ET SI LES MUSULMANS AVAIENT TORT?

Paraphrasant un billet paru ce jour, je pose la question: et si, malgré les nombreux préjugés qui habitent leur conscience à l’égard du reste du monde – et de l’occident en particulier - et malgré leur sentiment de supériorité intellectuelle et morale, si c’étaient les musulmans qui avaient tort?

Islam7.jpgLe titre du billet auquel je me réfère (Et si les musulmans avaient raison?) est particulier, venant d’un représentant d’une religion qui se prétend universelle. Car se demander si les musulmans ont raison, c’est poser comme axiome que les non-musulmans ont tort. Et le monde est partagé en deux: ceux qui sont dans le juste et ceux qui sont dans le faux. S’en suit une diatribe adolescente contre l’occident, allant jusqu’à valider le combat de résistance – entendez par là le terrorisme. Le manichéisme est un langage simpliste généralement utilisé par les chefs de guerre pour justifier l'envoi de leurs troupes au combat.

Alors que Victor est interdit de blog pour avoir offensé la bien-pensance féministe, un autre blogueur a libre champs pour répandre une pensée qui sous son apparence anodine et adolescente est violement anti-occidentale et tend à dénigrer notre évolution culturelle et institutionnelle. Deux poids deux mesures, comme dirait le “Président” Stéphane.

Les arguments sont d'une faiblesse intellectuelle ahurissante: par exemple associer l'occident et la prostitution. Comme si cela n'existait pas bien avant le siècle des Lumières et en toutes régions du monde. H.R. fait dans le n'importe quoi. Mais il ne s'agit pas de nous convaincre, malgré les apparence de son billet. Il écrit: "Vous" comme s'il s'adressait à nous, alors qu'en réalité il ne s'adresse qu'à ses coréligionaires dans un but qu'il faudrait comprendre. En effet sa justification de la guerre de "résistance" est pour le moins curieuse.

Inversons donc les propos, car au peu de légitimité des affirmations énoncées dans le billet incriminé, une réponse purement dialectique vaut son pesant d’or (noir…).


Posez-vous la question.

Si les musulmans avaient tort de penser que cet univers, qu’il soit le fruit d’un hasard intelligent ou d’un créateur caché compensant par sa toute puissance la misérable finitude humaine, tort de penser que cet univers est entre de bonnes mains: celles de représentants d’une religion qui veut clairement exterminer ceux qui ne s’y soumettent pas?

Tort de penser qu’entre la soumission à Dieu et la soumission à l’argent ou à une idéologie, il n’y a pas de place pour l’intelligence, l’éthique, le respect et l’autonomie individuelle? Tort de confondre Dieu et  un homme, le prophète, investi d’une toute-puissance qui conduit ses fidèles à l’idolâtrie? Tort de faire confiance à ses représentants, les imams et supposés intellectuels?  Tort de penser que la soumission à Dieu est synonyme de liberté car il n’y a en réalité aucune liberté dans la soumission, quelle que soit les distorsions intellectuelles auquelles s’adonnent les pseudo-intellectuels pour la justifier?

Tort de penser que le prophète, un bandit connu, puisse du jour au lendemain changer de nature et devenir un saint?
Islam5.jpg
Tort de penser que la prostitution est le produit du capitalisme occidental, et tort de croire qu’il n’y a pas de prostitution en pays musulman?

Si les musulmans avaient tort de penser que le rôle des femmes est d’être enfermées sous une burqua et qu’elles n’ont droit à aucune autonomie? Tort de penser que la lapidation des femmes est une chose normale qui plaît à Dieu?

Tort de penser que la résistance musulmane justifie le terrorisme, et tort de croire en la bonne foi de leurs leaders spirituels dont la soif de pouvoir est au moins égale à celle des tyrans occidentaux?

Tort de critiquer les Lumières, qui ont fait avancer la pensée occidentale vers une plus grande liberté des humains – même si elle reste imparfaite? Tort de croire qu’ils sont les seuls à posséder la Vérité? Tort de penser qu’ils ont quelque chose à nous apprendre?

Mais je les comprends. Désorientés par le mal qui se dit de l’occident par les imams, les intellectuels comme Hani Ramadan qui se fait le vecteur d’une pensée unique dont ils sont les victimes, par les idées reçues confortant la supériorité morale de l’Islam et le nombrilisme actif de ses intellectuels en chemis blanche ou en djellaba, il leur est bien difficile de penser par eux-même et d’entendre la voix de leur conscience humaine, celle qui parle d’amour, de respect, de compréhension mutuelle.

Islam8.jpgBref, je le dis aux musulmans de bonne foi: vos intellectuels vous dominent, vous trompent, vous manipulent. Lisez son texte dans plusieurs sens, comme la raison demande de le faire, et vous verrez des propos d’une insignifiance dramatique et des arguments sans consistance, dont le seul but est de démolir un peu plus l’occident et de faire avancer la guerre idéologique ici.

Cet appel déguisé à la guerre sainte – puisque les occidentaux font fausse route et que les combattant islamistes ont raison – a-t-il vraiment sa place en démocratie? Et un appel du pied au jihad aussi visible malgré les précautions de langage ne pourrait-il pas être un message discret, signifiant aux musulmans de Suisse: préparez-vous, battez-vous, vous avez raison?


En pensant à Victor, aux victimes de Bombay, aux femmes lapidées et infériorisées, je pose la question.

 

 

 

 

 

Catégories : société 54 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Bonjour Hommelibre,

    votre billet est criant de vérité.

    A l'heure où l'on interdit Victor... on laisse des prosélytistes faire leur prêche. Et quelle prêche..?!?!

    Deux poids, deux mesures,

    Bien à vous,

    Stéphane

  • Ce prêche fait la part belle à l'intégrisme, en sous-entendu. En effet quand il parle de l'occident qui "vole" les ressources naturelles - justifiant par là les combattants de l'islam, soit essentiellement les terroristes, il oublie de dire que l'occident achète ces ressources et que les vendeurs - les pays arabes musulmans en particuliers, disposent grâce à cela des fortunes colossales, qu'ils investissent où? Dans l'industrie du diable, l'industrie occidentale. 85 milliard de fortune pour Khadafi, combien pour les dirigeants des autres pays producteurs?

  • Entièrement d'accord, et puis voyez-vous c'est assez marrant car chaque fois que j'écris sur le site de M. Ramadan (en sa défaveur) bizzarrement mon commentaire et...DELETE ! Eh oui lorsqu'on est pas d'accord avec les intégristes la "charia" impose la censure ! Au fait comment se fait-il que ce genre de blog "antisémite" et dont l'intéprétation du coran laisse à désirer puisse encore être visible ? Ah oui c'est vrai nous sommes en démocratie ! Et le propre de celle-ci est sont autodestruction ! Mais au fait pourquoi Victor D. ne peut-il alors pas réintéger la blogosphère ? Peut-être n'est-il pas assez "barbu" ???

  • Démocratie, oui Steeve, mais la démocratie oublie sa fragilité et oublie de se protéger. Bon sang, je ne suis pas favorable à la censure, la liberté m'est si chère, mais ce billet de Ramadan dépasse les limites. On n'est plus dans la provocation ou la polémique, on est dans la justification de la guerre sainte contre le grand satan occidental, la justification des combattants islamiques (les "résistants"), donc du terrorisme, et le blog n'est pas fermé. Il m'en faut pas mal pour me choquer, et bien ce soir je le suis. Très choqué que cette petite apologie de la guerre sainte puisse passer ici.

