Moment de grâce

Il y a parfois des synchronicités bienvenues. Des choses que l'on fait sans trop savoir pourquoi et dont le résultat nous remplit de bonnes impressions.

Ainsi hier soir. Vers 10h30, j'ouvre la télé. Au hasard, sans regarder le programme. Juste pour voir quelques images au sortir d'une longue discussion. Je passe les chaînes sans trouver de couleurs accrocheuses. J'arrive sur M6. Nouvelle Star, précisément. Je me dis: "Qui sont les candidats cette années?", en espérant ne pas arriver trop tard. 

Non, ce n'est pas trop tard. La nouvelle présentatrice - une autre Virginie - annonce la chanteuse suivante: Camélia-Jordana. Suit le court film qui retrace succintement l'histoire de la chanteuse. Très jeune, 16 ans, un look pas tapageur, des lunettes aux montures noires bien visibles - tiens, vous avez remarqué, les grosses lunettes de nos grands-parents reviennent à la mode.

Elle parle d'elle, de son casting, et annonce qu'elle va chanter "Quelqu'un qui m'a dit" de Carla Bruni.

Le piano commence, et très vite sa voix entre dans la musique. Un peu timide peut-être au début. Mais déjà, impossible de ne pas l'écouter. Elle continue, arpente la chanson, en fait une ballade personnelle où se mélangent profondeur, grâce, fraîcheur, maturité, beauté, assurance et une grande pudeur, une très juste pudeur. Et une belle voix, sans trop d'effet autre que ce timbre à elle.

Et les mots coulent de ses lèvres comme une source.

Scotché, l'hommelibre.

Et quand elle termine, je me dis: "Déjà?" Deux membres du jury l'applaudissent debout.

Alors voilà, je l'ai trouvée sur youtube pour ceux et celles qui ne l'ont pas entendues.

Un moment de grâce. Merci.

 

1964305478.jpg

 

Catégories : société 12 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • John, je vous conseille d'aller voir Aliose ce 17 avril au Box à Carouge. Vous y découvrirez une autre jeune artiste vraiment bourrée de talents, qui se trouve être d'ici. Toutes les fées se sont donné rendez-vous sur son berceau et dans quelques années, vous pourrez dire "je l'ai vue débuter !"
    Bien à vous

  • mais, mais, quelle mémoire courte.....on portait ces lunettes dans les années 70's, c'était pas du temps de nos grands parents...:=))...et chuis pas SI vieille, rires!

    Oui, c'est une belle graine d'artiste, cette petite...:=)

    Bonne journée et XXHB

  • ark, ho la la, je ne vous imagine pas en habit de mère grand face au loup... Bon, d'acc, je vais revoir ma notion du temps et mon repérage des époques!!!

    (:o))

    Biz et BABABABABABABABABABA!!!!!

  • @homme libre

    Décidément ce temps vous aimez à nous imaginer :-) C'est vrai qu'on a au moins cet avantage sur vous!

  • Audrey, je ne puis que vous imaginer, et en plus je dois imaginer votre sourire... que j'imagine très (Chut, censuré!!!... barbe de bouc, non non, je n'en dirai rien. Grrrr:::!!!???!!!/*%/|{}≠≠≠#+++, ...)

    80)...

  • Vous savez, à l'époque de Calvin évidemment on n'avait pas encore de brosse à dents, alors le sourire toutes dents pourries dehors...sexy non? D'où la barbe, les moyens du bord comme on dit...

  • @Audrey
    Ayant déjà été barbue sur un autre blog, je vous propose que nous formions un club :-)

    Ah les dents pourries, quelle poésie, cela me rappelle "Belle du Seigneur"

  • .

    (j'ai oublié le point dans le post précédent)

  • Pascale, vous m'incitez à une très bon exercice de lecture transversale...

    (:o))

  • @ Pascale

    comme quoi la "femme à barbe", chère à Octave, reste un de ces fantasmes récurrents de l'imaginaire masculin :-)

    Je propose: Ni hirsute, ni toute lisse

  • Moi, j'ai constaté que, pour séduire les femmes, il ne faut pas avoir la verve à Gide !

  • Cher Octave, pas de doute, si vous comptez séduire les femmes ainsi, vous devez avoir la mine piteuse...

Les commentaires sont fermés.