Armée: les femmes socialistes donnent un susucre aux hommes

Des femmes socialistes annoncent pour l’automne le dépôt d’une initiative parlementaire pour en finir avec l’obligation de servir dans l’armée. L’argument privilégié est d’établir une égalité hommes-femmes, les hommes n’étant plus contraints à un engagement auquel les femmes ne sont pas tenues.

Egalité réciproque

FemSoc2.jpgIl y a de quoi sourire. Depuis quand les féministes de gauche se soucient-elles d’égalité pour les hommes? Peut-être se rendent-elles compte enfin que l’égalité ne peut être à sens unique et qu’elle doit être réciproque.

Voyons l’idée. Les hommes ne seraient plus astreints à se rouler dans la boue des prairies froides d’hiver. Ne le feraient que des volontaires. Et les femmes pourraient aussi s’engager volontairement. Nul doute qu’elles vont se bousculer au portillon.

Mais, en quoi cette idée rétablit-elle l’égalité? Uniquement dans la fin de l’astreinte exclusive pour les hommes. De quelle égalité s’agit-il là? D’une égalité virtuelle, d’un voeux pieux, car dans l’éducation actuelle ce sont les hommes qui sont encouragés à faire les soldats. Alors soit cette initiative passe et l’on apprend aux petites filles tout ce qu’il y a de bien à faire l’armée: se faire des potes, obéir sans discuter, être prête à perdre une jambe sur une mine anti-personnelle, etc. Soit on laisse l’obligation et on l’étend aussi aux femmes.


Egalité n’égale pas parité

Il faut noter ici que les femmes socialistes ont implicitement admis que l’égalité et la parité ne sont pas la même chose. Car si elles réclamaient la parité, il faudrait impérativement autant de femmes que d’hommes dans l’armée. Bien du plaisir pour imposer cela au peuple suisse.

Et pourtant... fidèles à la doctrine d’acier et aux méthodes machistes de Madame Calmy-Rey, elles devraient exiger la parité. Et de la même manière que MCR avec les apprentis ambassadeurs, ne pas mettre plus d’hommes sous les drapeaux qu’il n’y a de femmes. Donc même si leur initiative aboutissait, elles devraient imposer cette parité dogmatique. Selon wikipedia, il y a environ 2000 femmes sous les drapeaux, si le chiffre est exact. Autant d’hommes, selon le dogme de la parité, cela nous fera une armée de 4000 personnes. Nul doute qu’il y aura beaucoup d’économies réalisées...


Valérie Garbani cheffe de l’armée

Quand à avoir une femme cheffe de l’armée, pourquoi pas. Mais comme dans toute activité humaine il faut bien connaître ce que l’on va diriger. Elle aura donc dû faire tout le parcours, de simple soldate à colonelle. Toute autre procédure ne serait qu’un passe-droit et un abus. A moins d’y mettre Valérie Garbani: elle a l’habitude de la castagne, d’envoyer promener les gens, d’utiliser une certaine violence. Avec elle à la tête de l’armée, l’Europe nous craindrait enfin!

A propos, on apprend cette semaine que Madame Garbani a été condamnée pour injures envers les forces de l’ordre. Bien heureusement. Par contre, disparue la supposée violence domestique qu’elle prétendait avoir subie. Tiens tiens, tout cela n’était-il qu’un montage pour la faire passer pour victime?


Egalité: d’autres thèmes

Les femmes socialistes seront crédibles quand elle se battront pour l’égalité réciproque dans d’autres domaines plus brûlants: égalité des parents après divorce avec autorité parentale conjointe (Mme Roth-Bernasconi y est opposée) et garde alternée; égalité devant la justice - là il y aura du boulot pour rééduquer les magistrats misandres et incompétents de gauche. Egalité d’embauche dans les administrations d’Etat tenue par une femme. Entre autres.

Mais là, je crois que je rêve...



Et toujours une pensée pour les 2 Suisses en Lybie:
Free1:2Hostages.jpg
Catégories : société 23 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Bonjour Hommelibre,

    une partie de votre billet a capté mon attention : Valérie Garbani cheffe de l’armée

    PTDR :o)

    Chouette va y avoir de l'ambiance dans les casernes, les fouriers seront contents, les sergents major moins mais bon... !!!!

    Garbani Cheffe de l'armée et Bagnoud chef du DDPS, la chaîne de commandement sera au top, always "HYPER"... :o)

    Awaaaaaaaaaaaaaaareeeeee
    :o)

    Bien à vous,

    Stéphane

  • Stéphane, ça ferait un duo d'enfer. Et avec vous comme président (vous avez votre fan club!), la Suisse offrira enfin le visage d'un pays moderne, qui en a, et plus personne n'oserait venir contester nos frontières. La force de dissuasion psychologique serait telle qu'il n'y aurait plus besoin d'armée...

  • Au premier rang, tenant la banderole, vous auriez remarqué la présence de Ruth Dreifuss, Liliane Maury-Pasquier et Maria Roth-Bernasconi.

