23 avril Place des Nations

Je sais qu’il y a une petite controverse sur ce rassemblement en faveur des 2 otages suisses en Lybie. Je pense qu’elle doit être oubliée au profit de cette manifestation de solidarité avec nos compatriotes.

7-1LybieJoke.jpgJe serai aussi sur la Place des Nation le 23. Quels que soient les initiants de ce rassemblement, ils ont bien fait. Le droit international ne devrait pas souffrir du clivage droite-gauche.

J’y serai pour eux, pas pour manifester contre la conférence de Durban, dont j’ai déjà dit ce que je pensais. Cette conférence est un autre problème, qui implique le Conseil des Droits de l’Homme et sa composition. Elle suscite une réflexion sur le relativisme culturel que certains régimes peu démocratiques voudraient avaliser.

De tout cela il y aura lieu de reparler, car c’est un virage plutôt inquiétant. Les droits de l’Homme sont un principe qui soutient la libre détermination des personnes. Y a-t-il différentes conception de cette libre détermination? Vaste débat en perspective.

Mais jeudi, le rassemblement aura pour but de dire que nous n’acceptons pas que le droit international soit piétiné. Il l’est souvent, en beaucoup de circonstances, certes. C’est une raison de plus pour être présents, pour qu’à chaque occasion le principe soit défendu, sans récupération politicienne.

A jeudi 23 donc.

Catégories : société 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • Je dirai surtout que nous serons le 23 avril à la Place des Nations pour montrer notre soutien à deux hommes retenus contre leur gré et et pour leur montrer que nous partageons leur souffrance et celle de leur famille ; c'est un soutien à des hommes, à des femmes qui ont depuis plus de 9 mois leurs vies brisées et un avenir fait d'angoisse et d'incertitude.

    Nous devons leur montrer et montrer à tous que nous sommes avec eux et beaucoup de gens pensent à eux tous les jours.

    Ce n'est ni politique ni partisan. Il s'agit juste de montrer notre solidarité.

Les commentaires sont fermés.