  • cher monsieur
    les compagnons du prophète sont arrivés en Égypte et il n'ont pas détruit le sphinx. les talibans ont détruit les bouddhas gants alors que des générations de musulmans depuis des siècles sont arrivés et vécus en Afghanistan et il ne les ont pas détruit. les talibans ne sont pas tout les musulman.
    connesser vous les YAZIDIS les adorateurs de satan sous forme d'un pon
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Y%C3%A9zidisme
    es ce que cette communauté aurais eu ca place dans le monde chrétien avant les lumières forcement non. beaucoup de musulmans font du prosélytisme alors qu'il est interdit en islam c pour ca que beaucoup de religion ont exister et existe toujours dans le monde musulman remarquer le nombre de chrétiens et de juifs arabes.
    vous vivez maintenant "heureusement pour vous" une époque que les musulmans ont vécu il 1400 ans. quant la lumière c'est allumé chez vous elle c'est éteinte à la même époque chez nous
    votre vision de l'islam cher monsieur est caricatural de se que véhicule les médias c jours si
    Respectueusement
    Elie

  • Ma vision de l'Islam est aussi caricaturale que la vions de l'occident qu'ont M. Ramadan et nombre de musulmans. Justifier les résistants (les terroristes) sur ce blog est totalement inadmissible. J'espère que M Ramadan est surveillé pour savoir exactement ce qu'il fait, avec qui il est en relation. Car à mon avis il annonce clairement la couleur:

    "Raison de penser que seul l’islam aujourd’hui offre une résistance concrète au processus évident d’une américanisation du monde à sens unique, et que partout où il y a ingérence inhumaine sur notre planète, le combat de légitime défense demeure un droit fondamental." Faire passer les combattants islamiques pour des résistants est une drôle de manière de tordre les choses.

    Il s'en défend car il sait bien qu'il va trop loin: "Raison de penser que de ce fait, on ne doit pas confondre un résistant et un terroriste,". Et comme il combat ouvertement les Etats-Unis, on peut logiquement penser en le lisant que tout acte terroriste contre les intérêts américains - et donc occidentaux - est un acte de légitime résistance.

    Je pense que c'est de l'apologie du terrorisme.

  • Peu importe mon cas (d'ailleurs je vous en remercie pour votre article) mais je pense qu'il est temps de faire une pétition adressée à monsieur J.-F. Mabut concernant Hani Ramadan.
    Ce genre d'écrit ne doit pas être publié par un média occidental, démocratique et citoyen.

    Il suffit de relire les conditions générales d'utilisation, auxquelles Hani Ramadan contrevient, une fois de plus.

    Bien à vous,

  • Je viens de lire le billet de Hani Ramadan plusieurs fois, j'ai rien remarquer de ce que vous avez mentionner dans votre note, seulement lui nous demande d'utiliser la conscience d'analyse, et vous aussi d'ailleurs dans votre billet, par contre vous, vous l'avez alimenter avec des photos choquantes qui représentent une minorité musulmane, trompant peut être ceux qui ne savaient pas l'islam du fond.

  • Bonjour hommelibre,
    Je viens de découvrir votre blog. Je vous félicite pour vos écrits pleins de bon sens et d'opiniâtreté. De plus, je dois dire que vous êtes vraiment craquant sur votre photo!
    Bien à vous.
    Cyril.

  • J'ai oublier de dire, a l'exception de votre photo personnelle qui est vraiment, comme il à dit Cyril craquant.

  • Dans 1000 ans, toutes les religions d'aujourd'hui seront traitées de "sorcellerie".
    Depuis l'existence, l'homme a connu une multitude de religions.

    Il a adoré la Nature: le soleil, la lune...
    Il a adoré les Animaux: veau, serpent.....
    Il a adoré les Dieux mi-homme mi-animal, corps d'un lion ailé avec une tête de femme...
    Pour avoir adoré tous ces symboles, ils ont été traités de sorciers et tués.

    Aujourd'hui, l'homme adore:
    Il adore le Dieu des Chrétiens
    Il adore le Dieu des Musulmans
    Il adore le Dieu des Juifs.

    Pour s'approprier de ce Dieu tant convoité, ils s'entretuent.

    Ils n'ont pas encore étét traités de sorciers, mais cela viendra, car l'homme s'inventera d'autres Dieux et s'amusera de la puérilité des anciens.

  • Woaw, je reçois des compliments ce matin! C'est fort agréable, je l'avoue. Bon ma photo date d'il y a 3 ans, depuis j'ai passé des trucs pas drôles, aujourd'hui je suis un peu plus marqué...

    @ Cyril: merci, oui je suis assez tenace dans mes convictions. Défaut parfois, qualité parfois, cela dépend...

    @ djilani: pour moi, défendre les résistants musulmans face aux USA, c'est justifier les combattants. Or qui sont ces combattants, qui s'en prennent aux intérêts américains et occidentaux partout dans le monde? Les poseurs de bombes.

    Bon sur ce, bon dimanche, je vais faire de la musique.

    @ Océane: Dieu vous entende.... (:o)...
    J'espère que cela viendra avant 1000 ans.

  • "Bon sur ce, bon dimanche, je vais faire de la musique."

    Et moi je vais faire mes prières.

  • Comme mon intervention sur le blog de Hani Ramadan sur le même sujet (simplement inversé) n'a pas (ou pas encore) paru, je demande l'asile ici pour la publier. Merci ou tant pis:

    "Vous n'avez pas plus raison, ni plus tort, que tout ceux qui partagent depuis des millénaires des milliers de systèmes de croyances différents et prétendent chacun détenir le seul vrai. Car le terme de "raison" n'a pas lieu d'être utilisé de cette manière autrement que dans le langage courant, où il ne fait que rassembler ou séparer des individus selon des opinions et des croyances partagées, au hasard des expériences, des modes du jour et des intérêts particuliers. Vous n'avez aucun argument autre que celui de la tradition et des traditions qui entourent un texte rapiécé et complété de toutes part au gré des circonstances historiques et des influences personnelles ou politiques, comme il en est de tous les autres textes religieux d'ailleurs, et que vous acceptez d'hypostasier en lui prêtant une origine surhumaine, comme le font tous ceux qui ne peuvent supporter l'idée de finitude et d'imperfection humaines ou qui utilisent cette difficulté très répandue pour s'arroger du pouvoir sur leur prochain au nom d'un savoir constitué et exercé à cet effet. Votre référence au berger ignorant, qui se veut touchante et n'est que cynique, personnage traditionnel en littérature écrite et orale de l'innocent inspiré, permet aux victimes naïves de prendre une revanche illusoire sur des systèmes politiques et religieux dans lesquels ce sont bel et bien les savants, les riches et les puissants qui jouent la musique de la danse."

  • Bonjour,

    Je tiens à vous remercier d'avoir pointé du doigt cette nouvelle prêche.

    "Raison de penser que pour elles, la pudeur vaut mieux que l’étalage tarifé de leurs charmes"... j'ai arrêté ma lecture du billet de M. Ramadan à cette phrase !

    Comment peut-on censurer le blog de Victor parce qu'il aurait offensé des féministes bien-pensantes (ou bien vues...) et, dans le même temps, permettre la publication des billets de M. Ramadan qui sous entendent que celles qui ne sont pas voilées vendent leurs charmes ?

    Bon dimanche à vous.

  • Plusieurs chroniques et de nombreux courriers ont été consacrés au fait que les seules valeurs de civilisation ou culturelles au sens large qu'il est permis de défendre actuellement en Occident sans être taxé de conservatisme extrême ou même de fascisme étaient celles des autres, quitte à ce qu'elles ne fassent aucunement preuve du même esprit de tolérance que celui qui est exigé de nous. Cette maladie semble dater de la remise en question, salutaire à certains égards et caractéristiques de la jeunesse de toutes les époques, des valeurs traditionnelles, d'autant qu'à l'époque les souvenirs de horreurs du conflit mondial et celles des excès les plus criants de l'époque coloniale étaient encore bien vivants et semblaient précisément représenter l'échec de ces valeurs.
    Les temps ont changé et depuis lors bien d'autres horreurs ont été dénoncées, souvent commises par ceux-là même qui dénonçaient les premières. D'autres tyrans et d'autres idéologies sont apparues, qui n'utilisent les anciennes rancoeurs que comme des prétextes à imposer et à excuser leurs propres exactions, que ce soit contre l'étranger ou contre leurs prochains.
    Les jeunes d'autrefois devraient avoir assez de recul maintenant pour ne pas continuer à chanter les mêmes refrains auto-flagellateurs et faire de manière plus lucide le point de ce qui menace les valeurs auxquelles ils tiennent et qui méritent d'être défendues avec vigueur et sans mauvaise conscience. Qu'ils laissent les jeunes d'aujourd'hui jouer leur rôle nécessaire et honorable de remise en question en acceptant même de passer parfois pour de vieux c*. En démolissant eux-mêmes tout ce qui a été construit pour eux au fil du temps par leurs ancêtres ils trahissent non seulement leur propre culture (qui est défendue en tous lieux et en tous temps par les ceux qui en sont dépositaire), mais aussi leur propre jeunesse, qui s'en va chercher n'importe où et dans n'importe quoi une identité dont elle ne peut se passer.
    Que des gens comme Hani Ramadan puissent pendant des années exprimer librement leur haine des valeurs de leur pays d'accueil et qu'ils puissent même exercer exercer la fonction d'enseignant est en soi un scandale. Cette sorte d'infidélité morale (pour ne pas utiliser le terme de trahison, qui risquerait de m'attirer la censure) et le niveau intellectuel de ses prêches permet d'ailleurs de se poser des questions sur les exigences de cette fonction à ce niveau de l'Enseignement, mais je ne désire pas m'aventurer sur ce terrain miné.

