Sarkozy, ou la manie de la manipulation

Discussion hier soir avec un ami, à propos du débauchage de personnalités de gauche par Nicolas Sarkozy. Beaucoup crient à la manipulation, ces politiciens étant présentés comme des niais, des traîtres, ou des alibis pour le président français.

MANIPULATION.jpgVoire. Auraient-ils accepté de travailler dans un gouvernement de droite «à l’insu de leur plein gré»? Auraient-ils fait erreur sur la signification du sigle UMP, genre: «Union Mitterrandienne Populaire», ou autre faribole? Ont-ils cru que Sarkozy était Jospin réincarné?

Alons, soyons sérieux: Les politiciens concernés, y compris Michel Rocard récemment, savent ce qu’ils font. En aucun cas on ne peut dire qu’ils auraient été manipulés, sauf à penser qu’ils sont irresponsables. Ce qui me semble exclu.

On peut gloser sur leurs motivations: besoin de retrouver un poste pour exister, motivations financières, trahison immorale et tourneurs de veste, etc, etc.

Mais enfin, personne n’est dans leur peau pour connaître leurs raisons intimes. Et l’on oublie un peu vite que François Mitterrand avait lui-même «débauché» un ministre de droite dans un de ses gouvernements de gauche: Jean-Pierre Soisson.

Que Nicolas Sarkozy ait une stratégie, n’en doutons pas, espérons-le même: un président sans stratégie serait probablement incapable de tenir la fonction. On peut être d’accord ou non avec sa politique, sa personnalité, peu m’importe, c’est le jeu. Mais cessons de lui attribuer un pouvoir discrétionnaire de manipulateur auquel on ne peut que dire oui sans savoir ce que l’on fait.

Car manipuler, c’est amener quelqu’un à faire quelque chose qu’il ignore, ou qu’il ne veut pas faire sans qu’il s’en rende compte. Le reste n’est que de l’ordre de la proposition et non de la manipulation. Aucun des hommes politiques concernés n’avait le pistolet sur la tempe, n’était obligé d’accepter. Ils sont adultes, libres et responsables. C’est donc un contrat libre qui leur a été proposé. Rien d’autre.

Et s’ils ont accepté, c’est peut-être aussi qu’ils ont trouvé l’opportunité intéressante et utile.
manipulation2.jpg
Après tout, en France on se plaint beaucoup du bipartisme, du clivage politique. Et quand un président tente de casser ce clivage, voilà qu’on le soupçonne des pires intentions et que l’on crie à la trahison. Un peu de cohérence! Veut-il affaiblir la gauche? Peut-être. Pas seulement. Et ce ne serait que bonne guerre: Mitterrand avait bien affaibli la droite en favorisant la montée du Front National. Mitterrand, à ce compte, était le prince des manipulateurs!

On dit aussi que la télé et la presse nous manipulent. Je dirais plutôt que l’information est orientée et incomplète. Mais nous sommes toujours libres de croire ou non ce qui nous est présenté. De lire plusieurs médias et de garder un sens critique. De dire les choses au conditionnel: «Il semblerait que».

Cette manie de la manipulation me gonfle un peu, à vrai dire. Quand j’entend dans un couple qui se sépare, l’un ou l’autre des conjoints prétendre avoir été manipulé parce qu’après-coup il n’est plus d’accord avec ce qu’il a vécu, je trouve cela très, très léger. On n’assume plus ses propres choix, le déni de soi devient une manière d’être. Cela montre que l’on a bien peu d’estime de soi et de dignité pour ne pas assumer ses propres choix et se poser comme irresponsables de ceux-ci.

Si l’on ne sait pas dire non, et si l’on se plante, et bien on accepte, on assume, et l’on en tire l’enseignement. Mais de grâce, finissons-en avec cette société d’irresponsabilité revendiquée! Assumons nos choix et nos éventuelles erreurs. C’est aussi cela la liberté.

A condition de souhaiter être libre, bien sûr. Mais si nous préférons rester comme des enfants, à l’abri d’un quelconque parent, et dire que nous sommes si facilement manipulables, alors je ne donne pas cher de l’humanité.

J’imagine les amérindiens, hommes et femmes fiers et courageux, regarder nos pleurnicheries de manipulés du haut de leur ciel.

Et je crois entendre leur immense éclat de rire.

 

1440007608.jpg

Catégories : société 8 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Homme libre, vous devriez lire "La fabrique du consentement", de Chomsky. Les mécanismes en jeu sont bien plus complexes et sournois qu'il ne semble et l'autonomie des individus relève bien souvent - malheureusement - du voeu pieux.

  • @ Zorg: possible. Mais je pense que la seule antidote est de se déclarer responsable de soi, de ses choix, de ses décisions. D'agir en conscience. C'est l'antidote à la manipulation. Et ma foi, si je fais un choix téléguidé, et que je réalise qu'il est en contradiction avec des faits évidents ou avec ma conscience, à moi d'en tirer les conclusions sur mon manque de lucidité ou d'indépendance d'esprit. Sinon, on file tout droit vers la paranoïa.

  • Chomsky, le fameux négationiste ? ;-)

    (Je suis fan de la-bas.org !)

  • Durant sa campagne il a bien parlé de rassembler tous les français, y compris les partis politiques. Il tient donc parole! Qui s'en étonnerait sinon ceux qui n'ont de cesse à remettre en cause toutes ses décisions!

  • Djinius, vous avez de saines lectures. Et si Chomsky est négationniste, moi je suis danseuse étoile...

  • Sincèrement, Patoucha, vous trouvez que Sarkozy a rassemblé "tous les Français"? Je n'ai jamais vu quelqu'un qui, à ce point, applique avec le plus d'efficacité le fameux "diviser pour régner"...

  • Zorg, vous me faites dire ce que je n'ai pas dit! S'il n'y est pas arrivé avec tous les Français, surtout de ceux de Ségo, il l'a fait avec les partis politiques non!

  • Cet article est une blague ou quoi ? Bien sur que Sarkozy manipule les gens, par définition c'est ce que font les politiques. Après y'a manipulation et manipulation. Quand on sait qui a racheté libération et le monde, qui a mis à la tête des médias des potes à lui, qui a engagé une refonte des services secrets pour les rendre moins autonomes face à l'Elysée, et j'en passe, on ne peut nier le fait que Sarkozy est surement le président Français qui a le plus manipulé. D'ailleurs sa campagne est presque basé sur la désinformation.

Les commentaires sont fermés.