Rien que pour vous, Mesdames

Ah, Blondesen me pique au vif avec son dernier billet. Mesdames, il parait que mes écrits sont parfois urticants, surtout pour vous. Non, non, ce n’est pas possible. Je crois que c’est un plan de Blondie pour m’évincer d’auprès de vous.

PoliàGratter1.jpgEt oui, malgré la sympathie mutuelle qui nous anime, nous nous livrons à une concurrence - courtoise certes mais acharnée - de mâles dominants face à des milliers de visages féminins hilares qui comptent tranquillement les points...

Ah, qu’entends-je? Quoi? Il y en a qui me trouvent urticant?

(Silence profond… abyssal… effaré après cette terrible révélation, hommelibre reste sans voix. Hum, pas trop longtemps quand-même!).

Bon, Mesdames, d’accord, j’admets. Mais qui aime bien châtie bien! Et puis je vous fais un peu découvrir une parole d’homme, pas figée mais exprimée avec conviction.

Bon, Blondesen me pousse à me questionner.

Faut-il que je parle d’autre chose? Peut-être vous déçois-je: je ne parle pas de foot, pas de cuisine, démangeaison.gifpas de Desperate Housewife. Peut-être préféreriez-vous que je vous parle du but de Riberi contre la Lituanie? Beau but, c’est vrai, une reprise rapide et nette du gauche après une passe magnifique de.. j’ai oublié. Vous voyez, je suis incompétent sur les sujets qui vous passionnent au premier chef!

Mais mon intention n’est pas de vous faire vous gratter le dos comme ces charmantes sauvages sur la photo, non, votre peau est trop douce pour prendre le risque de l’abîmer ainsi. Et puis, même s’il est vrai que je pousse parfois un peu la polémique, j’aime aussi beaucoup faire plaisir.

Alors, rien que pour vous faire plaisir Mesdames, je promets de ne plus vous parler que d’”Autant en emporte le vent”, ou de longues promenades sur la plage, de dîners aux chandelles, de complicité amicale, de votre beauté inspirante, du plaisir de nos différences, et de beaucoup d’autres jolies choses pleine de soleil.

Je vous le promets. Oui.

Je vous le promets… pour 5 minutes. Ben oui, quand-même, je ne veux pas avoir la foule enragée de vos compagnons jaloux sous mon balcon!

Et pour vous prouver ma bonne foi, je vous propose cette chanson… (Blondesen, fallait pas me provoquer devant ces dames...)
(Non, “Ma Préférence” est réservée…) (:o)


 

7LybieTime.jpg

Catégories : Humour 22 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • ... quelque fois si seul, parfois elle veulent
    Sacré bonhomme, toujours le dernier mot, n'est-ce pas et de citer
    "c'est tellement simple, l'amour, tellement possible l'amour. A qui l'entend, regarde autour, à qui le veut vraiment. C'est tellement rien d'y croire , mais tellement tout pourtant ... Qu'il vaut la peine de le vouloir, de le chercher - même après 45 ans de mariage - tout le temps ! Chanté non pas par Julien, mais Bruno avec son "coeur" au dernier concert (tiré des 10 commandements, comédie musicale et quelles belles paroles d'Elie Chouraqui, créés à Paris en l'an 2000). Bonne journée, je vais lire le blog de mon cher Blondy dès que possible, mais ce soir la thérapie BEMER (conférence) prime !

  • moi je vous trouve superficiel et narcisiste mais pas urticant..

  • Luzia@ Vous me coupez l'herbe sous les pieds. J'avais envie de le renvoyer à sa ressemblance avec Julien Clerc...mais je me suis souvenu que l'homme à la tête de chou s'est tapé les plus belles femmes du monde, qui savent parfois être pour le moins bizarre. Brigitte Bardot et Gainsbourg, elle aurait aussi bien pu se faire sauter par son teckel, non ?
    Si cela se trouve, ce malingre chauve (si c'est bien lui sur la photo) et égomane a du succès chez les femmes. Il est peut-être très riche ?

  • Geo, vous êtes nauséabond:

    - "Brigitte Bardot et Gainsbourg, elle aurait aussi bien pu se faire sauter par son teckel, non ?"

    Je ne vous savais pas adepte de zoophilie, Geo. Enfin, chacun ses goûts.

    Mais laisser entendre d'une femme qu'elle aurait aussi bien fait de se faire sauter par son teckel (ce qui assimile la femme à une perverse ou à une chienne), je crois que là vous avez comme qui dirait dérapé... ou lâché ce que vous avez vraiment en tête: dire qu'elle peut se taper son teckel, quel peu de considération pour la femme, Geo.

  • Qu'est-ce que vous avez contre Desperate Housewives, hommelibre ?
    Moi j'aime beaucoup Desperate Housewives.
    Surtout la brune.

    mdr!

    :o)

  • Ah oui, la brune... bon, c'est bien parce que c'est vous Blondie...