  • @ Mère: pas de soucis vous êtes bienvenu ici. Et vo0s commentaires apportent toujours un éclairage o8u un supplément de réflexion que j'apprécie à chaque fois. En l'occurrence la notion d'infidélité morale, notre infidélité à nos valeurs en les laissant ainsi être minées sans plus réagir (enfin nous sommes quand-même quelques-un-e-s), et son infidélité aux valeurs du pays où il s'exprime librement.

    @ Frédérique: c'est exactement cela. les propos de M. Ramadan n'envisagent que ces deux possibilités pour la femme: être voilée ou putain. Cela devrait être sans commentaire (et je comprends que vous n'ayez pas eu envie de lire plus loin) si ce n'était qu'une discussion de bistrot tard le soir entre des mecs un peu cuits et pas fûtés, mais venant de lui qui enseigne le Coran et répand sa morale, cela prend une autre force. A tout le moins cela montre son irrespect total des femmes non voilées en général, et occidentales en particulier, et ce qu'il pense personnellement de ces femmes. Je me demande même si c'est vraimkent le Coran qu'il enseigne ou si c'est un problème perso qu'il aurait à régler avec la gente féminine.

    On pourrait d'ailleurs aller à l'absurde: pourquoi ne pas voiler les hommes, afin qu'ils n'éveillent pas la convoitise des femmes.

    @ djilani: je peux comprendre que vous soyez dérangé par ce billet et ces commentaires. Mais il faut prendre cela comme une conséquence du billet pris en référence. Je respecte que vous pratiquiez votre religion, salam aleikoum. Même si je souhaite qu'un jour une nouvelle compréhension de l'humain et de l'univers associée à une éthique permette de se passer de ces religions et d'en finir avec les guerres qu'elles ne cessent d'entretenir depuis des siècles et plus, et avec ce que pour ma part j'interprète comme une aliénation du peuple par des dirigeants religieux. Le propos de Mère sur l'utilisation symbolique du berger illettré est particulièrement intéressante; cette grille de lecture mérite que l'on s'y arrête un moment.

  • "Je pense que c'est de l'apologie du terrorisme."

    Pas d'accord. Les résistants français et les partisans russes étaient des terroristes pour les nazis. Les algériens du FNL étaient des terroristes pour les autorités françaises. Les "terroristes" ce sont toujours les autres. Font-ils l'apologie du terrorisme ceux qui approuvent l'agression contre l'Irak et contre l'Afghanistan alors que des civils sont massacrés quotidiennement? Ou les terroristes sont-ils les civils massacrés? Ou ceux qui veulent le départ des envahisseurs étrangers l'arme à la main?

  • "Peu importe mon cas (d'ailleurs je vous en remercie pour votre article) mais je pense qu'il est temps de faire une pétition adressée à monsieur J.-F. Mabut concernant Hani Ramadan.
    Ce genre d'écrit ne doit pas être publié par un média occidental, démocratique et citoyen."

    Intéressant qu'un blogueur censuré appelle lui-même à la censure!
    Et après on prétend défendre la liberté d'expression...

    Décidément, qui se ressemble s'assemble, car notre islamiste de service a massivement recours à la censure. C'est pourquoi je ne me donne plus la peine de poster chez lui.

    Aaah! Ces gens qui se prennent au sérieux...

    J'avais posté ma "réponse" à l'islamiste de service ici:

    http://mrhayoun.blog.tdg.ch/archive/2008/12/07/les-femmes-et-l-islam.html#comments

  • "Or qui sont ces combattants, qui s'en prennent aux intérêts américains et occidentaux partout dans le monde? Les poseurs de bombes."

    A défaut de drones... ces drones qui massacrent les civils bien plus que les ennemis. Tous ceux qui massacrent des civils sont des terroristes. Si vous acceptez de dire que les ricains sont AUSSI des terroristes alors nous sommes d'accord.

  • "On pourrait d'ailleurs aller à l'absurde: pourquoi ne pas voiler les hommes, afin qu'ils n'éveillent pas la convoitise des femmes."

    Tss, tss! Absurde oui! On ne saurait couvrir les maîtres!

  • @Johann: la liberté d'expression est une qualité parfois limitée par les lois, souvent par les conventions sociales, et si vous exigez son application absolue, vous vous trouverez plutôt dans le camp des "ricains" que vous semblez détester par dessus tout. Ils acceptent en effet depuis des siècles et des décennies respectivement la libre expression tant du haineux Ku Klux Klan que du phare de leurs intellectuels engagés, Noam Chomsky, qui traite précisément son pays de plus grand Etat terroriste au monde.
    Quant aux Anglais, qui étaient si fiers de leur "Speaker's Corner" de Marble Arch, lieu où chacun pouvait exprimer librement son opinion (ou chanter des airs d'opéras italiens, comme j'en ai été témoin dans les années soixante), ils ont fini par se trouver en face de prédicateurs musulmans extrémistes demandant justement l'abolition de ce genre d'Etats de droits démocratiques dont nous dépendons tous, nous autres blogeurs, pour nous exprimer comme vous le faites ici même. C'est bien ennuyeux, mais rien n'est simple, comme vous le savez bien.

  • "la liberté d'expression est une qualité parfois limitée par les lois, souvent par les conventions sociales, et si vous exigez son application absolue, vous vous trouverez plutôt dans le camp des "ricains" que vous semblez détester par dessus tout."

    Allons, allons, pas de vision manichéenne.
    Je condamne tous ceux qui pillent, volent, agressent, massacrent... pour maintenir leur domination sur la planète et préserver un mode de vie mortel pour l'environnement.
    Il faudrait quand même distinguer discours et action.
    Contrairement au KKK, Chomsky n'a lynché personne, lui.
    Que quelqu'un demande l'abolition des droits démocratiques ou l'application de la charia... je ne vois pas où est le problème, si cela permet de porter à la connaissance de tout un chacun le caractère abominablement haineux du coran, par exemple. (Je serai bien plus inquiet si des Suisses proposaient la restrictions des droits démocratiques, mais je rêve, n'est-ce pas?).

    Bien plus inquiétant est, par exemple au Canada, le laisser faire des autorités vis-à-vis de tribunaux islamiques. Ici on n'est plus dans le discours.

    Et je pense qu'un islamiste est plus dangereux s'il est caché.

  • Bien, je connais de réputation votre goût pour la controverse vigoureuse, mais vous votre distinction absolue entre action et discours est une simplification qui vous arrange peut-être, mais reste néanmoins artificielle dans bien des cas. Souvent les discours ont inspiré l'action la plus violente plutôt que de mettre en évidence le "caractère haineux" des idées de leurs auteurs, pour reprendre votre expression, et il en est de même, mais à contrario pour les discours d'amour. Vous semblez me tenir en piètre estime d'après vos allusions à la restriction des droits démocratiques et votre emploi du mot "manichéen". C'est votre droit le plus absolu, mais je crois que vous manquez un peu de capacité d'auto-critique. Encore une fois, le caractère "abominablement haineux du coran" n'est certainement pas perçu ainsi par les millions de perroquets humains qui en récitent les versets quotidiennement dans les madras des pays musulmans, ni par tous les jeunes immigrants britanniques qui s'en sont réclamés pour leurs actions, ni par les admirateurs des textes de Hani Ramadan. Plusieurs personnes ont sur ce forum ou d'autres fait la remarque que les interprétations de ce qui est inacceptable pour notre société sont très diverses, certaines étant, comme je l'ai dit et le répète, sanctionnées par nos lois suisses et d'autres par les moeurs du temps. Elles ont aussi trouvé étonnant que des déclarations en faveur de la charia et de ce qu'elle implique soient tolérées alors que des gens sont soupçonnées, ce qui revient parfois au même que sanctionnées du point de vue social, pour des paroles que d'autres soupçonnent simplement d'être sexistes ou racistes. Cela peut me poser un problème, comme cela en pose à d'autres, si vous vous sentez à l'aise avec cet état de fait tant mieux pour vous.

