13 novembre 2008

Hémisphère nord: la grande famine de 1816 - l’année sans été

L’année 1816 fut l’année sans été en Europe et aux Etats-Unis, et même jusqu’en Chine. C’est ainsi que les historiens ont nommé cette année catastrophique. L’Europe connu des températures inférieures à 0 degré pendant l’été, des pluies glaciales, et toutes les récoltes furent détruites. Que s’est-il passé?


Tambora1.pngEn 1812 et 1814, des volcans des Caraïbes et des Philippines avaient été très actifs, laissant dans l’atmosphère des tonnes de poussière. En 1815, un volcan d’Indonésie, le Tambora, a explosé, un peu à la manière du Krakatoa en 1883. L’explosion du Tambora fut décrite par des témoins et transcrite par les chroniqueurs de l’époque.

“Le 5 avril 1815 eut lieu une première éruption donnant une colonne éruptive de 33 km de hauteur et qui dura 33 heures. Le paroxysme de l'éruption eut lieu 5 jours plus tard, le 10 avril. Vers 10h du matin, une colonne éruptive de 44 km de haut monta dans le ciel, mais l'éruption dura seulement 3h. Vers 7h de l'après-midi, l'activité du volcan augmenta, suivi une heure plus tard d'une pluie de ponce sur le village de Sanggar, 30 km à l'est. Le volcan à ce moment était alors surmonté d'après les témoins de trois « colonnes de flammes », en fait trois colonnes éruptives. La chute de pierres ponces dura jusqu'à 10h du soir, lorsque le village de Sanggar fut ravagé par une onde de choc. Vers ce moment, toujours d'après les témoins, les trois colonnes fusionnèrent et la montagne ne fut plus qu'une masse de « feu liquide ».”

Le volcan tua directement 11’000 personnes et le tsunami qui suivi environ 50’000. La poussière du Tambora, ajoutée à celle des autres volcan, fit un nuage sur l’hémisphère nord pendant presque deux ans. Le soleil étant voilé, voire absent pendant toute l’année 1816, la température se refroidit dramatiquement.

“En mai 1816, le gel détruisit la plupart des récoltes qui avaient été plantées et en juin deux grands blizzards dans l'Est du Canada et en Nouvelle-Angleterre entraînèrent de nombreuses morts. C'est presque un pied de neige qui fut observé dans la ville de Québec au début de juin. En juillet et août, on vit de la glace sur les lacs et les rivières aussi loin vers le sud qu'en Pennsylvanie. Des différences rapides et extrêmes de température étaient habituelles et des températures normales ou proches de la normale en été, allant jusqu'à 35 °C, pouvaient tomber au-dessous de zéro en quelques heures.”

Les conséquences humaines furent particulièrement graves:

“L'Europe, qui n'était pas encore rétablie des guerres napoléoniennes, connut une crise alimentaire. Des émeutes de subsistance éclatèrent en Grande-Bretagne et en France et les magasins de grains étaient pillés. La violence fut la pire en Suisse, pays privé d'accès à la mer, où la famine força le gouvernement à déclarer l'état d'urgence. Des tempêtes d'une rare violence, une pluviosité anormale avec débordement des grands fleuves d'Europe (y compris le Rhin) sont attribuées à l'événement, comme l'était le gel survenu en août 1816. Un documentaire de la BBC réalisé en Suisse estimait que les taux de mortalité en 1816 étaient cette année deux fois supérieurs à la moyenne avec au total deux cent mille morts.”

Les populations en étaient souvent réduites à manger des racines, quand celles-ci n’étaient pas gelées. Les couchers de soleils avaient pris des Turner.jpgteintes psychédéliques, et le peintre Turner en témoigne dans certains tableaux de cette époque. En fait tout l’hémisphère nord fut atteint:

“L'éruption du Tambora donna aussi en Hongrie un exemple de neige marron. L'Italie connut quelque chose d'analogue, avec de la neige rouge qui tomba tout au long de l'année. On croit que la cause en était la cendre volcanique contenue dans l'atmosphère.

