Israël-Palestine: 1993-2008, de l’espoir à la guerre

En 93-94, les accords israélo-palestiniens sur la paix et l’autonomie de Gaza et de la Cisjordanie, avec la mise en place de l’autorité palestinienne, avaient suscité un grand espoir. M6 diffusait hier soir - tard hélas - un film retraçant 60 ans de violence entre les deux communautés. Violences commencées depuis le début du 20e siècle (ici: chronologie depuis 1917).

Oslo1.jpgLe 4 novembre 1995, on pensait qu’une nouvelle ère, une ère de paix était possible. 150’000 personne s’étaient réunies à Tel Aviv pour une grande fête de la paix et de la réconciliation. Il y eut des embrassades, des chants, et les drapeaux israéliens et palestiniens montés sur le même mât! Et beaucoup de jeunes qui chantaient avec Rabin un chant de paix qui finissait ainsi:



"Ne dites pas que le jour viendra :
faites venir ce jour.
Ce n’est pas un rêve
Et de partout chantez fort pour la paix !

Chantez donc pour la paix.
Ne murmurez pas une prière :
Chantez pour la paix en un immense cri !"


Quelques minutes plus tard Rabin était assassiné par un extrémiste juif.

Sa mort a laissé la place aux faucons. Les colonies des territoires occupés ont continué, ce qui n’aurait pas dû se faire. Suite aux accords il fallait au contraire les démanteler. Le statut de Jérusalem bloquait les négociations. L’Etat hébreux a commis des erreurs.
rabin5-2c02e.jpg
Dans le même temps l’Iran commençait à subventionner et armer le Hamas, opposé par principe à toute paix avec Israël, alors que l’Autorité palestinienne avait reconnu l’existence d’Israël!

Des deux côtés, les faucons ont pris le dessus, le processus de paix a été saboté. L’espoir a laissé à nouveau place à la guerre.

Les faucons des deux parties sont en cause, les durs israéliens et l’Iran avec le Hamas. Alors qu’une bonne partie des palestiniens et des israéliens voulaient vivre en paix côte à côte, d’autres en ont voulu différement. Des deux côtés, les faucons n’avaient aucun intérêt à la paix.

La guerre actuelle est le résultat de cela. Les palestiniens et les israéliens partagent la responsabilité. Les palestiniens ont suivi la pression guerrière du Hamas, et Israël a maintenu sa pression militaire. Quand Israël s’est retirée de Gaza, le mal était fait.

Les palestiniens souffrent et paient un lourd tribut, à cause pour moitié du Hamas. Les israéliens ont aussi payé un lourd tribut: 1'198 morts civils par les attentats suicide et les tirs, en 10 ans.

L’espoir peut-il renaître? Par qui, par où?

Peut-être faut-il se rappeler un instant ce soir d'espoir et de paix, retrouver cet appel du coeur et de l'esprit.





7LybieTime.jpg
Catégories : Politique 10 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Israel est un état voyou,belliqueux qui agresse ses voisins,occupent leurs terres et pratique maintnant le génocide.Israel ne fera jamais la paix;il compte sur des appuis us et autres mais sera tôt ou tard,sera à l'origine d'un conflit à grande échelle.Comme toujours, ces gens se cachent quant ca va mal mais poussent les peuples à la haine et le rejet de l'autre.Il sera peut être impossible à des chrétiens de se sentir en sécurité dans l'espace musulman et c'est ce que cherche israel.
    De toute faàon,le carnage qui se passe à gaza en dit long sur les véritables intentions de cette junte dont le seul interêt est le pouvoir et l'argent.

  • Belle lacune dans ce résumé. Où sont passés l'OLP et tous les mouvements palestiniens de gauche? Systématiquement détruits par Israël pour mieux laisser la place au hamas, un ennemi autrement plus intéressant pour continuer à justifier une politique d'annexion et de guerre.

    En termes de responsabilité, ce n'est pas moitié-moitié. Le fort a plus de responsabilités. Elémentaire pourtant.