  • "(..)qu’une nation qui autorise la prostitution d’une partie de ses filles, est une nation qui perd de sa dignité", mais pour hani ramadan, l'homme qui OBLIGE les femmes à se prostituer, lui, pas un mot! De toute façon, aucun musulman ne ferait une telle chose, n'est-ce pas? C'est marrant, mais ici-même, pas mal de ces maquereaux, ou tenanciers de "cabaret", "bar à putes"etc., semblent provenir de pays dont l'islam est la religion! Et dans ces pays qu'en est-il?
    Ah, c'est vrai, lorsque le "jihad"... Il n'y a plus de règles, de "charia". Pratique, il suffit de toujours se trouver un ennemi!
    Pour le reste de ses théories "voilées" dans les termes, antisémistisme et autre volonté dictatoriale de pouvoir, nous rappellent une autre époque, pas si lointaine... Doit-on vraiment accepter de subir un tel bégaiement de l'histoire? Au nom de quelle tolérance? et pour boucler littéralemeetn ce commentaire, une citation : "La tolérance il y a des maisons pour ça"

  • Johann, j'aimerais juste vous dire une chose.
    Le gouvernement genevois a accordé un million (presque) de nos (impôts) francs à Hani Ramadan.
    Dans la population, très peu de gens sont contents de cette décision unanime.
    Les écrits de Hani Ramadan dérangent beaucoup de gens, j'en suis sur.

    Laurent Moutinot paiera cette décision le jour des élections, le 19 octobre 2009, sans aucun doute.

  • Cher Homme libre,

    J'ai découvert vos billets récemment et je dois dire que je suis souvent surpris de constater à quel point ils reflètent mes propres réflexions.

    Cela étant, et bien que je partage vos points de vue à 90%, je dois émettre quelques réserve quant à celui-là.

    Il me semble qu'à ajouter votre pierre à l'édifice monstrueux du débat qui "oppose" musulmans et occidentaux, vous ne faites que jeter de l'huile sur un brasier qui flambe depuis bien trop longtemps (et ironiquement, je fais exactement de même...).

    La question n'est pas de savoir qui des musulmans ou des occidentaux ont tort ou raison. Cette question n'en est pas une, et, je le dis à ceux qui tiennent absolument à la formuler, elle ne trouvera jamais de réponse. La poser et tenter d'y répondre ouvre la porte à toutes les simplifications destructrices que l'on déplore trop souvent.

    En revanche, je peux affirmer que tous les extrémistes, qu'ils soient chrétiens, juifs, musulmans, capitalistes, communistes, féministes, machistes et j'en passe devraient être muselés, et vite !

    En démago assumé que je suis, je vous le dis, la seule pensée unique pour laquelle je m'autorise un brin de prosélytisme est celle-ci: vivre et laisser vivre !

    Mais entrons un peu dans le détail quand même car sinon, je risquerai de verser dans la langue de bois et la vacuité intellectuelle. Objectivement, le terrorisme islamiste n'est ni "pire" ni "meilleur" que le terrorisme d'état (suivez mon regard...). Le sang versé sans raison est toujours regrettable, qu'il le soit du fait d'un poseur de bombes jihadiste ou d'une armée régulière dirigée par une grenouille de bénitier au QI d'une... grenouille.

    Comme je l'ai dit plus haut, participer à ce débat, c'est tourner en rond. Il faudrait enfin se poser la vraie question, à savoir: "Pourquoi ?" sans y chercher de réponse toute faite dans les dogmes des uns ou des autres.

    Et la réponse est simple: l'intolérance, nourrie et amplifiée par les débats stériles mais O combien vendeurs que les médias nous infligent quotidiennement.

    (ce qui vaut également pour "la crise" que nous nous acharnons à fabriquer nous-même, tels des imbéciles sciant la branche sur laquelle nous sommes assis... enfin soit-dit en passant !)

    Cessez donc de chercher des réponses qui n'existent pas et trouvez celles qui existent. Quelle connaissance de l'Islam, du Christianisme ou du Judaïsme sommes nous raisonnablement capables d'acquérir ? Tout simplement celle que notre voisin, notre ami, notre épicier musulman, chrétien ou juif est à même de nous enseigner si nous osons l'effort de la curiosité. Les grands "débats" qui n'en sont pas n'ont pas de sens. Cherchons un peu les réponses à côté de nous, là ou elles se trouvent.

    Dans cette optique, un ami sénégalais et accessoirement musulman m'a un jour raconté la parabole suivante qui, semble-t-il, fait partie des textes fondamentaux de l'Islam:

    D'avance, je vous prie d'excuser les inexactitudes qui ne manqueront pas d'émailler ce que je vais relater ici et de grâce, corrigez moi en tant que de besoin.

    Il s'agit d'un disciple, apparemment le chef d'un village ou d'une tribu quelconque qui s'entretient avec le prophète en ces termes:

    - Le disciple: "Que dois-je faire lorsque deux personnes en conflit me soumettent leur litige ?"
    - Le prophète: "Applique les préceptes que je t'ai enseignés pour résoudre le conflit".
    - Le disciple: "Oui, mais si je ne trouve aucun précepte applicable à la situation ?"
    - Le prophète: "Dans ce cas, examine les traditions pour y trouver une solution."
    - Le disciple: "D'accord mais si les traditions ne sont d'aucun secours ?"
    - Le prophète: "Dans ce cas, réfléchis, demande toi comment j'aurais réglé le litige et adopte la solution qui te semble la plus appropriée.

    Pourquoi cette histoire ? Eh bien voilà, je suis juriste de formation et lorsque cet ami me l'a racontée, j'ai immédiatement fait le rapprochement avec l'article premier de notre vénérable, occidental et démocratique Code Civil qui stipule:

    "1. La loi régit toutes les matières auxquelles se rapportent la lettre ou l'esprit de l'une de ses dispositions. 2. A défaut d'une disposition légale applicable, le juge prononce selon le droit coutunier et, à défaut d'une coutume, selon les règles qu'il établirait s'il avait à faire acte de législateur. 3. Il s'inspire des solutions consacrées par la doctrine et la jurisprudence."

    La proximité entre les deux textes m'a frappé !

    Ainsi, l'Islam serait-il finalement plus proche de nos lois que nous le pensions ? Ne serait-il pas aussi fermé que nous le pensions ? Porterait-il en lui les germes de son propre renouvellement ? Apparemment oui mais certains fondamentalistes l'ont oublié et d'autres bien-pensants ne se posent même pas la question.

    N'est il pas frappant de constater qu'à la lumière de cette histoire, l'on puisse imaginer que le prophète a voulu que "sa" religion demeure adaptée à son temps, quitte à ce que les chefs musulmans se détournent de la lettre du Coran dans leurs prêches ?

    Il existera toujours des gens pour se faciliter la vie et éviter de réfléchir aux les solutions qui semblent les plus appropriées, de faire acte de législateur "ex aequo et bono". Des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur bible, de leur coran, de leur torah ou... de leur code civil !

    Hani Ramadan ? Laissez-le dire. Son discours n'est ni pire ni meilleur que celui de n'importe quel extrémiste déguisé en intellectuel. Il n'est que le pendant de certains guignols bien de chez nous que personne ne censure (je pense en particulier à un valaisan à queue de cheval qui ferait mieux de retourner jouer de son banjo dans la cambrousse...). Ne voyez pas en lui le représentant de toute une population, de toute une pensée et, pour les musulmans qui me lisent, ne le voyez pas comme votre représentant.

