! Président (de gauche) déstitué par un congrès majoritairement de gauche (et par la cour suprême) et remplacé par un homme...de gauche!Là, ça revient?

    Mensonges, à moins de considérer le Parti libéral suisse comme de gauche.

    Mensonges? Au pluriel en plus?
    Le parti libéral suisse non, mais le parti libéral canadien (exemple), oui (centre-gauche tout au moins). Olivier, même si je suis persuadé que tu le sais très bien, le terme libéral ne signifie pas la même chose dans tous les pays (tout comme le terme "de gauche").
    Au Honduras, il s'agit du parti d'opposition au parti national, de droite...
    Mensonge? Non...tout au plus légère exagération....
    Mais bon, tu le savais déjà :)

  • Il y a quelques années de ça, lors d'une émission TV sur une chaîne française, Ziegler a dit "à Genève, sur le Pont du Mont-Blanc, les voiture roulent sur des lingots d'or", ce à quoi le présentateur a rétorqué:"Il vaut mieux rouler sur des lingots d'or que sur la merde"! Je ne vous dis pas la tête de Ziegler! MDR MDRRRRRRR

Les commentaires sont fermés.