Ma revue de presse: Congo la honte, Obama, Piccard

L’Afrique, cette terre si belle, si attachante, n’en a pas fini avec l’horreur. La reprise de la guerre dans l’est du pays ravive des plaies non refermées et renoue avec les horreurs si banales que l’on connaît trop, au point d’y devenir presque insensible. Pourtant, il faut redire cette horreur, dénoncer encore, ne pas oublier nos frères africains.

Congo2.jpgRépublique démocratique du Congo: viols en masse

La guerre a donc repris. Pour la troisième fois en 12 ans. Personne ne veut donc arrêter cela? Et comment les belligérants trouvent-ils l’argent pour s’armer? Qui les paie, ou quelles subventions occidentales leur donnent les moyens de massacrer encore et encore les populations civiles? Qui vérifie où va l’aide occidentale?

Encore une fois, une fois de plus, inlassablement, ce sont les civils qui trinquent. Les pillages enlèvent aux habitants le peu qu’ils ont. Ceux-ci doivent s’exiler encore une fois pour fuir les zones de combats. Depuis combien d’années, et pour encore combien d’années, verrons-nous les colonnes de civils africains traversant des paysages incertains, vers des tentes où ils n’ont plus rien, souvent pas même à manger?
Congo1.jpg
Les pillages, les meurtres continuent, commis par les deux armées. Et l’horreur, la honte: les viols en masse utilisés comme armes de guerre. Des crimes systématiques faits pour humilier les populations, détruire les familles, casser les identités. Cette guerre-là est aussi terrible que celle des fusils. Soldats qui pratiquez les viols en masse, entendez ceci: vous n’êtes plus des hommes comme les autres. L’humain a en lui le meilleur et le pire, certes, mais quand le pire devient systématique, voulu, valorisé, prôné, et quand ces crimes sont de toutes façons impunis, vous ne méritez plus tout-à-fait le qualificatif d’humain. Il y a chez l’humain une balance qui équilibre le pire et le meilleur. Vous avez renoncé à cette balance. Pourtant si, vous êtes des humains, et les armées d'Europe n'ont pas fait mieux au XXe siècle. Vous êtes le miroir de notre propre capacité d'horreur. Mais cela ne peut justifier vos crimes. Et si le retour de bâton s’abattait contre vous, et que vous soyez vous-mêmes victimes des pires crimes, je crois hélas que nous n’aurions plus aucune larme pour vous pleurer. On pleure ceux qui ont gardé quelque dignité humaine. Ce n’est plus votre cas.


obama1.jpgObama président?

N’attendons pas de miracle. Le personnage est charismatique et son métissage nous plaît à cause du passé raciste des Etats-Unis. Et certes, il représente l’antidote à l'héritage de la clique de Bush, dont McCaine est dépositaire qu’il le veuille ou non. Tout sauf Bush est une bonne raison de voter Obama. Pour autant n’attendons pas de miracle: Barak reste américain d’abord, prêt au protectionnisme, à renforcer la guerre d’Afghanistan, et forcément limité par la conjoncture. N’attendons pas Obama en sauveur, mais plutôt en nettoyeur des errements de l’ère W.

Et espérons que l’Ohio ne reverra pas les tricheries qui ont permis de justesse la réélection de W en 2004. Tricheries qu'une démocratie devrait empêcher par tous les moyens. Les républicains savent qu’en trichant comme cela a été fait, ils ont gagné 4 ans de plus. Ohio 2004: triste image de cette puissante démocratie.


Mort de Jacques Piccard
Piccard.jpg
L’explorateur suisse est mort. Celui qui le premier était descendu à - 11’000 mètres sous la surface. Celui qui avait fait rêver les Suisses, avait lui-même un rêve. Il l’a mené jusqu’au bout. Une pensée à la mémoire de cet homme d’audace et de curiosité, qui a su se donner les moyens de réaliser son rêve.


 

 

 

 

Iici pas de viol. Du respect, de l'espoir, mais de la violence aussi:

CouvDiable.jpg

Catégories : société 6 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Pour rebondir sur la première partie de ton post....

    http://www.youtube.com/watch?v=zj83MuF6u8A

    Ca a déjà quelques années, mais cela me touche toujours autant.
    Bon début de semaine!
    Ark

  • Peux-tu éclairer ma lanterne? c'est quoi la différence entre le MCG Mouvement changer Genève, et MCG Mouvement citoyen Genevois?
    A plus.
    Ark

  • Bonsoir,
    D'où viennent vos photos ? Quel photographe les a prises, pour quelle agence et à quelle date ?
    Vous écrivez "revue de presse", il est d'usage de de citer ses sources et d'attribuer les crédit photos aux photographes de presse. Ça n'enlève rien à l'horreur, mais ça fait partie des bonnes pratiques, y compris sur les blogs.
    Merci.

  • Photo 1: Keystone, citée par 20minutes.ch
    Photo 2: tirée de http://www.congopanorama.info/news/echoarchives2.shtml
    Image 3: http://obeygiant.com/
    Photo 4: archive tsr

    Pas plus d'infos, en particulier pour la photo 2. C'est toujours délicat de passer une telle photo car on ne sait si la source est fiable, en loccurrence il n'y a ni agence ni nom de photographe ni droit. Il pourrait s'adir d'un montage destiné à alimenter telle ou telle idéologie politique d'autant plus que le site en question est assez nationaliste et anti-tutsis. Mais l'on sait par ailleurs, les ONG et d'autres sources, que ces viols en masse ont réellement lieu, donc de toutes manière cette image illustre une terrible réalité. L’image est choquante, violente, et j’ai hésité avant de la mettre. Mais je pense important que cela se sache et se voie. Tant que c’est loin de nous cela ne nous concerne pas. mais il faut bien qu’un jour cela s’arrête.

  • Merci pour ces précisions, indispensables s'agissant d'une "revue de presse".

    Pour les situations de conflits, mentionner la source des informations, donc des images est essentielle, si vous voulez être pris au sérieux. Les correspondants de guerre risquent leur vie pour ramener des images, le blogueur assis derrière son écran devrait au moins mentionner son nom, juste par respect pour ce travail, sans parler des droits d'auteur. Si le site d'origine ne mentionne pas les sources des images, cela devrait nous alerter sur la pertinence des informations et nous faire douter de leur objectivité. Ces photos peuvent avoir été prises n'importe où, avoir un lien avec les événements relatés, ou pas. De même que votre billet dans quelques temps, sans aucune référence, il n'a pas grande valeur ou du moins pas la même valeur qu'avec des sources identifiables.

    Idem pour le travail de création du graphiste, illustrateur, photographe, etc. La photo d'Obama que vous reproduisez est une création, il serait bien de mentionnez au moins le nom du créateur, http://tinyurl.com/6754dq après avoir vérifié les droits de diffusion ;-)

  • bravo! Vous avez inventé un article tres philosophique. J'appercie vorte point de vu sur le probleme. J'espère beaucoup que vous continuez à écrire de cette facon, j'attendrai de nouvelles notes.

Les commentaires sont fermés.