Scoop: l’homme qui avait des ailes

Qui peut dire de quelle hybridation il est fait? Il faudrait étudier son ADN, le scanner pour observer s’il n’a pas des ressorts à l’intérieur du corps et des souffleries d’air pour le propulser comme s’il planait.

bolt1.jpgIl y a au moins de la gazelle dans ses jambes, dans la force des chevilles, dans la pulsion imprimée par ses pieds. Une gazelle à deux jambes qui fait des foulées moyennes de 2m43, avec des pointes à 2m85.

Il y a aussi du gentil carnassier dans son sourire, ce sourire si heureux d’entendre l’ovation du public avant même le départ. Ce public auquel il rendra ensuite hommage en disant qu’il lui a donné beaucoup d’énergie.

Il y a du bison dans son départ, dans la puissance de ses épaules qui amplifient son démarrage.

Et puis, quand il se relève, quand il redevient presque vertical sans que son corps montre l’effort, il est comme sur un coussin d’air. Et c’est là que l’on peut se poser la question: comment fait-il?

Certes, son corps long et fuselé, sa détente, un corps qui semble fait pour réaliser cet exploit. Certes, beaucoup, beaucoup de travail, des heures et des semaines à répéter le départ, à allonger sa foulée, à trouver la bonne économie pour cette débauche d’énergie impressionnante.

Il y a aussi l’ambition, celle du gamin qui soudain déboule dans la cour des grands, si heureux de ce qui lui arrive. Cette belle ambition qui fait gravir des montagnes, et plus encore. Cette ambition, cet esprit de compétition que certains voudraient aujourd’hui ôter aux humains sous prétexte que c’est un esprit de guerre. Cette belle ambition, cet esprit de compétition et de dépassement de soi sans lesquels les humains n’auraient pas encore inventé la roue.

Certains parleront inévitablement de dopage. C’est à la mode ces temps: tout exploit est forcément suspect de dopage. A croire qu’il ne faudrait récompenser que les derniers, dans cet esprit misérabiliste, et jaloux du vainqueur, qui caractérise parfois le citoyen européen. Peut-être qu’il y a dopage. Mais pas pendant cette course. Et quand bien-même, s’il était dopé, tous le seraient, ce qui ne change rien à sa performance.

Mais il y a autre chose, quelque chose que l’on ne voit pas quand il court tant elles battent vite, visibles seulement après l’effort, quand il s’est enfin arrêté, et que l’objectif du photographe a juste le temps de fixer avant qu’il ne les replie: il a des ailes!bolt4-1.jpg

C’est un scoop, c’est le secret d’Usain Bolt: il a des ailes. Tout simplement.

Ca va encore faire des jaloux.

Mais comment se priver du plaisir de son sourie, de son bonheur, de son espièglerie? Comment ne pas avoir envie de danser avec la Jamaïque, si fière de lui et identifiée à son héros?

Bon, voyons cela en deux vidéos: celle de la course commentée par l’inénarrable, le surréaliste, le très rigolo Nelson Montfort dans ses oeuvres. Et celle de la danse en Jamaïque, la danse d’un pays, des enfants aux aînés, avec ce bonheur pur et contagieux.

Clin d'oeil à Kad ci-dessous qui m'a précédé par son billet, mais comme lui je ne me lasse pas de ce coureur d'exception.

 

Et pendant ce temps-là, deux citoyens suisses continuent à passer des vacances prolongées, inoubliables,dans ce paradis démocratique qu'est la Libye. Pris d'amour pour eux et pour le droit international, le guide suprême Kadhafi, qui reçoit ces jours des américains pour leur acheter des armes, ne peut plus se séparer d'eux.

9LybieOubli.jpg

Catégories : sport 12 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Bonjour Hommelibre,

    une hypothèse : il prend de l'hélium avant les courses, de sorte il ne touche plus le sol :o)

    Autre hypothèse, c'est l'un des plus grands athlètes de tous les temps...

    Un mot résume la performance : "WAOW !"

    Bien à toi,

    Stéphane

  • @ Stéphane:

    J'ai remis la vidéo manquante, elle avait sauté (comme Usain). Mais j'imagine que tu l'as déjà vue. L'hélium, oui, ça peut le faire aussi. Ou alors, comme tu le dis, il est de ces athlètes qui font sauter (pas que les vidéos) les limites du possible.

