Pékin: sans cont’lefaçong, je suis un pigeong

Ciel! La presse du jour nous apprend que la Chine se serait livrée à des contrefaçons. Bah, ça n’est pas nouveau, me direz-vous. La Chine est connue pour fabriquer à bas prix des produits qui normalement valent beaucoup plus cher. La piraterie est là-bas un business.

PékinChanteuse.jpgOui mais cette fois il s’agit d’autre chose: de la cérémonie d’ouverture des JO. D’une part, la chanteuse n’était pas la chanteuse. Une dépêche AFP l’affirme:

“Le directeur musical de la soirée a reconnu que la fillette chinoise qui a entonné l'"Ode à la Patrie" a chanté en play-back, la véritable chanteuse n'étant pas assez jolie pour représenter son pays.”

"Nous voulions projeter l'image parfaite, nous avons pensé à ce qui serait le meilleur pour la nation", a déclaré Chen Qigang dans une interview à la télévision chinoise reprise mardi par le portail Sina.com, avant que ses propos gênants ne disparaissent de la Toile.

“Mardi matin, plusieurs médias chinois dressaient un portrait flatteur de Lin Miaoke, neuf ans, "star montante". Pas un mot sur sa cadette de deux ans, Yang Peiyi, rondouillarde aux dents mal alignées, mais véritable voix.”

“Chen a également précisé que la décision finale de faire chanter Lin en play-back avait été prise après une répétition à laquelle assistait un haut dirigeant du Parti communiste chinois (PCC).”


Ensuite les feux d’artifice, qui ont été truqués à la télé:

“Les organisateurs ont dû concéder que le programme télévisé de la cérémonie comportait des images truquées et prémontrées de feux d'artifice.”

“La cérémonie débutait par une scène spectaculaire dans laquelle des empreintes géantes de pieds s'inscrivaient dans le ciel. Les empreintes tracées par les fusées étaient censées être filmées en direct depuis un hélicoptère. Elles n'étaient en fait pas visibles en raison de la brume, même si les feux d'artifice ont bien été tirés.”

“"Ces histoires illustrent un aspect important des JO (...) tout est fait pour l'image de la Chine, sans le moindre respect pour le public", estime Xiao Qiang, dissident installé aux Etats-Unis.”



Voilà. Ce que nous avons cru vrai ne l’était pas, ou que partiellement. La Chine fabrique une star qui ne chante pas. Formidable, ça. Plus besoin de talent, de travail, d’exercice, de voix. On prend une personne qui chante bien, on peut même utiliser des voix d’ordi, et on fait singer sur scène une autre personne qui ne chante pas mais qui devient la star. C’est plus économique: pour 10 stars, il n’y a besoin que d’une chanteuse, en variant le répertoire.

Quand au feu d’artifice, plus la peine de le tirer pour des patapoufs assis devant leur télé: on va faire de l’animation vidéo, c’est moins cher et aussi joli!

La Chine nous étonnera toujours par son pragmatisme.

La photo de ce billet est celui de la fillette que vous n’avez pas vue, puisque selon les dirigeants elle n’était pas bonne à montrer. C’est la vraie chanteuse, la vraie voix, pas la mini-bimbo que les dirigeant chinois ont mis en pâture pour satisfaire notre goût de la pornographie émotionnelle: “Ooooohhhh... comme elle est jolie.... et comme elle chante bien...., snif snif...”

Ravalez vos larmes, vous avez été pigeonnés: ce n’était qu’une contrefaçon!


Article entier:
http://fr.news.yahoo.com/afp/20080812/tts-chine-ceremonie-musique-media-tv-jo-c1b2fc3.html



Et pensons à nos compatriotes qui ne peuvent sortir librement de Lybie:
FromBig.jpg
Catégories : Politique 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Pôôôôvres dirigeants du PCC !
    Personne ne leur a dit qu'internet est un machin (presque) libre d'accès (presque) partout ailleurs dans le monde ! (Cuba, la Birmanie... y a des bogues).
    Avez-vous vu le C.R. de la visite du Dalaï-Lama au Sénat ? (sur Yahoo!)
    C'est fou comme un seul petit bonhomme peut faire trembler un grand édifice...

    :o)

  • Pourquoi je ne suis pas étonné ?

Les commentaires sont fermés.