    Ruth Dreifuss = LAMAL;
    Liliane Maury-Pasquier = affaire du don du rein;
    Maria Roth-Bernasconi = cherchez seuls, les amis...

    """Nul doute qu’elles vont se bousculer au portillon."""
    En période de chômage, cela peut être vrai...j'écris bien PEUT...

    """Valérie Garbani cheffe de l’armée"""
    Une alcoolique notoire, condamnée pour insultes à agents ? ? ?

    """Mais là, je crois que je rêve..."""

    Non, l'ami, vous êtes en plein cauchemar...

  • De nos jours, l'armée, c'est aussi beaucoup de tâches de communication et de secrétariat, et les efforts physiques effectués sur le terrain ne font pas tout. D'ailleurs, même en cas de mixité des épreuves fondées sur la résistance physique, il y aurait certainement des femmes qui seraient déclarées suffisamment fortes pour conduire les diverses machines utiles dans une guerre de nos jours. Ensuite, la fin du service militaire devrait plutôt être regardée en relation avec les progrès de la paix dans le monde, et non des dispositions techniques ou morales isolées, comme la professionnalisation du corps d'armée ou la parité des sexes.

  • Oui, cher ami savoyard, d'accord avec vous sur la disparition de l'armée en relation avec la paix dans le monde. Et d'accord pour dire que bien des femmes seraient aussi costaudes que des hommes pour des tâches physiquement éprouvantes. La proposition du jour des femmes socialistes argue principalement d'un supposé souci d'égalité hommes-femmes. Cet argument, surtout venant de leur part, est assez décalé et surprenant.

  • @ Victor: Vous savez, il est possible que Mme Garbani change. Moi je crois en l'humain et sa faculté évolutive. Et puis dans l'état-major de l'armée, les hommes sont-ils tous des oies blanches? Auriez-vous quelque chose contre VG? parce que moi, rien, vraiment rien... noooooon, jamais elle n'a accusé un homme sans preuve et dans des conditions ... qui questionnent... Noooon rien contre VG. Ou alors à l'insu de mon plein gré...

  • Les rêves ont l'avantage d'être doux...Morphée etc.
    La réalité étant cruelle, se réfugier dans des rêves de possibles changements de l'espèce humaine, rélève de l'utopie...comme le communisme, dont nous connaissons maintenant l'issue...

  • Vous savez, Victor, au départ, les humains aboyaient sur tous les gens qui passaient à proximité, et un puis un jour, ils ont décidé de quand même vérifier leur degré d'hostilité. Cela n'empêche pas, bien sûr, la vigilance, mais la fleur naît bien d'une tige moins belle qu'elle : sans pour autant la détruire, bien sûr. Je ne pense pas en tout cas que la fleur soit moins réelle que la simple feuille, et pourtant, seule la tige a des épines, dans la rose.

  • Le symbole des socialistes, c'est la rose, qu'ils tiennent par la tige...donc ils se font piquer par les épines...ils aiment ça...les masochistes...

  • Oui, mais c'est pour offrir les pétales aux générations futures, pour ainsi dire : ils ont le sens du sacrifice !

  • Bonjour !
    Eh bien moi tout seul, j'ai une bien meilleure Idée (je suis coutumier du fait).
    Une idée qui va laisser les femmes socialistes et leurs idées vieillottes sur le carreau.
    Et paf ! Oubliez vos idées d'égalité et de parité, hommelibre ! ON LAISSE TOMBER et on laisse les femmes prendre tous les pouvoirs qu'elles veulent dans toutes les entreprises et toutes les administrations qu'elles veulent. Nous les hommes, on s'en bat les côtes et on pourra enfin aller à la pêche, aux champignons et taper le carton.
    Je vous explique.
    On fait savoir à George Bush et à Dick Cheney (surtout Dick Cheney, il est très écouté chez Halliburton) qu'on a trouvé d'importantes ressources pétrolières en Suisse, et même des armes de destruction massive (on envoie quelques photos de bistros où est passée Valérie Garbani juste pour prouver nos dires). On invite Condeleeza Rice à pique-niquer sur la terrasse du Président Wilson (fief de leurs bons copains de la tribu Kadhafi) et on peint le jet d'eau en noir. Quand elle s'exorbite les mirettes en voyant le spectacle, on lui glisse dans l'oreille – l'air de pas y toucher – que ce n'est qu'un exemple parmi d'autres des ressources récemment découvertes. Pour preuves, on lui fournit sous le sceau du secret le plus absolu des cartes d'état-major au 1:50'000 avec juste un aperçu des derniers puits découverts (en réalité, mais on ne le dit évidemment pas, toutes les stations Tamoil) indiqués en rouge. En même temps, on lui fait part de notre "grande préoccupation", parce que les montgolfières de nos services de renseigements ont décelé d'importants mouvements de troupes au Luxembourg, et en précisant même que le bon Dr. Rielle – un de nos grands spécialistes en matière de défense – a quant a lui observé sur des plages pas lointaines des mouvements de troupes ennemies que notre réserve naturelle de bons Suisses neutres et bien élevés nous interdit de préciser davantage, mais qu'il y a sans nul doute péril "rose" en la demeure. "You see what we mean, don't you…?". Et hop ! Ni une, ni deux: Condoleeza remercie chaleureusement ses "amis suisses" pour le coucou en chocolat reçu des mains de Patrick Mugny qui a joué "Stars and Stripes" à l'accordéon et elle va faire son rapport à George et Dick en train de manger des T-bone steaks dans le ranch familial des Bush et préparés par Bush Père sur le gril à gaz offert par Poutine.
    En moins de temps qu'il n'en faut pour avaler un bretzel de travers, l'armée américaine vient défendre les valeurs de la "Démocratie" en Suisse. Un porte-avions sur le Léman (plein de nouveaux clients pour les Pâquis), un sur le Zürisee (plein de nouveaux clients pour le Hajfish et le Niederdorf), un sur le lac de Neuchâtel (plein de nouveaux clients pour l'horlogerie), des avions de combat en veux-tu-en-voilà (une sacrée économie de plus), des chars et des Hummers partou (pour faire plaisir à Sandro Minimo et tous ses copains), des pious-pious dans tous les sens, bref: une armée distribuant du chewing-gum aux enfants, motivée et GRATOS !
    Ha ! Et ne venez pas me dire que je suis à court d'idées, après ça !