    Que chacun prenne ses responsabilités et soit son propre représentant, le porte-parole de ses propres idées, de sa propre interprétation de sa religion. Et que chacun prenne la peine d'écouter, de discuter et non de débattre sourdement et de juger.

    Pour en revenir à ma réaction en vous lisant, je conclurai ainsi: ne perdez pas votre temps à réagir aux provocations. Vous valez mieux que ça ! Essayez plutôt de nous rapporter le fruit de vos propres expériences face aux différences, et mettez-y votre plus belle plume.

    Abstenez-vous d'entrer dans les débats fondés sur des étiquetages simplistes, surtout si c'est pour illustrer votre propos, aussi bien formulé soit-il, par des images vues et ressassées, tout juste bonnes à braquer les gens.

    Voilà, c'était long, probablement indigeste mais bon, il ne faut pas trop en demander à quelqu'un qui prend sur ses heures de travail pour écrire une bafouille !

    Bonne continuation,
    respectueusement,
    William

  • Bonsoir William,

    Merci mille fois pour ce commentaire, y compris votre désaccord et votre temps pris à répondre. Les commentaires longs ne me dérangent pas, on y découvre davantage de l'autre.

    Et moi-même je mets aussi parfois de bonnes tartines! ... (:o).

    C'est agréable aussi de savoir que ce que j'écris - et accessoirement pense aussi - entre en résonance avec d'autres pensées. Pour ce billet, bien sûr vous avez raison de nuancer, et notre culture a produit et produit encore des errements dignes dudit billet.

    A vrai dire j'ai tiqué sur le titre: avoir raison? Ce qui supposait que les autres ont tort. Et je suis parfois réactif contre les gens qui se permettent de démolir notre culture et nous cuplabilisent d'être ce que nous sommes (un petit lien détourné avec mon expérience perso). Je n'écris d'ailleurs pas tant pour les contrer que pour dire que ce que nous sommes vaut la peine. Pour le reste c'est une figure de style - non dépourvue de sens - que de faire la symétrie.

    L'histoire que vous racontez est une bonne illustration de la liberté finale de l'individu, qui doit valider et fonder son propre jugement.

    Le fondement des choses m'interpelle depuis longtemps: sur quoi telle ou telle chose est-elle fondée, quelle est la légitimité d'une position par rapport à une autre? Et comme je ne suis pas enclin à croire à un dogme ou une pensée dominante juste parce que cela se fait, j'ai dans ma vie beaucoup plus de questions que de réponses.

    Mais je vais vous dire ce qui m'a le plus surpris dans le billet de H.R.: le peu de profondeur et d'élaboration des arguments. Cela dit, je pense quand-même que de temps en temps il est bon de dire son désaccord. En démocratie, la parole ne vit que si elle est utilisée. Mais bien d'accord, à arguments simplistes j'ai fait une contre-proposition tout aussi simpliste!

    C'est bien agréable de vous lire, et je vous remercie pour l'intérêt que vous portez à mes billets. Et vu votre abondance dans ce commentaire, et les visibles affinités intellectuelles, j'aimerais vous poser une question hors-ligne, si vous l'acceptez. Si oui vous trouverez mon adresse courriel dans ma page "à propos".

    Bien à vous, merci encore et bonne soirée.

  • je découvre votre blog, et m'en délecte ! continuez comme ça !!

  • Homme libre, et si les musulmans avaient raison ? .
    La violence attire la violence ! Pensez-vous que nos lois soient parfaites ?

    Notre néo-capitalisme et notre pseudo-démocratie, gouverné par l'argent, est malade et la fuite dans l'opulence, dans la surproduction et dans le stress en est la preuve !

    Hani soit qui mal y pense. Laissez le penseur musulman penser. Ne se cachant pas, il est probablement moins dangereux que certains ! Je n'ai pas lu son blog et, peut-être, si je l'avais fait, je reviserais mon jugement; mais ce n'est point sûr. Quant au million touché, le gouvernement genevois, tellement fier de lui-même, ne peut se prendre qu'à lui.

    Ceci dit, je ne suis pas contre les musulmans, ni juifs, ni chrétiens, ni ... mais contre tous les extrémistes, venant de gauche ou de droite. "Vouloir dominer au lieu de se dominer", un acte vieux comme notre monde.

    Je pense que toute réligion a du bon. En la suivant, on aurait très certainement moins besoin de psi, psi qui fleurissent notre paysage !!! Pour moi, la religion est une philosophie qui s'adapte à l'environnement et établie des règles de bonne conduite des sujets, p.ex. les dix commandements (voir bible, coran, torah etc). Ce sont les hommes qui en font un bon ou un mauvais usage. Comme dans le droit, il y a les lois, et les interprétations (qui font après jurisprudence). Encore faut-il, qu'ils soient imprégnés de sagesse !

    J'ai adoré la réponse plein d'intelligence de William (je connais aussi un Mc), qui dit qu'il faut bannir ou neutraliser tous les extrêmistes. Oui, l'intolérance, le non-respect ... on revient toujours aux mêmes clichés.

    William, quant au "chanteur libre" valaisan, laissez-le vivre et croire en l'UDC au lieu de l'envoyer chez lui en Autriche ou dans la cambrousse. L'aile dure de l'UDC a ceci de bon, c'est de corriger quelques excès néfastes de nos gauchistes (mendiants, squatters, délinquants étrangers et j'en passe)
    (J'applaudi au fait que la gauche a manque, au contraire du fameux 12.12., son coup de jarnac, coup bas qu'elle paiera à l'élection dans 3 ans ... qui vivra verra !). Maurer, diantre, laissez-lui faire ses preuves, et rééquilibrer la CONCORDANCE dans le CF - mais je dévie du sujet ...).

    Le reste c'est du pipeau.

    Bonne journée et Elie Ben, ma Mère, Stéphane, Johann, Saint Dou, Victor et autres vivez et ... laissez vivre !

    Je signe mon pseudo Etoile de Neige alias Bruno Mathis
    (et pourquoi Etoile de Neige? C'est une longue histoire ---)

  • "Homme libre, et si les musulmans avaient raison ? .
    La violence attire la violence!"

    Lisez donc le coran, difficile de faire plus extrémiste.

    http://www.kactuzkid.com/p/cartoons_73.jpg

    "Pensez-vous que nos lois soient parfaites ?"

    Certainement pas. Mais au moins on peut essayer de les changer. Ce qui n'est pas le cas de la charia.

    "Notre néo-capitalisme et notre pseudo-démocratie, gouverné par l'argent, est malade et la fuite dans l'opulence, dans la surproduction et dans le stress en est la preuve !"

    Exact! Et alors?
    S'il n'y avait le pétrole et les pétro-dollars, l'islam ne serait pratiquement rien, une idéologie sans moyens, de 2èem ou 3ème classe. Vivement la fin du pétrole!

    "Hani soit qui mal y pense. Laissez le penseur musulman penser."

    Penseur? Penser? Trop drôle. Il recrache en les modulant à peine des vieilleries plus que millénaires, moyenâgeuses. Mais d'accord, laissons le éructer. Et boycottons son blog où il ne laisse passer que les commentaires qui lui plaisent.

    "Ne se cachant pas, il est probablement moins dangereux que certains ! Je n'ai pas lu son blog et, peut-être, si je l'avais fait, je reviserais mon jugement; mais ce n'est point sûr. Quant au million touché, le gouvernement genevois, tellement fier de lui-même, ne peut se prendre qu'à lui."

    MBG est seule responsable d'avoir complètement foiré le coup. C'est elle qui aurait dû payer... de sa poche.

    "Ceci dit, je ne suis pas contre les musulmans, ni juifs, ni chrétiens, ni ... mais contre tous les extrémistes, venant de gauche ou de droite. "Vouloir dominer au lieu de se dominer", un acte vieux comme notre monde."

    Etre contre tous les extrémistes, c'est très extrémiste ça!

    "Je pense que toute réligion a du bon."

    Toutes les religion sont fondée sur des mensonges. Vous trouvez donc "bon" les mensonges?!