  • "1'198 morts civils par les attentats suicide et les tirs, en 10 ans."

    C'est inacceptable.

    Mais pourquoi donc les + de 300 morts/an sur les routes suisses sont-elles acceptables et acceptées? La terreur est bien plus grande sur les routes suisses que sur le territoire d'Israël. A quand une guerre au terrorisme routier? Et je ne parle même pas des pays voisins...

  • L'avantage d'un message clair est qu'il permet de prédire l'avenir.
    Là, je le trouve bien sombre

  • Toujours les résolutions de l'ONU. Exigeons le retour des réfugiés, comme cela a été voté par l'assemble générale. Vous verrez comme tout le monde se calmera. Qui a peur ???

  • @ hector: revoir ces visages de palestiniens et d'israéliens heureux, dansant ensemble, dans l'émission d'hier, cela m'a profondément touché. Et voir aujourd'hui... Dur, oui. Dur. On peut analyser pendant mille ans, demander légitimement beaucoup de choses, et l'on a raison.

    Mais tant que le coeur est absent, rien n'est possible. Et j'ai l'impression actuellement qu'ils déchirent tous encore plus leurs coeurs, et que plutôt que deux gagnants vivant en paix, qui pourraient être un fort symbole d'avenir, ils y aura deux perdants, l'un plus que l'autre.

    Gandhi disait: "Oeil pour oeil: ainsi nous finirons tous aveugles".

    Que faudra-t-il? Deux générations pour que reviennent les hommes de paix?

    C'est vrai hector, mon optimisme habituel et ma foi dans l'humain sont en panne devant cette situation.

  • "Le hamas est un groupe voyou,belliqueux qui agresse ses voisins,occupent leurs terres et pratique maintnant le génocide.Le hamas ne fera jamais la paix;il compte sur des appuis iran et autres mais sera tôt ou tard,sera à l'origine d'un conflit à grande échelle.Comme toujours, ces gens se cachent quant ca va mal mais poussent les peuples à la haine et le rejet de l'autre.Il sera peut être impossible à des non-musulmans de se sentir en sécurité dans l'espace musulman et c'est ce que cherche le hamas.

    De toute façon,le carnage qui se passe en Galilée en dit long sur les véritables intentions de cette junte dont le seul interêt est le pouvoir et l'argent."

    Je suis entièrement d'acoord avec vous...

  • Hamidi et Mouloud: deux frères qui ne savent pas que l'autre existe.....

  • Hommelibre : « l’Autorité palestinienne avait reconnu l’existence d’Israël! »

    FAUX.

  • @ Salegueule :
    C'est à l'âge de -6 ans que j'ai été arraché à une mort certaine grace à une infirmière juive.Montée sur son vélo,elle brave le froid pour venir chez nous me faire les injections necessaires;elle était devenue l'amie de la famille,partegeait nos repas et des fois nos fêtes.A cette époque(frontière algéro-tunisienne),je n'ai pas souvenir qu'on parle de religion;nous avions appris dès notre jeune âge que Mohamed,le prophètE des musulmans avait insisté pour-que qu'on parle aux juifs comme aux chrétiens avec la bonne parole,sans agressivité aucune.
    J'appelais notre voisin juif, oncle slimane;il était policier,j'allais chez eux allumer le feu le samdi,chose qu'il ne pouvait faire par eux mêmes.
    Et voila,60 ans après, des gens de cette confession agressent avec une rare .
    sauvagerie des musulmans comme moi; je trouve celà injuste et pas du tout compatible avec mes convictions basées sur la paix et le respect de l'autre.
    C'est pourquoi,aujourd'huije ne peux que condamner l'assassinat et l'arbitraire
    dont souffre le peuple palestinien.
    REMARQUE : Si mouloud ne sait pas faire la différence entre le bien et le mal,ce n'est pas mon problème.S'il a un pays à offrir à israel qu'il le fasse.
    Israel a droit à l'éxistence mais aux côté d'un état palestinien.

Les commentaires sont fermés.