  • Bonsoir Hommelibre,

    Aie !! J'ai l'impression que Blondie (je me permets une familiarité !) sur ce coup-là à marquer un point... Je vous sens légèrement ...comment dire... interdit ? surpris ? par le peu d'écho suscité auprès de la gent féminine par votre billet ?

    Bah "chi troppo vuole nulla stringe"

    "Blondesens j'espère que la TSR passera bientôt la suite de "Desperate Housewive" Elles sont toutes très très Wive....et tellement vraies !!!

  • Moi c'est Eddie ma préférée. Franc jeu :-)

    Nan, zêtes pas urticant hommelibre. Vous chatouillez un peu, mais ça, c'est aussi du plaisir.

    Ha! je vous ai trouvé un petit cadeau:

    http://lamoude.wordpress.com/2007/07/27/lettre-d%E2%80%99amour-aux-hommes/

  • Ah, Loredana, sous la légèreté de gentlemens, la bataille est rude avec Blondie! (:o)

    Non, pas surpris du peu de commentaires. A vrai dire je m'y attendais un peu. Ce qui m'étonne, et me peine un peu, c'est la méchanceté gratuite, apparue sous un billet somme toute léger et sans autre but que de faire sourire.

    Mais bon, Desperate, la brune, là, bon, d'accord... Je me souviens avoir vu un épisode il y a 2 ou trois ans, elle lutinait sauvagement sur une table du salon je crois. Torride...

  • Mais voili voilà Pascale! Yo, on se retrouves tou-te-s là d'un coup. Cool... Je lis et je reviens.

  • Pascale: très joli cadeau. Bon à lire, merci.

  • @Pascale,

    Très beau et très .... je sais pas comment l'exprimer ! Merci !

  • Pascale, elle a l'art de dénicher des choses inattendues qui amènent toujours un plus dans les débats.

  • pour changer de la bave du crapaud, j'aime bien celle-là:

    "Le chêne ne se soucie pas du cochon qui se frotte contre lui"

  • La bataille est rude entre vous ? Ce n'est pas l'impression que j'en avais, les armes fourbies n'étant pas les mêmes !! Suivant l'humeur c'est tantôt l'une tantôt l'autre qui l'emporte ;-)

    Pour la méchanceté "gratuite" ! ya rien de "gratuit" en ce bas monde... donc il faut "survoler" ou "payer"... là aussi tout dépend de l'humeur ou humour du moment.

  • @ Pascale: Ah! Je me sens soudain très chêne!!!

    (;o)

    Loredana: vous avez raison pour Blondesen, mais ce thème de la concurrence galante ressort de temps en temps depuis cet été. C'est un clin d'oeil entre lui et moi. (:o)

    Pour le reste, j'ai tourné plusieurs fois dans ma tête avant de décider de répondre; ensuite: à qui j'allais répondre; enfin: que répondre. J'ai failli "payer" comme vous dites, si je le comprends comme vous, j'avais un peu d'acidité dans mon humeur. Et j'ai repensé à la bienveillance, à ne pas charger la barque en "payant". Et au final j'ai beaucoup gommé. C'est bien ainsi.

  • @hommelibre
    Cessez, vous allez me faire rougir! Mais merci :-)

    @Loredana
    Con piacere!

  • Et un autre devrait se sentir très cochon (mais non, pas vous cher Blondesen)!

    Les combats entre mâles, c'est très chic, on se régale!

  • Très cochon ou t(r)eckel...

    Sorry, I shouldn't but I couldn't...

  • Grrr..! C'est là où vous devenez "énervant" ;-) toujours la bienveillance, toujours gommer.... Lisse afin que l'eau s'écoule, oui mais se sentir "mouillé" de temps à autre cela fait du bien !! Enervant ? pour ma part assurément, mais bon.. rassurant également qu'il existe des personnes qui semblent "intouchables" par la bave des crapauds !

  • Raaahhh Loredana... J'ai réalisé que si j'écrivais tout ce qui me venait, j'allais être aussi méchant sans vraiment en être ni grandi, ni satisfait. Je n'aurais été que "réactif". J'avais pensé être cinglant avec humour, et j'avais déjà élaboré deux réponses pas piquées des vers. Mais j'ai vu clairement que ce n'était que jeu de pouvoir sans véritable fond ni enjeu. J'aime me mouiller, je crois que vous le savez, mais je ne voulais pas payer pour cela.

    Bon, vous vouliez du sang, de la sueur et des larmes...? (:o)) Je sais que vous n'aimez pas la langue de bois. Je me souviens de nos premiers échanges, autour de ma lettre aux frontaliers je crois, et vous avez toujours été assez directe - ce qui est appréciable.

    Mais bon, pas de bagarre ce soir.

    Sur ce, je pars tôt pour Dijon demain matin. Bonne nuit!

  • Sang, sueur et larmes ?? Très macho !! Bonne nuit et bon voyage

Les commentaires sont fermés.