    Bien à toi.

  • "Il y a aussi l’ambition, celle du gamin qui soudain déboule dans la cour des grands, si heureux de ce qui lui arrive. Cette belle ambition qui fait gravir des montagnes, et plus encore. Cette ambition, cet esprit de compétition que certains voudraient aujourd’hui ôter aux humains sous prétexte que c’est un esprit de guerre. Cette belle ambition, cet esprit de compétition et de dépassement de soi sans lesquels les humains n’auraient pas encore inventé la roue."

    Le principe qui domine notre société suggère la supériorité évidente des “valeurs“ féminines, la douceur sur la force, le dialogue sur l’autorité, la paix sur la guerre, l’écoute sur l’ordre, la tolérance sur la violence, la précaution sur le risque de sorte qu’il est fortement conseillé aux hommes de révéler leur part de feminité. Ils s’y emploient d’ailleurs avec application.

    http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/15787

    "esprit de guerre" non c'est être homme c'est avoir de l'ambition vaincre aller de l'avant. inventer.

  • Alors que la France a réussi la libération de Clotilde Reiss, emprisonnée depuis ce 1er juillet, nos deux compatriotes pris en otages ne voient pas le bout du tunnel...

  • @Micheline,

    D'après les infos, elle est sortie de prison ... et est en résidence surveillée à l'ambassade, tout comme les deux otages. Affaire à suivre !

    (o_o)

  • @Hommelibre,

    Je vois pas où est l'exploit ! Moi aussi je fais 100 mêtres en moins de 10 minutes !

    (o_~)

  • Loredana... Vous êtes trop forte! Ah, ce talent méconnu. On devrait vous offrir une médaille de diamant, accompagnée d'un bon petit plat, je ne sais pas, par exemple... du pâté de ...... cru ... (hum hum... de saumon)...

    (=∫~)

  • Oui, il y a des jours où moi-même je ne me reconnais pas !

    (o_~)

  • @ Loredana : oui, c'est une affaire à suivre, de près. Espérons un procès équitable afin qu'elle puisse être enfin libérée. Il faut quand même avouer que Sarko (qu'on aime ou pas) est plus efficace que "si vous voyez de qui je parle" ... Même le 1er août, en 2008 comme en 2009, personne n'a fait cas de nos 2 otages; et ça, c'est pas juste. Une pensée pour eux ... qui doivent à juste titre se sentir un peu abandonnés ...

  • Tiens vous êtes aussi fan de Harry P., Micheline ?

    La diplomatie n'est vraiment pas mon truc. Mais là j'avoue que je comprends pas ce silence, mais je me dis que c'est p-e dans l'intérêt des otages, ce silence. Parce que le Roi est p-e pire que ce que l'on dit. Enfin je dis cela pour positiver !

    Bien à vous

    (o_~)

  • Il court comme un gosse, ce Jamaïquain. C'est cela son secret. La joie de l'enfant. Le rire que l'on prend pour de l'arrogance, c'est simplement celui d'un enfant qui se moque de tout, et de lui-même en premier. Sans doute, il est là son produit dopant. Je ne sais pas pourquoi, J'ai envie de croire cet enfant sur la tartan. Et si cela donne des ailes, et bien il y a sûrement d'autres enfants sur la Terre qui pourraient s'inspirer de ce sacré coureur de chrono. Il a peut-être un jupon rose qui lui sert de lièvre, à cet homme. Il paraît que Jean Ziegler serait prêt pour la mission commando en Libye. Alors on peut lui recommander les chaussures oranges d'Usaïn pour que nos otages puissent piquer un cent mètres fulgurant avant de sauter dans l'hélico de la Croix-Rouge. L'ami de Kadhafi devrait bien trouver le style et la manière pour sortir les Suisses de leur trou. En attendant, "don't worry, be happy", chantait l'autre Jamaïquain volant.

  • Mmmmh... Vous aussi vous pensez qu'il a subi des manipulations génétiques ? Mais bon je vous trouve beaucoup plus d'imagination que moi. Personnellement, en le regardant courir, j'ai tout de suite pensé à un guépard. Aurait-il reçu quelques gènes félins ?

Les commentaires sont fermés.