    "En la suivant, on aurait très certainement moins besoin de psi, psi qui fleurissent notre paysage !!! Pour moi, la religion est une philosophie qui s'adapte à l'environnement et établie des règles de bonne conduite des sujets, p.ex. les dix commandements (voir bible, coran, torah etc). Ce sont les hommes qui en font un bon ou un mauvais usage. Comme dans le droit, il y a les lois, et les interprétations (qui font après jurisprudence). Encore faut-il, qu'ils soient imprégnés de sagesse !"

    La sagesse des religions? MDR!

    http://jcdurbant.blog.lemonde.fr/files/iraqifreedomx.thumbnail.gif

    "J'ai adoré la réponse plein d'intelligence de William (je connais aussi un Mc), qui dit qu'il faut bannir ou neutraliser tous les extrêmistes. Oui, l'intolérance, le non-respect ... on revient toujours aux mêmes clichés."

    Tiens, encore un qui n'a lu ni le coran, ni la bible.

    "Bonne journée et Elie Ben, ma Mère, Stéphane, Johann, Saint Dou, Victor et autres vivez et ... laissez vivre !"

    Qu'est-ce que je viens faire dans cette liste. J'ai écrit qu'il fallait le laisser déblatérer.

    Et puisque notre islamiste de service en remet une couche, voici un défi qu'il pourrait relever:

    "Through the Faith Freedom Web site, Sina lists canonical references to Muhammad's actions and offers $50,000 to anyone who can disprove Sina's charge that Islam's prophet was "a narcissist, a misogynist, a rapist, a pedophile, a lecher, a torturer, a mass murderer, a cult leader, an assassin, a terrorist, a mad man and a looter." Respondents relentlessly attack Sina's motives, but none has won the prize."

    Pour résumer, Sina offre 50.000 dollars à qui peut réfuter l'accusation que le prophète de l'islam était 'entre autres' un narcissique, un misogyne, un violeur, un pédophile, un assassin, un génocideur, un terroriste, un fou...

    http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1213794275742&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull

    Et après on vient dire que les extrémistes se sont ceux qui dénoncent ce criminel et ceux pour qui il est un modèle? C'est se foutre de la gueule du monde.

    Certaines personnes sont "extrêmement" naïves, et je suis gentil.

  • @Etoile des Neiges: votre pseudonyme, vous le savez certainement, évoque une chanson d'amour d'autrefois, émouvante, selon les uns, mièvre selon les autres, naïve et populaire en tout cas. Belle époque pour nous autres, où les seules confrontations religieuses que les Suisses connaissaient consistaient pour les petits Catholiques d'apprendre que tous les Protestants iraient en enfer et pour les petits Protestants qu'ils échappaient aux menaces des bons curés et à la confession obligatoire. Loin de nous et loin derrière nous les horreurs de l'Inquisition, les massacres d'Indiens considérés comme des animaux et j'en passe. Loin dans l'avenir aussi les menaces permanentes d'attentats meurtriers, les têtes tranchées devant les caméras de télévision et les scènes de lapidation de pauvres femmes ensevelies jusqu'à la taille en Afghanistan, tout cela au nom d'un livre sacré. Si quatre-vingt pour cent de nos anciens saisonniers (et probablement même plus) se sentaient Italiens, Espagnols ou Portugais avant de se sentir Suisses, c'était surtout par attachement à leurs parents, à leur manière d'être plus joyeux, de faire de la meilleurs cuisine, de mieux jouer au football et d'autres choses importantes de ce genre pour l'identité d'une personne; d'ailleurs ils ont presque tous gardés leur diverses nationalités pendant plus d'une génération. Ce n'était pas un quatre-vingt pour cent comme celui des jeunes immigrants musulmans en Grande Bretagne, qui préfèrent les lois définies par le Coran à ceux de leur pays d'accueil, fussent-elles injustes pour les femmes, inspirées de traditions et de valeurs totalement étrangères à celles de leur pays d'accueil, que certains d'entre eux haïssent au point de souhaiter sa destruction.
    C'est dans cette perspective que s'inscrit le Musulman qui fait couler tant d'encre dans ces colonnes. Il est comme un hôte qui demande l'asile, puis ne cesse toute sa vie de critiquer sa famille d'accueil, qu'il considère comme inférieure pour ses lois et ses coutumes et dont il ne souhaite qu'une chose: qu'elle perde son identité propre pour accepter celle, non pas vraiment de son propre pays d'origine, puisqu'il est né et a été éduqué ici, mais celle d'une identité parfaite fantasmée, comme d'autres fantasment un paradis sur Terre qui n'a jamais existé et n'existera jamais.
    Si vous-me demandez d'accepter un invité comme celui dans ma demeure sans m'irriter, d'entendre ses critiques et ses récriminations fanatiques mon votre égard et à celui de ma famille sans ressentir le besoin de témoigner de mes propres valeurs et de celles que je voudrais voir me survivre pour le bien de vos enfants, tout en gardant la possibilité et le droit d'en mettre en évidence les insuffisances et de les adapter aux besoins de chaque génération par un échange d'idées et des chois démocratiques, alors je dis non. Non pas parce que j'aime le conflit, je l'ai plutôt en horreur, mais justement que les gens comme lui l'imposent à tous ceux qui ne veulent pas se taire, parc qu'ils se préoccupent de leur société, de ses valeurs, de son avenir, et qu'abdiquer face à ce défi leur répugne.

  • Mère, je m'incline devant la justesse et la manière adéquate de dire cela!

  • Et si nous appliquions nous en Suisse la même politique que les Russes:

    "This delightful story just came in thanks to getreligion.org: The Saudis have recently asked permission to build a mosque in Moscow, a city where there are only four mosques and 2 million Muslims. The Russians, however, are saying they want, in return, an Orthodox church in Saudi Arabia."

    http://www.faithfreedom.org/forum/viewtopic.php?t=60214

  • "Mère, je m'incline devant la justesse et la manière adéquate de dire cela!"

    Oui, bravo.
    Des phrases plus courtes rendraient le tout plus lisible.

    "Il est comme un hôte qui demande l'asile"

    Comme Mahomet, qui s'est réfugié à Yatrib, s'en est servi comme base pour commettre ses assassinats et ses rapines pour finir par massacrer tout la population juive mâle et réduire les femmes et les enfants en esclavage.

    Notre islamiste de service sait de qui il s'inspire. Bien heureusement la comparaison s'arrête là. Il n'a aucune chance de parvenir à ses fins. Sinon certaines personnes se seraient déjà occupé de lui, non?

  • " SAUDI ARABIA: BURNT ALIVE FOR CHANGING RELIGION ***
    (by Alessandra Antonelli) (ANSAmed) - DUBAI, AUGUST 13 - The sentence could not be appealed: guilty for converting to Christianity, a young Saudi woman was set alight by her father, who first had cut her tongue. Not an ordinary father, but a member of the Commission for the Promotion of Virtue and Against Vice, a sort of police watching over the moral behaviour of the citizens of Saudi Arabia and the full compliance with the rules of the rigid Wahabi doctrine, by using whiplashes on the legs for too high heels and arresting men and women not linked by marriage or family bonds for meetings in restaurants. "

    http://www.ansamed.info/en/news/ME03.@AM17434.html

    Jamais je n'ai lu notre islamiste de service s'élever contre ce genre de crimes.
    Copie postée ce jour sur le blog (censuré) de l'islamiste de service. Qui parle ce jour de "juste milieu". Quel bouffon il fait. Jamais il n'aura les couilles pour accepter ce genre de vérités.

  • Johann, le dernier lien ne fonctionne pas.

  • Le revoici:

    http://www.ansamed.info/en/news/ME03.@AM17434.html

    Si ça ne marche toujours pas, il faut couper "href="mailto:" dans le lien précédent. Et joindre donc news/ME03 etc.

    Et pour ce lien, j'ai bien rigolé, tant pour le début que pour la fin:

    The Little Bride

    http://www.chick.com/reading/tracts/1054/1054_01.asp

    Ce qui est moins drôle c'est que les auteurs sont poursuivis en justice:

    http://www.straitstimes.com/Breaking%2BNews/Singapore/Story/STIStory_310229.html

  • http://www.ansamed.info/en/news/ME03.@AM17434.html

    C'est " href="mailto:ME03.@AM17434.html">" qu'il faut couper...

