O-O-OBAMA! O-O-OBAMA!

"We have a dream" pourrions-nous dire. Nous avons un rêve, au-delà des seuls Etats-Unis. L'Europe, l'Afrique aussi vibrent à l'élection d'Obama. Après le cauchemar Bush, après 8 ans de descente aux enfers qui ont profondément déstabilisé le monde, qui l'ont rendu beaucoup plus dangereux, Obama est comme une respiration, une liberté retrouvée.

ObamaTV1.jpgSa victoire est multiple. C'est la victoire d'un symbole, qui touche profondément conscients et incoinscients: un métis à la tête du pays! Inouï! Incroyable!

C'est aussi la victoire de mots forts, d'un discours à la fois en prise sur le réel mais qui restitue le rêve aux américains. La force des mots c'est la force d'un engagement, et cette force créative était de son côté.

Ne faisons pour autant pas dans l'ingénuité. Barak Obama s'est préparé à cette victoire depuis des années. Il a été un  politicien redoutable et habile. Il a mis en place des réseaux à une période où Hillary Clinton pensant  devoir être légitimement candidate.

Il a été entouré d'une équipe très pointue, connaissant parfaitement le terrain, les  Etats ou comtés à gagner,  Obama c'est la plus grosse machine à gagner que l'on ait vu depuis longtemps. Cette efficacité est de bonne augure.

Ne croyons pas pour autant que la paix revient demain dans le monde. N'attendons pas tout de lui. Il sait être dur, tranchant. Il est doté d'une intelligence qui le fera être redouté par ses adversaires autant que par ses partenaires. N'oublions pas aussi qu'il hérite d'une Amérique en salie, cassée, et que les chantiers sont nombreux et ardus. Mais quel souffle passe à travers lui!

Souhaitons déjà la fin du mensonge, du cynisme et du mépris affiché par le clan Bush 

Un mot aussi pour sa femme, admirable d'énergie et de franc parler,  de liberté et d'intelligence.

Et un sacré coup de chapeau à la démocratie américaine!

Viva Obama!!! We shall overcome!

Catégories : Politique 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Obama aux USA, Rochat aux Genevois!

  • Yeeeeeeeeeeeeeeees, VIVA OBAMA!

  • En 2003, Joe Biden refusa d'être candidat aux primaires démocrates malgré les sollicitations de son camp.

    Candidat putatif à la vice-présidence au côté de John Kerry en 2004, il a publiquement fait part de son choix personnel pour un ticket présidentiel entre Kerry et le républicain John McCain, un ami personnel des deux hommes.

    Lors des primaires démocrates, durant les débats avec ses concurrents, il s'en prend notamment à la faible capacité de jugement du sénateur Barack Obama en matière de politique étrangère, affirme alors que ce dernier n'est pas prêt à être président et raille son style à l'emporte-pièce déclarant qu'il « est le premier (candidat) afro-américain qui s'exprime bien, soit brillant, propre sur lui et beau garçon ».

Les commentaires sont fermés.