En Chine, les températures exceptionnellement basses de l'été et des trombes d'eau furent désastreuses pour la production de riz dans la province du Yunnan au Sud-Ouest, avec comme résultat une famine générale. Fort Shuangcheng, aujourd'hui dans la province de Heilongjiang, signala que des champs avaient été ravagés par le gel et qu'en conséquence les conscrits désertaient. Des chutes de neige en été se produisirent en différents endroits dans les provinces de Jiangxi et d'Anhui, toutes les deux dans le Sud du pays. À Formose, pourtant sous un climat tropical, on vit de la neige à Hsinchu et à Miaoli, et du gel à Changhua.”


Sources: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ann%C3%A9e_sans_%C3%A9t%C3%A9


912TripoliCamping.jpg

15:32 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : 1816, famine, volcan, tambora, napoléon, émeutes, suisse | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Merci pour cet article. Je connaissais l'épisode, et il est bon de rappeler que la nature elle-même se charge de grands bouleversements inattendus et imprévisibles, souvent vite oubliés....
Qui se souvient de l'hiver 84-85, où les températures sont restées négatives pendant près d'un mois, avec des chutes nocturnes à -20 degrés?
Moi je ne l'oublierai pas...je rentrais d'Argentine, et nous vivions temporairement sur un camping à Winterthur, et avions 50cm de glace sur le toit ainsi que de magnifique glaçons devant les fenêtres de la caravane...
Le petit lac à côté du camping avait été transformé en patinoire, la première fois depuis des décennies...

Qui se souvient que l'année où explosa le volcan Mount St-Helen, il a plu tous les jours de juin à mi-juillet?
Je ne l'oublierai pas non plus, car une de mes filles est née un 15 juin de cette année, et il a plu tous les jours après sa naissance pendant un mois, au point que sécher le linge était devenu très problématique (nous habitions un chalet à Appenzell)

On oublie vite les fluctuations de climat, et avons tendance à se rappeler le climat comme "stable" ....

J'ai une montagne de dossiers sur le sujet, que je collecte à droite et à gauche...car le sujet m'intéresse!

Bonne soirée!

Ark

Écrit par : arkencielle | 13 novembre 2008

Oui je suis aussi très fan de tout ce qui concerne la météo. Je voulais être météorologue à 14 ans. J'ai renoncé quand j'ai vu ce qu'il fallait apprendre de maths... mais j'ai toujours aimé observer, évaluer le vent, les nuages, l'humidité. Et après c'était le ciel, les étoiles, les galaxies.

Connais-tu le poème de Baudelaire: "L'étranger", qui finit par:

"J'aime les nuages, les nuages qui passent, là-bas, là-bas... les merveilleux nuages".

Tiens à ce propos j'ai commencé à lire "La théorie des nuages", de Audeguy. Une histoire originale qui mêle le présent et la vie de l'anglais qui a le premier donné leurs noms aux nuages.

Écrit par : hommelibre | 13 novembre 2008

La météo est un système qui est utilisé pour tenter d'explorer la théorie du chaos. Cette part d'aléatoire, mais qui obéit à une logique invisible, cool. Et aussi comme tu dis l'instabilité dans la stabilité. Bref, c'est du vivant avec lequel nous sommes en interaction.

Écrit par : hommelibre | 13 novembre 2008

j'aime bien ces imates,tu les as bien chosiies!

Écrit par : wikipedia | 03 avril 2009

Je suis de la même opinion qu’Ark est. Les savants parlent parfois d’un tel phénomène que la Nature elle-même sait régler la population et son bien-être. Quand il devient difficile pour elle de ne faire que nous octroyer ses biens elle prend la décision de tourner les choses vice-versa.

Écrit par : Skye - Whois Suchen | 15 mai 2009

Skye et companie: allez squatter ailleurs avec vos commentaires inutiles juste pour faire une pub. Je vais bientôt vous effacer systématiquement.

Écrit par : hommelibre | 15 mai 2009

merci pour les précisions
je connaissais la grande famine de 1816 mais pas les cause
bon travail

Écrit par : murielle létourneau | 16 février 2011

merci pour les précisions
je connaissais la grande famine de 1816 mais pas les cause
bon travail

Écrit par : murielle létourneau | 16 février 2011

dgfdxhf

Écrit par : links of london bracelets | 24 février 2011

J'aimerais bien me mettre en rapport avec Ark pour un livre. Pourrait-il me contacter?

Écrit par : serge | 13 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.