  • J'y suis arrivé en prenant la page d'accueil, puis la page des émirats. Ca donne ça: http://www.ansamed.info/en/news/ME03.@AM17434.html

    On a le sentiment de revenir un certain nombre de siècles en arrières. A lire cela, encore plus je pense qu'il faut défendre les droits de l'Homme.

    Pour le comic's, bon, c'est pas une très bonne pub pour christianisme non plus... (:o)

  • @hommelibre: merci de vos encouragements. @Johann: merci de votre commentaire. En ce qui concerne la longueur de mes phrases, quand même plus courtes que celles de Proust (mais évidemment le talent n'y est pas), je ferai peut-être un effort, car vous avez raison. Mais, par ce qui peut-être vu comme une simple coquetterie aussi bien que comme une prétention insupportable, j'exprime aussi une grande admiration pour ceux qui, comme Claude Lévi-Strauss (grand admirateur de Rousseau et de Châteraubriand) ont la capacité, fascinante à mes oreilles et mes yeux, d'aligner des périodes qui se suivent, enchâssées les unes dans les autres mais sans jamais perdre le fil de leur pensée ni déroger aux règles de la syntaxe, avec une intelligence et un talent que j'essaie peut-être maladroitement de capter, sans y arriver évidemment, par mes pâles imitations, qui ressemblent plutôt à des exercices d'écolier. Mais j'adore cela et j'y trouve une certaine compensation pour l'effort que je dois m'imposer pour revenir sur certains sujets dont j'aimerais tant qu'ils disparaissent de nos préoccupations. Et de plus il me semble tellement souvent que tout cela ne sert finalement à rien, que l'histoire suivra son cours sans se préoccuper du tout de nos petits efforts, que je trouve dans ce genre de plaisir narcissique la force de quand même continuer.
    P.S. J'ai fait un effort dans la première et les deux dernières phrases, mais j'ai tiré plus de plaisir de la deuxième. Bien a vous et merci de votre patience et bonne volonté.

  • Mère, si tout le monde avait les moyens intellectuels de votre pensée à long terme, personne ne se plaindrait de la longueur de vos phrases par ailleurs toujours fort élégamment tournées.
    En d'autres termes, c'est un plaisir de lire vos commentaires aussi bien quant au fond que quant à la forme.

    ;o)

  • @Blondesen: Vous êtes trop généreux, mais votre compliment me touche et m'honore. Je crois que nous faisons chacun de notre mieux et si ce mieux est bien, tant mieux.
    P.S. J'ai essayé d'avoir autant d'humour que vous, mais comme vous pouvez le constater, c'est raté. Prenez-le quand même pour un compliment ... et bien mérité.

  • Mère, j'abonde dans le sens de Blondesen: j'apprécie autant la forme que le fond. J'ai parfois tendance aussi à faire des phrases longues, même si j'apprécie les courtes. Votre contenu est élaboré et assez complet pour bien vous comprendre. Et je suis mdr à la lecture de la 2e phrase de ce commentaire, un modèle du genre long, tout en restant compréhensible. Quel talent!

    Dans les phrases longues, il y en a une que j'affectionne. Elle est de René Guénon, dans "Les états multiples de l'être":

    "L'Infini est, suivant la signification étymologique du terme qui le désigne, ce qui n'a pas de limites; et, pour garder à ce terme son sens propre, il faut en réserver rigoureusement l'emploi à la désignation de ce qui n'a absolument aucune limite, à l'exclusion de ce qui est seulement soustrait à certaines limitations particulières, tout en demeurant soumis à d'autres limitations en vertu de sa nature même, à laquelle ces dernières sont essentiellement inhérentes, comme le sont, au point de vue logique qui ne fait en somme que traduire à sa façon le point de vue qu'on peut appeler "ontologique", des éléments intervenants dans la définition même de ce dont il s'agit."

    (:o)

  • @hommelibre: Grand merci. Faisons cependant attention de ne pas transformer le forum en un lieu d'échange de compliments entre personnes de connivence, ce qui serait contraire à sa finalité. Sauf exception, je prie donc dorénavant mes semblables de considérer que j'apprécie et parfois admire leurs interventions si je ne formule ni objections ni déplaisir. Il m'arrive aussi de ne pas me sentir concerné ou d'être indifférent à telle ou telle opinion ou information, que je m'abstiens dès lors d'encombrer systématiquement d'un commentaire.
    P,S. Dans un accès d'hubris probablement dû au trop plein de compliments reçus, je propose de remettre au goût du jour une qualité dont on a oublié qu'elle pouvait s'appliquer au contenu de la pensée aussi bien qu'à sa forme, ainsi qu'à tous les aspects du comportement et de l'expression, dont elle représente, à mon sens, un des plus hauts accomplissement: il s'agit de l'élégance, par quoi je traduis en partie le terme anglais de "grace" que Robert Redford (varions les références) a utilisé dans une interview dont que je garde en mémoire.

  • *Mère, je suis presque tenté de dire ... supérieure, comme les choses sont bien dîtes! Je vous remercie pour vos commentaires "éclairés" en toute modestie.

    Quant à Etoile ... si j'interprête, la naîveté (je ne suis pas de langue française et ne sais pas aussi bien manier la langue de Rousseau, mais essaie d'exprimer mes sentiments, parfois provocatrices (selon Larousse: Ingéniuté, simplicité d'une personne qui manifeste ses idées, ses sentiments et aussi propos qui échappe par ignorance. Pour moi, naîveté a une consonance avec bêtise. Parfois, j'ai l'impression que sur le web il y des personnes qui feraient mieux s'abstenir, car bêtise rime aussi avec stupidité.

    Ceci dit, la chanson Etoiles deS Neiges est assez sentimentale et ne pas à mes déplaire (dans ce monde de ... brutes?) par les mots de Jacques Plante:
    "Etoile deS neiges, sèche tes beaux yeux. Le ciel protège les amoureux. Je pars en voyage pour qu'à notre retour, à tout jamais plus rien n'empêche notre amour!"
    et chantée par différents solistes, notamment version moderne par Simon et les Modanais: http://fr.youtube.com/watch?v=UC-Fb3JYLyI

    Chère mère, d'après vos écrits vous n'êtes tombée de la dernière pluie et on est fait pour s'entendre; toutefois il ne faut pas confondre Etoile des Neige avec ... DE Neiges (origines cristaux des neiges et si vous insistez, un jour je vous racconterai peut-être de vive voix pourquoi on m'a appelé ainsi!).

    Ceci dit, revenons à nos moutons (blancs comme neige?). Je suis d'accord avec vous que les chrétiens, au nom de la réligion, ont commis les pires attrocités, à commencer par la guerre des réligions. A chaque fois, on a dit, plus jamais cela et on l'a répété après l'Holocauste. Le cruauté des hommes ne connaît pas de frontières et, c'est vrai dans l'Allemagne nazi, à défaut de musulmans?, les juifs et les tsiganes ont péris. A Sebernica on s'est exclamé: ce n'est pas possible et aujourd'hui en Paléstine, en Iraq, en Afghanistan, au Pakistan, en Inde et je m'arrête là, pour ne pas citer les pays africains à majorité musulmane, on utilise le même diaposon. Un triste constat, il y a toujours de la M.... quand la réligion s'en mêle et mon cher Johann, ce n'est pas la faute à la réligion, mais bien la faute à l'homme (au masculin et féminin). Mère a eu raison de citer l'inquisition, les massacres d'Indiens, les guerres entre catholiques et protestants. A ce sombre tableau, il ne manque plus que les horreurs commises contre les juifs depuis la nuit des temps! Il me semble que les musulmans vivent encore dans un autre siècle et ont la peine d'assimiler notre société, diantre loin d'être parfaite, de néolibéralisme. Quand je dis, Johann, que les extrémistes devraient tous être mis sur le "bûcher", je ne suis pas loin de la vérité. Et si les Musulmans avaient raison? C'est de la provoc, car je suis bien entendu contre tout Diktat et Jjihâd, qui signifie au fait lutte, pour le Musulmans, au nom d'Allâh. Johann, j'ai l'impression que vous n'êtes pas un être tolérant et quand c'est noir, c'est noir. Or, dans la vie il faut nuancer et accepter les autres opinions. Vous m'excuserez, je ne veux donc pas entrer dans les détails de vos écrits sur mon message. Je conclus par: "si on abandonnait un peu cette haine et la remplaçerait par amour"? ; mais voilà je tombe dans la naîveté !

