Débris spatiaux et diaporama de l’espace

Les images ci-dessous ne sont pas une représentation de la Terre par un peintre impressionniste. Pas non plus une neige cosmique tombant délicatement sur notre planète.

DébrisSpatiaux4.jpgCe sont les débris de satellites et engins de lancement qui restent en orbite autour de la terre, en images peintes.

Le nombre de débris de 10 cm au moins est estimé à environ 17’000 par la Nasa. en ajoutant les très petits, de l’ordre du centimètre, il y en aurait plus de 200’000. Ils peuvent tourner pendant des milliers d’années avant de se consumer dans l’atmosphère. Ces débris représentent un danger réel, tant pour les satellites en fonction que pour les vols habités.

Les débris spatiaux se meuvent des vitesses très élevées. A moins de 2 000 km d'altitude l'impact se fait  10 km/s. A cette vitesse la moindre particule devient une balle de fusil qui  contient des quantités significatives d'énergie et de moments cinétiques. Par exemple, la NASA remplace fréquemment des hublots de la navette spatiale parce qu'ils sont sensiblement endommagés par des objets aussi petits qu'une caille de peinture. Une bille en aluminium de 1,3 millimètres de diamètre possède un potentiel DébrisSpatiaux3.jpgde destruction semblable  celui d'une balle de fusil de 22 long rifle. Une bille en aluminium de 1 centimètre de diamètre est comparable  un déplacement d'une masse de 500 g  100 km/h et un morceau de 10 cm de long est comparable  25 bâtons de dynamite.”

Un service spécialisé de la Nasa étudie et répertorie ces objets afin d’évaluer leur dangerosité dans les missions spatiales.

Ci-dessous, rien que pour les yeux, un magnifique diaporama de photos de l’espace prises par Hubble, à télécharger en fichier pps. Certaines sont rarement passées dans le grand public.

Hubble.pps

 

2009, année mondiale de l'astronomie

AMA2009logo.jpg

 

 

 

 

 

 

 

7LybieTime.jpg

Catégories : Univers 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Merci, John, c'est magnifique. Et même si l'on sait que ces couleurs sont des codes reconstitués, on se sent vraiment tout petit à songer que cette lumière existe et se déplace vers nous depuis plus de 100 millions d'années !

  • Très intéressant , merci à tous

Les commentaires sont fermés.