  • Plus qu'il est question de femmes et de symboles, il n'est point de symbole plus important que la Statu de la Liberté, à New York...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Statue_de_la_Libert%C3%A9

    Une raison de plus pour les américains de remercier les français, après la participation de La Fayette...

  • Égalité ?
    Modernité ?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Place_de_la_femme_dans_l%27%C3%89gypte_antique

  • Héééé!
    (re)Bonjour hommelibre !
    Il y a eu comme un 'blème de commentaires et de bogues, aujourd'hui.
    En fait, j'avais d'abord publié sous forme de commentaire - chez vous et chez M. Décaillet sous une forme légèrement différente - ce qui est pour finir devenu mon billet du jour (Les Femmes Socialistes ont bien raison, etc.") puisque je ne voyais le commentaire apparaître ni chez vous, ni chez M. Décaillet.
    Sorry !
    Vous pouvez donc effacer le commentaire (maintenant publié deux fois ici).
    Merci !

    pffff... et moi qui me suis permis d'ironiser sur M. Longet et son double-billet... Il a peut-être été victime du même problème ?
    Alors "sorry" aussi !

  • Pas de souci Blondesen, cela m'est aussi déjà arrivé. Parfois le système met plus de temps que d'autres pour afficher les commentaires. J'ignore pourquoi.

  • homme , j'ai comme le sentiment que vous n'aimez pas les femmes femministes de gauche ou socialistes ( car dire de gauche aux socialistes faut pas la pousser non plus) et qui ont du pouvoir...

  • Linn en effet, je n'apprécie guère. Ce n'est pas la question du pouvoir: chacun en a plus ou moins et l'important est d'en faire bon usage. C'est surtout l'idéologie féministe que l'on voit dans la gauche socialiste et l'extrême gauche. idéologie marxiste qui fait de l'homme l'exploiteur des femmes depuis la nuit des temps et le culpabilise. Le victimisme féministe est une stratégie, rien de plus.

  • Je trouve l'idée des femmes socialiste forte intéressante! L'obligation de servir est devenue une hypocrisie. Toutes les recrues qui ne souhaites pas faire leur armée arrivent toujours à trouver un moyen pour quitter les rangs. Il suffit de voir le nombre de recalés à la visite médicale. Ceux qui reste n'y sont que pour éviter de payer la taxe militaire, peut-être pas tous, mais la grande majorité. Alors laissons la place aux volontaires! Et diminuons le budget. D'ailleurs, je propose d'éliminer la taxe et de favoriser les dons. Généreux patriotes inquiets... donnez!

  • Contrairement au citoyen, assuré LAMAL, qui lui, ne peut trouver aucun moyen pour quitter définitivement son assureur...
    On peut échapper au service militaire, pour sa patrie, mais pas à la LAMAL...

  • Remarquablement! C'est l'information réellement admirable. Merci pour les instructions précieuses. J'espère que vous continuez à écrire aussi d'une manière intéressante.

  • Je m'irteresse beaucoup a ce sujet. Je pense que cette information peut etre utile pour moi. Si vous avez encore queque chose, ecrivez-vous. Merci pour votre article.

  • J'ai pour la première fois à votre blog et j'ai vraiment aimé. J'ai souvent rendez-vous ici.

  • Il me semble que ces femmes ont beaucoup de temps libre c'est pour cette raison ils ont commence a s'exprimer de telle facon, c'est bien sympa je crois. De toute facon il n'a y pas aucun doute d'ou vient cette paresse des hommes.

Les commentaires sont fermés.