    Bien à vous et dire que je n'éprouve pas de plaisir à lire le blog d'homme libre, pas toujours libre, serait mentir !
    Etoile de Neige

  • @Etoile DE Neige: désolé pour cette confusion. J'avoue que je lis souvent trop rapidement, mais je trouve un réconfort dans la pensée que cela vous a fait rêver un peu en pensant à la chanson et que vous avez pris tout cela avec humour (souvent aussi précieux que l'amour et moins douloureux). A part cela, l'opposition que vous faites entre haine et amour est évidemment juste et correspond parfaitement aux définitions correspondantes du dictionnaire. Mais dans la réalité psychique, je crois qu'il en est souvent autrement, comme le montrent les nombreux exemples d'amours apparemment instantanément transformés en haine lors d'une déception amoureuse, comme en témoignent notamment certaines procédures de divorce.
    Ainsi, sans en juger sur le fond, puisque comme vous je ne connais nos correspondants que par leurs écrits, la haine que vous détectez dans leurs (ou peut-être nos) paroles n'est souvent qu'une amour terriblement déçu, une difficulté de s'accommoder d'une réalité si imparfaite que celle de notre monde. Ce sont alors les manifestations d'un idéalisme où d'un sentimentalisme presque toujours dangereux, il faut bien le reconnaître, et cela avant tout pour leur auteurs, mais qui méritent néanmoins d'être évalués selon une aune morale différente de celle des véritables brutes auxquelles vous faites allusion, et qui, je le crains, existent bel et bien, comme l'attestent leurs crimes et la manière dont ils tentent de les justifier. Quant à ceux qui partagent cet espace avec nous, ce sont presque tous des gens de bonne foi motivés par le désir de partager leur savoir et leurs convictions pour le bien de la communauté. Ayant parfois trouvé difficile dans leur vie personnelle et sociale d'agir aussi bien qu'ils l'auraient voulu, ils essayent néanmoins de penser et de dire mieux et, si possible, même vrai.
    Cela n'empêche pas, soyons réalistes, que certaine sont à tel point prisonniers de croyances ou d'idéologies (religieuses ou non) dangereuses du point de vue social, civique et humain, que nous devons essayer d'en protéger d'autres trop naïfs ou ignorants de l'histoire des idées, des moeurs et des sociétés. Comment garantir que nous n'essayons pas simplement de remplacer leurs préjugés par les nôtres, comment donc nous donner le droit de juger? Cette garantie absolue n'existant pas, nous sommes obligés de nous en tenir à un certain nombre de procédés mises au point et respectées dans notre civilisation et ses enseignements, tels qu'ils se reflètent dans nos lois, nos moeurs et nos coutumes: l'esprit critique et auto-critique en font partie, ainsi que la tolérance (sauf pour l'intolérance) et le respect des principes énoncés dans la Déclaration des Droits de l'Homme. Quant à moi, j'accorde une certaine priorité à la capacité de reconnaître ses propres erreurs et ceux de la civilisation dont nous sommes les héritiers. Il ne s'agit pas nécessairement de la politiquement correcte demande de pardon faite par un chef d'Etat (n'oublions pas qu'un politicien sincère peut n'être qu'un politicien qui a appris à le paraître), mais d'un certain sentiment de douleur et éventuellement de honte que peut avoir chacun de nous lorsqu'il lit les chroniques du Frère Barolomé de Las Casas ou qu'il revoit un documentaire sur les émeutes de Watts ou de Soveso, pour ne prendre que ces deux exemples.
    A cet égard, innombrables sont les exemples d'expression de ces sentiments dont j'ai été témoin au cours mon existence déjà bien longue, que ce soit dans le domane publique ou privé et innombrables sont les livres et les films qui lui sont consacrés, et si Monsieur Ramadan et ses corrélogionnaires les plus actifs agissait de même en ce qui concerne des crimes et des exactions commises au nom de l'Islam, il se serait déjà rapproché quelque peu de ses concitoyens suisses. Les autres reproches que nous lui faisons et que nous faisons à tous les intolérants qui se mettent à part et au-dessus du reste de l'humanité sous prétexte qu'ils ont été choisis par parole divine, qui n'accordent pas le statut d'égal à ceux ne partageant pas la croyance en cette source, qui n'utilisent pas ce qu'ils considèrent comme un bien suprême pour aimer tous les autres (comme vous le dites si bien), mais pour en exclure, punir et avilir certains, sont bien connus de ceux qui suivent nos échanges depuis quelque temps.

  • "Alors que Victor est interdit de blog pour avoir offensé la bien-pensance féministe"

    Qu'est-ce qu'il a raconté notre Winteregg national?

  • "Les arguments sont d'une faiblesse intellectuelle ahurissante: par exemple associer l'occident et la prostitution. Comme si cela n'existait pas bien avant le siècle des Lumières et en toutes régions du monde. H.R. fait dans le n'importe quoi. "

    C'est un classique des attaques islaimistes contre l'Occident, comme quand Amedinejhad est venu prétendre que l'Homosexualité n'existait pas en Iran... Ouaaarf! En Iran la seule manière pour els homos de ne pas se faire attrapper par la police des moeurs c'est de changer de sexe! En effet les homos sont considérés en Iran comme des passibles de peine de mort, alors que les transexuels sont classés parmi les malades...

  • En ce qui concerne moi, je ne voix pas de problemme, si vous connez l'histoire de la civilisation european, vous noticerez que la religion de Christ n'a ete pas adopte bénévole aussi par la majorite...

  • Et si toute les religions avaient tort alors, les axiomes ce n'est qu'un mot pour désigner une vérité invérifiable.L'islam comme la religion catholique suivent la même voie, vous dite que le voile empêche la femme d'être libre mais c'est du féminisme radical. Une femme qui choisit de mettre ou non le voile selon sa volonté voila le vrai féminisme. Quand à la lapidation des femmes c'est une conception chrétienne et non musulmane.

  • Masturbation intellectuelle...

  • Il va falloir en finir avec les Ramadans et autre cinglés de la cafetière qui sont pour la lapidation, le meutre des mécréants, bref pour l'islamisation de la planète avec la charia et le djihad et autres salopperies qui vont avec.

    Ce sont des valets de chambre des religieux qui avancent sournoisement car ils cultivent le "bien-paraître"

    C'est directement à "La tribune de geneve" qu'il faut s'adresser et porter une plainte à celle-ci.Ils sont dangereux pour la Suisse et pour l'Europe, ils sème le trouble à l'ordre publique. Ou bien ils écrivent et dénoncent tout ce qui est criminel venant du coran, ou bien ils sont interdits de blogs.

    Ces types devraient déjà faire l'objet de plaintes et être en prison avant expulsion ! Faudra-t-il que le peuple fasse le travail des autorités? Attention ce sera beaucoup plus violent...Arrêtez ces fous de dieux et virez les!!!

  • Bonjour tous le monde,
    c'est bien comme Blog .Pour les gens qui sont contre l'ISLAM et les Musulmans, Je pose trois questions et s'il y'a un parmi vous qui peut me répondre!

    1- Vous êtes qui ?
    2- Comment vous êtes venu sur terre?
    3- Est ce que vous avez lu le sain Coran?

    Voila mes trois questions.

    Pour les gens qui disent "l'islamisation de la planète avec la charia et le djihad" c'est rien avoir avec ça: cette vie est test et la torah , l'évangile et le Coran sont les réponse pour ce test. La je pose une question

    - pourquoi y'avais ces trois religions par le passé?
    - pourquoi les gens continue a se battre autour de ces trois religions ?

    réfléchissez bien avant de prendre des décisions et de parler n'importe comment.

Les commentaires sont fermés.